203 messages par Eliot RUIZ

29/03/2021 Réponse sur : Identification

Je pense à une Elysie, peut-être Elysia pusilla...


13/03/2021 Réponse sur : Identification Scyphozoaire

Dernière photo


13/03/2021 Réponse sur : Identification Scyphozoaire

Autre image


13/03/2021 Réponse sur : Identification Scyphozoaire

Photos supplémentaires si cela peut aider.

Il est à noter que cette méduse a été repérée parmi un grand nombre de Pélagie pour sa couleur jaune/brune et sa taille bien supérieure. La plupart des Pélagies amenées du large ce jour avec de nombreux autres gélatineux par un coup de vent était petites (taille du pouce). Ce spécimen faisait 6cm de long.


13/03/2021 Réponse sur : Identification Scyphozoaire

Merci pour la réponse Frédéric.

J'avais déjà hier regardé les photos de toutes les espèces de Pelagiidae acceptée sur WORMS mais je n'avais rien trouvé de probant (je n'ai pas de guide d'identification exhaustif pour les Scyphozoaires de Méditerranée).

Celles dont la morphologie générale se rapproche le plus sont Chrysaora achlyos et Chrysaora lactea. Cependant, la première vit dans le Pacifique Est et la deuxième dans l'Atlantique Ouest d'après WORMS. L'ombrelle est aussi très différente car elle ne présente pas les canaux que l'on voit sur la photo.

Aujourd'hui, j'ai regardé toutes les espèces acceptées dans l'ordre des Semaeostomeae mais là encore, aucune ne semble correspondre...

Que dois-je en conclure ? Un individu malade, un individu vieux, un stade de vie particulier, une espèce non illustrée sur le web, une espèce non décrite... ?


12/03/2021 Réponse sur : Identification Scyphozoaire

2ème photo


12/03/2021 Création de sujet : Identification Scyphozoaire

Bonsoir,

Je n'arrive pas à identifier cette méduse jaune/brune. La forme générale m'a d'emblée fait penser à une classique pélagie mais en y regardant de plus près, on voit de nombreux petits canaux blancs sur l'ombrelle. Il y a aussi une sorte de cercle en relief sur le haut de l'ombrelle.

Sur la deuxième photo, je trouve les tentacules marginaux très épais et les tentacules oraux trop longs et trop denses pour être ceux de Pelagia noctiluca...

Merci pour votre aide !


23/01/2021 Réponse sur : Ver plat

Ah ! Quand la page s'est réactualisée pour afficher mon message envoyé, j'ai vu que Frédéric en était arrivé aux mêmes conclusions au même moment !

Dans l'attente d'une précision sur le tégument pour confirmer les suppositions.


23/01/2021 Réponse sur : Ver plat

Bonsoir,

Il me semble que le tégument est irrégulier, avec de nombreuses papilles. Dans ce cas, je pense à Cycloporus papillosus car il ressemble beaucoup aux Cycloporus de l'Indo-Pacifique que j'avais déjà pu identifier.

Si jamais la surface est lisse, ce pourrait être Cycloporus maculatusmais j'en suis peu convaincu car la partie antérieure est arrondie chez notre spécimen alors qu'elle est carrée est C. maculatus...

Eliot RUIZ


26/12/2020 Réponse sur : Can you identify this shrimp?

Hi,

Glad to see this shrimp again here!

Here are some links showing the same family/genus/species in different tropical location around the world.

I don't think it has been identified yet, even on specialized Facebook groups...

I believe this is a mysis larvae and not an euphausiid...

Hope it will help experts to have other views of it...

Incredible pic btw!

https://m.facebook.com/groups/Blackwaterphotogroup/permalink/1258852517790548/

https://m.facebook.com/groups/idpls/permalink/1047646985283176/

https://lindaiphotography.com/black-water-crustaceans/ Picture 96 and 97

https://suzanmeldonian.photoshelter.com/gallery-image/Shrimp-Black-Water/G0000U9_dHw5sZ6E/I0000C0uNSAMa6AI/C0000zGmbLJYHHZ0


03/12/2020 Réponse sur : Mais qu'est-ce que c'est?

Bonsoir,

Pour ma part, je pense que c'est le piège d'un vermet (Vermetidae).

Ils se nourrissent en produisant quelques fibres mucilagineuses collantes placées dans le courant. Elles sont produites par deux glandes pédieuses modifiées, et sont manipulées par deux tentacules pédieux. Le ver les rétracte alors pour consommer les particules alimentaires et les tous petits organismes agglutinés dessus.

Parfois, on peut retrouver un grand nombre de vermets les uns à côté des autres, et donc je pense qu'un courant adéquat peut plaquer les fibres contre le substrat. Elles y adhèrent alors et forment ces toiles d'araignées étranges...

Bien sûr, ce n'est qu'une hypothèse !

Eliot RUIZ

Nature Picture Library Vermetid worm / Worm snail (Dendropoma maxima).  Vermetid gastropods are unusual snails in that they secrete the calcareous  tube in which they live. This one has a operculum. They


02/12/2020 Réponse sur : Bivalve d'eau douce guadeloupéen

Bonjour,

Ca me fait penser aux opercules de Neritidés...

Je joins une photo et un document pour comparaison : http://mkohl1.net/Neritidae.html.

Si c'est effectivement le cas, ils auraient pu être soulevés du fond par le courant pour être déposés par une vague sur ce rocher...

Eliot RUIZ

Neritina punctulata - Wikipedia


Nos partenaires