Corail brique

Sarcodictyon catenatum | Forbes, 1847

N° 3320

Méditerranée, Atlantique Nord-Est

Clé d'identification

Base encroûtante rouge brique, plus rarement jaune ou blanche
Petits polypes blancs et transparents
Doux et lisse au toucher
Colonise divers substrats durs, plus rarement les gorgones

Noms

Noms communs internationaux

Brick coral (GB), Rolandia (I, E), Ziegelkoralle (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Sarcodictyon roseum (Philippi, 1842)
Rolandia rosea (Philippi, 1842)
Rolandia coralloides de Lacaze Duthiers, 1900
Sarcodictyon coralloides (de Lacaze Duthiers, 1900)
Deux remarques:
- La classification, l'identification et la dénomination des espèces européennes de stolonifères sont en cours de clarification. Aujourd'hui Sarcodictyon catenatum et Rolandia coralloides (= Sarcodictyon roseum, S. coralloides) sont considérées comme une seule et même espèce avec des variantes de couleur.
- Le nom du sous-ordre stolonifera/stolonifères est utilisé avec la même orthographe et au même rang dans deux embranchements, les cnidaires (ici) et les bryozoaires (ex. : Valkeria tuberosa).

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique Nord-Est

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Sarcodictyon catenatum est présent en Méditerranée occidentale, en Adriatique et en Atlantique Nord-Est jusqu'aux îles Britanniques où il devient rare sur les côtes de mer du Nord. Le corail brique est l'un des stolonifères, après Clavularia crassa, communs en Méditerranée occidentale. Sur les côtes françaises, pour les plongeurs, il est principalement observé en Catalogne vers l'Espagne.

Biotope

Sarcodictyon catenatum vit de la surface jusqu'à plus de 200 m de profondeur, principalement sur et sous les pierres, divers substrats* durs, algues calcaires, rhizomes de la posidonie, grosses ascidies... Plus rarement, il pourra encroûter l'axe de gorgones mortes et ressembler dans ce cas à Alcyonium coralloides.

Description

Sarcodictyon catenatum, le corail brique, est un petit octocoralliaire qui forme des colonies encroûtantes. Les stolons* membraneux s'organisent en réseau qui fusionne souvent pour former une base large et modérément charnue d'où émergent les polypes*. Cette base membraneuse est le plus souvent bien visible grâce à sa couleur habituelle rouge brique. Mais parfois les stolons sont peu visibles, soit parce qu'ils se cachent sous divers organismes encroûtants, soit parce que leur couleur jaunâtre à incolore est plus discrète, ce qui est parfois le cas des colonies du nord de l'Europe. La surface des croûtes est glissante et lisse au toucher.
Les polypes rétractiles, de couleur blanche et transparente, sont relativement petits, trapus et discrets, ils mesurent environ 3 mm en Méditerranée et jusqu'à 6 mm en Atlantique. Les sclérites* sont absents des polypes, hormis à leur base. Les huit tentacules incolores sont longs et effilés, ils portent de 15 à 18 pinnules* de chaque côté.

Espèces ressemblantes

Alcyonium coralloides, l'alcyon encroûtant est habituellement de couleur rouge foncé avec des polypes colorés de rouge et de jaune, mais une grande palette de teintes existe chez cette espèce allant du rouge lie-de-vin au blanc en passant par le rose, avec des polypes plus clairs et presque toujours porteurs de sclérites* jaunes. Sa surface est plus rêche au toucher que celle du corail brique. Cet alcyon forme de petites masses digitées sur roches, ce n'est pas le cas du corail brique.

Clavularia crassa, la clavulaire commune, se distingue par sa colonne du polype de couleur crème non translucide et sa couronne de huit tentacules transparents ponctués de blanc, ou blanc translucide. La base des polypes ainsi que les stolons sont orange clair à brunâtres.

Cornularia cornucopiae est l'un des plus petits octocoralliaires. Les polypes, plus élancés et graciles, mesurent en général moins de 8 mm tandis que la largeur des stolons est de 0,2 mm. Cette espèce ne possède pas de sclérites*.

Alimentation

Cette espèce est suspensivore* et microphage*. Le zooplancton* est capturé par les polypes nourriciers.

Reproduction - Multiplication

Les colonies ont des sexes séparés (soit mâle soit femelle). Chez les colonies femelles, les œufs matures s'observent au printemps et en été. Ils se présentent sous la forme de petites sphères de couleur blanc saumoné qui seront expulsées par les polypes dans la colonne d'eau.

Origine des noms

Origine du nom français

Corail brique est en rapport avec la couleur la plus commune de la masse basale membraneuse de ce corail mou (octocoralliaire).

Origine du nom scientifique

Sarcodictyon : du grec [sarkos] = chair et [diktyo-] = filet, réseau. Décrit plus spécifiquement les petites colonies dont les stolons membraneux (sarco-) s'entremêlent pour former un réseau (-dictyon), cas rarement observé in situ.

catenatum : mot latin [catena] = chaîne, donc en forme de chaîne. Décrit plus spécifiquement les très petites colonies d'où émergent les polypes à intervalles réguliers sur des petits stolons en lignes, forme plus souvent observée dans le nord de l'Europe, sous les pierres ou les coquilles vides.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Cnidaria Cnidaires

Organismes aquatiques (marins pour la plupart) libres ou fixés, carnivores, principalement à symétrie radiaire, caractérisés par des cellules urticantes : les cnidocytes. Deux morphologies principales : le polype et la méduse. La larve est une planula.

Classe Anthozoa Anthozoaires Cnidaires exclusivement marins, solitaires ou coloniaux, uniquement sous la forme polype (jamais de phase méduse dans le cycle de vie).
Sous-classe Octocorallia / Alcyonaria Octocoralliaires / Alcyonaires Anthozoaires coloniaux, parfois solitaires. Polypes de petite taille à symétrie radiaire d’ordre 8 (8 tentacules portant 2 rangées de pinnules). Exosquelette calcaire ou spicules calcaires ou fibres organiques.
Ordre Alcyonacea Alcyonacés Octocoralliaires dont les polypes sont enfouis dans un coenosarc épais plus ou moins calcifié. Polypes allongés qui restent accolés les uns aux autres en bouquets. Spicules fusiformes et épineux. Ce groupe renferme les alcyons (ou coraux mous), les gorgones, et les coraux vrais.
Sous-ordre Stolonifera Stolonifères (Cnidaires) (Cnidaires) Octocoralliaires coloniaux à polypes isolés bourgeonnant dans un tissu commun ou le plus souvent à partir d'un stolon horizontal ramifié.
Famille Clavulariidae Clavulariidés Stolonifères avec polypes unis par des stolons ou une membrane basale. Présence de sclérites.
Genre Sarcodictyon
Espèce catenatum

Nos partenaires