Demoiselle à trois points

Dascyllus trimaculatus | (Rüppell, 1829)

N° 2208

Indo-Pacifique tropical, mer Rouge

Clé d'identification

Grande demoiselle au corps sombre, profil bombé et court
Ecailles bordées de noir, bleutées chez les juvéniles, marron ou grises chez les adultes
Nageoires sombres sauf les pectorales
Trois points blancs bien visibles chez les juvéniles, un sur le front et un de chaque côté du corps
Points blancs très atténués voire absents chez les adultes
Juvéniles dans anémones symbiotiques
Adultes dans coraux branchus

Noms

Autres noms communs français
Demoiselle domino, domino noir, dascylle à trois taches, boetteur (Seychelles)
Noms communs internationaux
Domino damselfish, threespot dascyllus, threespot humbug, whitespot humbug (GB), Damigella tre punti (I), Damisela domino, damisela de tres puntos (E), Donzela de três pintas (P), Domino, Dreipunkt-Preussenfisch, Dreipunkt-Riffbarsch (D), Fluwelen Juffertje (NL)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Pomacentrus trimaculatus Rüppell, 1829
Pomacentrus nuchalis Anonymous [Bennett], 1830
Dascyllus unicolor Bennett, 1831
Dascyllus niger Bleeker, 1847
Sparus nigricans Gronow, 1854
Dascyllus axillaris Smith, 1935

Distribution géographique

Indo-Pacifique tropical, mer Rouge

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Cette demoiselle est largement répartie dans le domaine Indo-Pacifique. On la rencontre en mer Rouge, de l'Afrique de l'Est jusqu'à l'île Pitcairn, et du sud du Japon jusqu'à Sydney. Elle n'est pas présente aux îles Marquises ni à Hawaï.
Elle est présente à La Réunion, à Mayotte, en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française.

Biotope

On rencontre la demoiselle à trois points de 1 à 55 m de profondeur dans les récifs rocheux et coralliens (lagons et pente récifale externe). Les adultes vivent à l'abri de coraux branchus alors que les juvéniles fréquentent aussi les anémones symbiotiques* et les oursins.

Description

La demoiselle à trois points peut atteindre 14 cm de longueur. Le corps est élevé, trapu, avec un front très bombé. La nageoire dorsale est en deux parties, la première partie épineuse (12 épines) et la deuxième molle (14 à 16 rayons). Il n'y a pas de dimorphisme sexuel mais la livrée change entre les juvéniles et les adultes.
Juvéniles : les écailles ont une bordure noire et le centre bleuâtre. Trois taches blanches sont bien visibles : une sur le front et une de chaque côté sur les flancs en position haute au niveau de l'arrière de la première partie de la dorsale. Les nageoires sont noires sauf les pectorales qui sont transparentes.
Adultes : la couleur du corps est variable, selon l'humeur du poisson, en général marron noir, mais pouvant être grisâtre chez les mâles en période de reproduction. Le bord des écailles reste noir. Les nageoires sont sombres, à l'exception des pectorales et, chez certains individus, de la partie molle de la dorsale. Il n'y a pas de tache frontale, et les deux taches blanches sur les côtés sont très atténuées, voire absentes.
Il existe une variante de couleur dans laquelle la tête et la poitrine sont orangées.

Espèces ressemblantes

La demoiselle à trois points peut être confondue avec d'autres demoiselles très ressemblantes, fort heureusement présentes hors de son aire de répartition : Dascyllus albisella (Hawaï et île Johnston) et Dascyllus strasburgi (îles Marquises).
Elle peut aussi être confondue avec Dascyllus flavicaudus, présente en Polynésie française et à l'île Pitcairn, dont la partie molle de la dorsale et surtout la caudale sont transparentes à jaunâtres.

Alimentation

La demoiselle à trois points est omnivore. Elle mange des algues, des copépodes et autres crustacés planctoniques*.

Reproduction - Multiplication

En période de reproduction, le mâle change de couleur et entame une série de sauts pour faire la cour à une femelle.
La fécondation est externe, les œufs sont déposés sur des branches de coraux ou des rochers. Le mâle prend soin de la ponte qui comporte entre 20 000 et 25 000 œufs.
L'incubation dure de 3 à 4 jours dans une eau entre 24 et 29 °C.

Vie associée

La demoiselle à trois points juvénile peut se trouver dans 8 anémones de mer hôtes : Entacmaea quadricolor, Heteractis aurora, Heteractis crispa, Heteractis magnifica, Macrodactyla doreensis, Stichodactyla gigantea, Stichodactyla haddoni et Stichodactyla mertensii.
Elle partage son anémone avec des poissons-clowns.

Divers biologie

La demoiselle à trois points est une espèce grégaire, elle se rencontre en groupes de taille plus ou moins importante (jusqu'à 60 individus). Les adultes sont réputés agressifs.

Comme d'autres espèces de Pomacentridés, la demoiselle à trois points est capable d'émettre des sons, pour sa défense ou au moment de la reproduction.

Informations complémentaires

Le genre compte 9 espèces, Dascyllus trimaculatus est la plus grande espèce du genre.

Origine des noms

Origine du nom français

Demoiselle à trois points et domino se réfèrent aux 3 points blancs visibles sur la livrée des juvéniles.

Origine du nom scientifique

Dascyllus : du grec [daskillos] = nom d'un poisson cité par Aristote,
trimaculatus : du latin [tres] = trois, et [macula] = tache.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Labroidei Labroïdes Une seule dorsale, dents molariformes formant un puissant appareil masticatoire.
Famille Pomacentridae Pomacentridés
Genre Dascyllus
Espèce trimaculatus

Nos partenaires