DORIS  
DORIS   
   
 
 
   
  Votre recherche :
   
   
  Chercher par son nom commun :
 
   
  Chercher directement par tous les mots des fiches :
 
   
  Zone recherchée :
 
France
Eau douce
Atl. Nord-Ouest
Indo-Pacifique
Caraïbes
   
Toutes zones
   
  Fiche Espèce   (N°1223)
 
Photos Imprimer cette fiche    
 
 
(N°1223)  
Trivia monacha (da Costa, 1778)
Manche, Atlantique Nord-Est, Méditerranée
Grain de café à trois points
 
Gastéropodes Prosobranches
 
 
Pucelage à trois points, porcelaine-puce à trois points, cochon rose à trois points
Spotted cowrie (GB), Porcelanita (E), Europaïsche Kaurischnecke (D), Gevlekt koffieboontje (N)
 Critères de reconnaissance
Coquille ovoïde ornée de sillons transversaux
Trois points noirs alignés sur le dos de la coquille
Manteau translucide orné de taches brunes et de stries blanches
 Distribution
La distribution de Trivia monacha s’étend des îles Britanniques au nord jusqu’au sud du Portugal. Elle est également présente dans la partie nord de la Méditerranée.
 Biotope
Cette espèce vit sur les fonds rocheux, riches en ascidies des genres Botryllus, Botrylloides et Diplosoma, du médiolittoral inférieur jusqu’à une centaine de mètres de profondeur. D’activité nocturne, elle se cache volontiers dans la journée sous les pierres ou dans les failles de la roche.
 Description
Cette petite coquille épaisse, globuleuse et ovoïde est aplatie du côté de l’ouverture et ornée, sur la face dorsale, de sillons transversaux caractéristiques des Triviidés. L’ouverture, verticale, est longue, étroite et dentelée. Le manteau* assez foncé est translucide avec des taches brunes et beiges, strié de blanc laiteux sur la sole pédieuse. Le siphon* et les tentacules*, bien visibles, sont de couleur orange. Le dessous du pied est orangé ou jaune brillant. La couleur de la coquille est beige rosé avec des reflets nacrés et 3 points noirs alignés caractéristiques. La taille de la coquille, chez l’adulte, est de 8 à 12 mm de longueur et de 6 à 8 mm de largeur.
 Espèces ressemblantes
Trivia arctica : espèce plus petite et dépourvue de points foncés sur le dos.
 Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Cypraea monacha da Costa , 1778
Cypraea europaea Montagu, 1808
Trivia europaea (Montagu, 1808)
Cypraea coccinella Lamarck, 1811
Cypraea europea var. tripunctata Bucquoy, Dautzenberg & Dollfus, 1883
Trivia jousseaumei Locard, 1886
Trivia acuminata Schilder, 1932
 
   
  Manteau et ses papilles  
   
  Rétractation du manteau  
   
  Parements orange  
   
  Groupe de 3  
   
  Trois points bien distincts  
   
  Siphon et sole pédieuse  
   
  Manteau rétracté  
   
  En déplacement  
   
  Couple en recherche de nourriture  
   
  Siphon et petits yeux  
   
  Siphon en recherche  
 
 
 Participants
Rédacteur principal  
Philippe LE GRANCHÉ Détail
Correcteur scientifique  
Marc DAMERVAL Détail
Responsable régional  
Philippe LE GRANCHÉ Détail
 
     
Création le : 16/01/2009
Dernière modification le 15/10/2014 08:52:00
Les * dans les textes
renvoient au glossaire
 
     
 
 Classification
 
 

Termes scientifiques
(international)

Termes en français Descriptif/ caractéristiques
succinctes du groupe
Embranchement Mollusca Mollusques  Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies. 
Classe Gastropoda Gastéropodes  Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules. 
Sous-classe Prosobranchia Prosobranches  Branchies en avant du coeur. Aspect de limace avec une coquille protégeant une masse viscérale enroulée (spiralée). Pied large pour ramper, tête bien développée avec deux tentacules céphaliques portant à leur base un œil. 
Ordre Neotaenioglossa Néoténioglosses   
Famille Triviidae Triviidés  Coquille globuleuse ou biconique. Ouverture étroite. Labre toujours rabattu vers l’intérieur. Les deux lèvres sont dentelées. 
Genre Trivia     
 
Espèce monacha     
 
 
 Origine du nom français
Grain de café : la ressemblance avec cette graine est frappante,
3 points : nombre de points foncés sur le dos de la coquille.
 Origine du nom scientifique
Trivia : du latin = surnom de Diane, dont on plaçait la statue dans les carrefours (tres = trois, via = chemin).
monacha : mot latin = religieuse, d'où l'idée de virginité, de pureté comme l’aspect de la coquille brillante et rosée.
 Alimentation
Cette espèce carnivore a une activité essentiellement nocturne. Elle se nourrit principalement de l’ascidie Diplosoma listerianum dont elle perfore la tunique avant d’en aspirer les tissus avec sa trompe.
 Reproduction - Multiplication
La reproduction est sexuée. Les sexes sont séparés (espèce gonochorique*) et il y a accouplement. La fécondation est interne. Les œufs, réunis dans de petites capsules de 4 à 8 mm de haut (environ 800 par capsules) sont pondus par la femelle à l’intérieur des ascidies. Les larves* vont éclore au bout de quelques semaines. Ces larves seront pélagiques* pendant un mois environ avant de tomber sur le fond et de se transformer.
 Vie associée
Cette espèce est associée très souvent à la synascidie Diplosoma listerianum dont elle se nourrit.
 Divers biologie
Le manteau peut se rétracter entièrement à l’intérieur de la coquille comme le recouvrir complètement.
 Informations complémentaires
Les individus de Méditerranée sont souvent plus petits que ceux de l’Atlantique et de la Manche.
Chaque année des milliers de coquilles vides sont découvertes sur les plages de Belgique et des Pays-Bas. Ces coquilles sont très certainement subfossiles car aucun animal vivant n’a été observé en mer du Nord.
Dans la littérature ancienne, les deux espèces Trivia arctica et T. monacha, étaient réunies sous le même nom de Trivia europaea.
 Références bibliographiques
Audibert C., Delemarre J.L., 2009, GUIDE DES COQUILLAGES DE FRANCE - Atlantique et Manche, ed. Belin, collection "Fous de Nature", 225p.
d’Angelo G., Gargiullo S., 1987, GUIDA ALLE CONCHIGLIE MEDITERRANEE, ed. Fabbri, It., 224p.
Hayward P.J., Nelson-Smith T., Shields C., 1998, GUIDE DES BORDS DE MER, MER DU NORD, MANCHE, ATLANTIQUE, MEDITERRANEE, ed. Delachaux & Niestlé, 351p.
Poppe G.T., Goto Y., 1991, EUROPEAN SEASHELLS VOLUME I (POLYPLACOPHORA, CAUDOFOVEATA, SOLENOGASTRA, GASTROPODA), Hemmen, Wiesbaden, Allemagne, 352p.
 Liens de références et publications spécifiques sur cette espèce
La page de Trivia monacha sur le site de référence de DORIS pour les spongiaires : World Register of Marine Species

La page de Trivia monacha dans l'Inventaire National du Patrimoine Naturel : INPN
 
Comment citer cette fiche (How to cite this page) :
  LE GRANCHÉ Philippe, DAMERVAL Marc,  in : DORIS, 15/10/2014 : Trivia monacha (da Costa, 1778), http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=1223