Rose de mer

Pentapora fascialis | (Pallas, 1766)

N° 114

Mer du Nord, Manche, océan Atlantique, Méditerranée

Clé d'identification

Colonie hémisphérique, couleur orange
Aspect foliacé en forme de lamelles ondulées (Manche Atlantique)
Aspect ramifié en forme de cornes de cerf (Méditerranée)
Texture cassante et fragile
Colonie le plus souvent de grande taille

Noms

Autres noms communs français

Bryozoaire orange
Korailh-krampouezh, korast-krampouezh (Bretagne)

Noms communs internationaux

Rose coral, ross coral (GB), Pentapora anaranjada (E), Corna d'alce (I), Blattzweig-Moostierchen, Elchgeweih-Moostierchen (D), Oranje zeeroos (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Eschara fascialis Pallas, 1766
Lepralia foliacea (Ellis & Solander, 1786)
Millepora foliacea Ellis & Solander, 1786
Pentapora foliacea (Ellis & Solander, 1786)
Hippodiplosia foliacea

Distribution géographique

Mer du Nord, Manche, océan Atlantique, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Pentapora fascialis est distribuée le long des côtes européennes : mer du Nord, Manche, océan Atlantique, et Méditerranée.

Biotope

Cette espèce se rencontre sur les fonds rocheux grossiers balayés par les courants.

Description

Les colonies de Pentapora fascialis ont un port ramifié ondulant qui évoque des végétaux et même certains champignons lamellaires. De couleur orange, accentuée le long des crêtes, elles peuvent atteindre deux mètres de diamètre. C'est le plus grand bryozoaire de l'Atlantique !
De consistance rigide et cassante, l'exoquelette calcaire de la colonie est formé de très nombreuses logettes abritant chacune un individu appelé polypide*. Les polypides sont très petits et à peine visibles par le plongeur. Lorsqu'ils sont tous sortis de leur logette, la colonie présente un aspect duveteux proche du velours.



En Méditerranée, les colonies présentent un port plutôt arbustif avec des lames aplaties et ramifiées, en forme de cornes de cerf. La couleur de la colonie est la même mais peut parfois tendre vers le rouge.



Jadis considérées comme espèces différentes (Pentapora fascialis pour la Méditerranée, et Pentapora foliacea pour la Manche Atlantique), ces deux formes sont aujourd'hui considérées comme deux variantes de la même espèce : Pentapora fascialis fascialis (Pallas, 1766) et Pentapora fascialis foliacea (Ellis & Solander, 1786).

Espèces ressemblantes

La forme érigée de Smittina landsborovii, espèce commune en Atlantique et en Manche, peut être confondue avec Pentapora fascialis, bien que les colonies foliacées soient plus petites, plus fines et plus rouges.

Alimentation

P. fascialis est filtreur microphage*. Les particules alimentaires sont retenues par le mucus recouvrant les tentacules du lophophore*. Ce mucus est ensuite dirigé vers la bouche au moyen d'une fine ciliature. Bouche au centre du lophophore, tube digestif en U, anus s'ouvrant à la base et à l'extérieur du panache tentaculaire, d'où le nom du groupe : ecto (à l'extérieur) procta (anus) en opposition au groupe des Entoproctes (ou Kamptozoaires) dont l'anus s'ouvre près de la bouche, au sein même de la couronne tentaculaire.

Reproduction - Multiplication

Pentapora fascialis utilise les deux modes de reproduction, asexuée et sexuée.
Dans le premier cas la colonie peut bourgeonner de proche en proche et donc augmenter sa taille. Ce bourgeonnement peut être suivi d'une dissémination des nouveaux individus (hibernacules) par les courants. Ils se fixent plus loin et développent de nouvelles colonies.
Dans le deuxième cas, il y a formation de gamètes et fécondation. Pentapora fascialis est hermaphrodite* protandre* (d'abord mâle puis femelle). La fécondation a lieu au sein du cystide* et l'œuf y est incubé : P. fascialis est vivipare*. Ensuite la larve est expulsée et se fixe plus loin pour former une nouvelle colonie.

Origine des noms

Origine du nom français

L'exosquelette calcaire orangé abritant la colonie ondule tels les pétales d'une rose (aspect foliacé).

Origine du nom scientifique

Pentapora: du grec [penta] = cinq, et du latin [por-] = pore, trou, orifice,
fascialis: du latin [fascia] = bandelette, bandage, ruban ou du latin [fascis] = faisceau, fagot, paquet.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Bryozoa / Ectoprocta Bryozoaires / Ectoproctes Petits animaux coloniaux filtreurs aquatiques fixés à un substrat. Tous les zoïdes sont en continuité physique et issus de bourgeonnement à partir d’un individu unique. Chaque zoïde porte un lophophore rétractile et est abrité dans une logette.
Classe Gymnolaemata Gymnolèmes Colonies polymorphes. Les zoïdes sont cylindriques ou aplatis, les lophophores circulaires. Les parois peuvent être calcifiées ou non. Presque tous marins.
Ordre Cheilostomatida Cheilostomes Bryozoaires calcifiés, zoïdes* en forme de boîte obturée par un opercule à charnière. Gymnolèmes les plus nombreux et les plus diversifiés des régions littorales, souples à rigides. Groupe au polymorphisme marqué où l’on trouve des individus différenciés (aviculaires, vibraculaires, ovicelles globuleux…).
Sous-ordre Neocheilostomatina/Ascophora Ascophores Paroi frontale calcifiée sous laquelle un sac flexible invaginé s'ouvre sur l’extérieur par un pore médian situé derrière le péristome et nommé ascopore.
Famille Bitectiporidae Bitectiporidés
Genre Pentapora
Espèce fascialis

Nos partenaires