Oursin melon

Echinus melo | Lamarck, 1816

N° 139

Méditerranée occidentale, Adriatique, Atlantique

Clé d'identification

Gros oursin jaune verdâtre
Vit à partir de 30 m de profondeur
Piquants primaires fins et alignés
Piquants secondaires courts et clairs
Lignes radiales bien marquées sur le test

Noms

Noms communs internationaux
Melon urchin (GB), Riccio melone (I)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Echinus ventricosus delle Chiaje, 1841

Distribution géographique

Méditerranée occidentale, Adriatique, Atlantique

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Méditerranée occidentale, Adriatique, Atlantique (Portugal, Açores, Canaries, parfois en Cornouailles)

Biotope

On trouve cet oursin sur des fonds durs coralligènes* ou de sable aggloméré entre 30 et 1000 m. Echinus melo est cependant plus abondant entre 30 et 150 m de profondeur.

Description

Echinus melo est un oursin de 12 à 18 cm de diamètre, présentant un test aussi haut que large, et une forme presque parfaitement sphérique chez les plus vieux individus. Les piquants sont fins et courts, de différentes longueurs et assez dispersés. Les piquants primaires sont de couleur verdâtre et forment des lignes radiales fines, très espacées et plus ou moins clairsemées. Le test est blanchâtre ou crème avec parfois des reflets rosâtres et présente des lignes radiales très visibles, comme sur un melon.

Espèces ressemblantes

Gracilechinus acutus : les piquants primaires de ce dernier sont rougeâtres à la base puis jaunes et leur pointe est blanche. Un piquant primaire est présent sur chaque plaque ambulacraire donc l'aspect des piquants est plus dense que pour E. melo. Toutes les plaques ambulacraires portent des tubercules. Ce dernier est appelé « oursin jaune »
Echinus esculentus que l’on trouve en Atlantique et mer du Nord est très proche de ce dernier.

Alimentation

Echinus melo est un oursin omnivore. Il se nourrit d'algues rouges calcaires, de bryozoaires, de foraminifères, d'ophiures et de gastéropodes.

Reproduction - Multiplication

Elle est sexuée et gonochorique*.

Informations complémentaires

On utilise son test pour faire des chapeaux de lampe.

Origine des noms

Origine du nom français

La forme particulière de cet oursin.

Origine du nom scientifique

melo rappelle, par sa taille et sa forme, le melon.
Echinus signifiait déjà oursin en latin…

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Echinodermata Echinodermes Symétrie radiale d'ordre cinq (chez les adultes). Squelette de plaques calcaires bien développé sous le derme. Présence d'un système aquifère auquel appartiennent les podia souvent visibles extérieurement.
Sous-embranchement Echinozoa Echinozoaires Echinodermes non étoilés de forme globuleuse ou allongée. Ce groupe renferme les oursins et les concombres de mer.
Classe Echinoidea Echinides Ce sont les oursins. Forme globuleuse ou hémisphérique, squelette qui porte des piquants mobiles, des pédicellaires et des pieds ambulacraires. Pouvoir de régénération limité.
Sous-classe Euechinoidea Euéchinides Oursins plus ou moins sphériques, dits "oursins réguliers". Plaques ambulacraires composées. Bouche ventrale et anus dorsal. 
Super ordre Echinacea Echinacés

10 plaques péristomiales

Ordre Camarodonta Camarodontes Les épiphyses qui surmontent les demi-pyramides de la lanterne d'Aristote sont hautes et jointives.
Famille Echinidae Echinidés

Pédicellaires globifères, ambulacres généralement trigéminés

Genre Echinus
Espèce melo

Nos partenaires