Etoile de mer rouge

Echinaster (Echinaster) sepositus | (Retzius, 1783)

N° 260

Méditerranée, Manche, Atlantique oriental

Clé d'identification

Etoile de mer de couleur rouge vif
Petites protubérances irrégulières sur face aborale
Gouttières ciliées sur face orale
5 bras, parfois plus, rarement moins

Noms

Noms communs internationaux

Red starfish (GB), Stella rossa (I), Estrella espinosa roja (E), Roter seestern (D), Oranjerode zeester, rode zeester (NL)

Distribution géographique

Méditerranée, Manche, Atlantique oriental

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Principalement Méditerranée et Manche, plus rare en Atlantique oriental.

Biotope

Echinaster sepositus se rencontre sur tous substrats* durs, depuis la surface jusqu'à grande profondeur (au moins 250 m de profondeur). Elle est aussi commune dans les herbiers de posidonies.

Description

Cette étoile de mer a un diamètre de 10 à 20 cm. Elle est de couleur rouge ou orange-rouge vif, reconnaissable de loin. Elle possède en général cinq bras, mais il arrive de rencontrer des individus avec quatre (rare) ou six à sept bras. Les bras sont longs, de section circulaire, et recouverts sur sa face aborale* (à l'opposé de la bouche, vue de dessus) de nombreuses petites protubérances (papules*) disposées irrégulièrement. Elle porte aussi de nombreuses petites glandes qui sécrètent un mucus. Sur sa face orale (côté bouche, en dessous), on distingue les gouttières ambulacraires* et les pieds terminés par des ventouses.

Espèces ressemblantes

Deux autres étoiles rouges sont visibles en Méditerranée : Ophidiaster ophidianus et Hacelia attenuata. La première n'a pas de protubérances visibles, la seconde a des papules disposées régulièrement sur dix rangs.

Alimentation

Echinaster sepositus, détritivore*, se nourrit principalement de particules organiques récoltées sur le fond, et de très petits organismes (vers, éponges). Ses nourritures microscopiques sont amenées à la bouche via la gouttière ambulacraire ciliée du dessous des bras.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée, du printemps à l'automne. Les sexes sont séparés mais certains individus sont hermaphrodites*. La fécondation est externe : les mâles d'un secteur se dressent tous en même temps sur leurs bras pour lâcher leur semence dans l'eau.
Les œufs d'Echinaster sepositus donnent naissance à de jeunes étoiles de mer sans stade larvaire*. Aussi la reproduction en aquarium a été occasionnellement observée (voir vidéo).

Divers biologie

Cette espèce est extrêmement commune en Méditerranée. Un prédateur connu est le mollusque Charonia lampas (grand triton).
L'étoile, posée sur sa face aborale, se retourne pour se remettre dans le bon sens.

Informations complémentaires

En aquarium, on a observé que la crevette Gnathophyllum elegans (drimo) recherchait le contact avec l'étoile de mer. Cette information a été confirmée par des observations en milieu naturel (voir photo).
Echinaster sepositus a souffert de la surpêche car son corps desséché est un souvenir apprécié des touristes.

Origine des noms

Origine du nom français

Son nom se réfère à sa belle couleur rouge.

Origine du nom scientifique

La traduction littérale du latin est « étoile épineuse solitaire », soit [aster] = étoile, [echinus] = épineux, et [sepositus] = solitaire, isolé.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Echinodermata Echinodermes Symétrie radiale d'ordre cinq (chez les adultes). Squelette de plaques calcaires bien développé sous le derme. Présence d'un système aquifère auquel appartiennent les podia souvent visibles extérieurement.
Sous-embranchement Asterozoa Astérozoaires Echinodermes de forme étoilée. Les bras, simples et parfois absents, sont en nombre variable, et contiennent des organes.
Classe Asteroidea Astérides Organismes en forme d’étoile, libres. 5 à 50 bras, squelette réduit, estomac dévaginable. Ce sont les étoiles de mer.
Ordre Spinulosida Spinulosides Podia* avec ventouses. La surface aborale* porte de petites épines, plaque marginale et pédicellaires* absents.
Sous-ordre Leptognathina Leptognathes
Famille Echinasteridae Echinastéridés Squelette arborant des épines, absence de pédicellaires ou de paxilles
Genre Echinaster (Echinaster)
Espèce sepositus

Nos partenaires