Actinie striée

Actinia striata | Quoy & Gaimard, 1833

N° 2410

Méditerranée (endémique)

Clé d'identification

Tentacules courts, disposés en 6 cercles distincts
Coloration brune, rougeâtre ou verdâtre
Colonne finement striée verticalement
Contractée : forme très aplatie
Liseré bleu ou violet à la base du pied

Noms

Autres noms communs français

Tomate de mer striée

Noms communs internationaux

Actinia estriata (E)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Actinia striata (Rizzi, 1907) ou Rizzi, 1907
Actinia striata Risso, 1826
Ces noms sont également trouvés dans la littérature récente : il y a donc une nette incertitude sur le nom de l'auteur ...

Distribution géographique

Méditerranée (endémique)

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette espèce n'est que sporadiquement présente, sans doute dans l'ensemble du bassin méditerranéen. Elle a été observée avec certitude sur les côtes nord du bassin occidental, en Adriatique, en mer Egée.
Une espèce très proche, parfois confondue avec A. striata, vit aux Açores.

Biotope

Cette espèce vit fixée au rocher par son disque basal semblable à une ventouse. Le disque pédieux sécrète des produits adhésifs qui renforcent cette fixation.
Jusqu'à 30 m de profondeur, elle vit solitaire ou en petit groupe dans l'infralittoral*, dans la biocénose* des algues photophiles*, dans des lieux bien éclairés, au bas des pierres ou des balcons rocheux. On trouve donc cette espèce plus profondément que la "tomate de mer" Actinia mediterranea ou Actinia equina.

Description

Anémone de mer solitaire, la tomate de mer striée a un pied cylindrique, lisse, mou, d'un diamètre atteignant 6 cm. La colonne peut approcher 3 cm de haut et 3 cm de diamètre. Elle porte jusqu'à 196 tentacules courts et entièrement rétractiles, rougeâtres à verdâtres, disposés en 6 cercles distincts autour de la bouche.
Elle présente une coloration brune, rougeâtre ou encore verdâtre, mais l'intensité de cette coloration est très variable selon les individus. Sa colonne est finement striée verticalement de 96 bandes plus foncées. Son disque oral, brun rouge uniforme, est légèrement transparent. Il peut atteindre 5 cm de diamètre. Il s'ouvre sur un orifice à la fois bouche et anus.
Lorsque les tentacules se rétractent, l'actinie ressemble alors à un dôme très aplati, rayé et gélatineux.
Un liseré bleu ou violet est présent à la base du pied.
Cette espèce n'a pas d'acontie*.

Espèces ressemblantes

La colonne d'Actinia equina, l'actinie rouge, est lisse et sans dessin.
Celle d'Actinia cari, l'anémone-ceinture, a des rayures horizontales.
Enfin, celle d'Actinia fragacea, l'anémone-fraise, est rouge avec une multitude de points verts.
La variante présente aux Açores est sûrement une espèce à part : Actinia virgata Johnson, 1861.
Paractinia striata, l'anémone striée des posidonies, plus petite, présente des aconties*.

Alimentation

Comme toutes les anémones, Actinia striata est carnivore. Elle se nourrit principalement la nuit de zooplancton (petits poissons et petits crustacés) qu'elle capture en étendant ses tentacules urticants. Les proies sont alors paralysées et amenées à la bouche centrale. Après digestion, les déchets sont rejetés par ce même orifice.

Reproduction - Multiplication

Chez cette espèce, les sexes sont séparés. Elle est vivipare*. La reproduction a probablement lieu en juillet et en août.

Divers biologie

Dans de nombreux guides, Actinia striata, Actinia cari, comme Actinia fragacea, sont présentées comme des variétés de Actinia equina.

Informations complémentaires

Cette espèce est assez rare.
Les tentacules dépliés sont collants et urticants. Même si les mains ne ressentent rien, il faut veiller à ne pas se frotter les yeux ou les lèvres, car des contacts sur ces zones plus sensibles peuvent alors provoquer des brûlures plus ou moins importantes.

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom commun, actinie striée, est une proposition de DORIS directement issue du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Actinia : du grec [aktis, aktinos] = rayon. Animal à tentacules disposés de façon rayonnante.
striata : du latin [striatus] = cannelé, strié.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Cnidaria Cnidaires

Organismes aquatiques (marins pour la plupart) libres ou fixés, carnivores, principalement à symétrie radiaire, caractérisés par des cellules urticantes : les cnidocytes. Deux morphologies principales : le polype et la méduse. La larve est une planula.

Classe Anthozoa Anthozoaires Cnidaires exclusivement marins, solitaires ou coloniaux, uniquement sous la forme polype (jamais de phase méduse dans le cycle de vie).
Sous-classe Hexacorallia / Zoantharia Hexacoralliaires / Zoanthaires Anthozoaires coloniaux ou solitaires, tentacules lisses, polypes à symétrie d’ordre 6.
Ordre Actiniaria Actiniaires Polypes solitaires souvent colorés, en général fixés à un substrat dur par un large disque pédieux. Organismes parfois mobiles.
Sous-ordre Nynantheae Thenaria Nynanthées Thenaria
Famille Actiniidae Actiniidés
Genre Actinia
Espèce striata

Nos partenaires