Frédéric DUCARME

Frédéric DUCARME

Île-de-France, France

Présentation

Docteur en écologie du Muséum National d'Histoire Naturelle.

Mon expérience de terrain se situe principalement dans l'océan Indien tropical (Réunion, côte africaine, Maldives, Mayotte), où j'ai notamment travaillé sur les échinodermes. J'ai aussi travaillé un an au Vanuatu et en Nouvelle-Calédonie.

Pour ce qui concerne la plongée : je suis niveau 4 FFESSM (+ PADI Rescue Diver & Nitrox) et scaphandrier classe Ib - mais surtout apnéiste. Membre du club universitaire PMP6 (Jussieu/Muséum).

Également contributeur pour le site seaslugs.free.fr, éditeur thématique sur WoRMS, rédacteur en biologie marine pour Encyclopedia of Life, Wikipédia et quelques autres sites spécialisés, actif sur BioObs et iNaturalist, et chroniqueur scientifique pour Mayotte Hebdo.

Matériel photo

Actuellement Olympus TG-6, anciennement TG-5, canon Powershot D30 et Canon G10.


Photos et vidéos (80)

Voir toutes ses photos et vidéos


Fiches espèces (30)

Messages du forum (734)

Réponse sur : Reproduction
Le texte serait peut-être effectivement à corriger, parce que seule une minorité d'échinodermes a accès à ce type de reproduction (dont pratiquement aucun oursin adulte, par exemple, et sans doute très peu de crinoïdes ; c'est essentiellement chez certaines petites étoiles, des holothuries tropic...

Réponse sur : Reproduction
Bonjour, Je ne suis pas sûr que cette espèce puisse réellement créer un nouvel individu à partir d'un bras sans une part notable du disque central. Une telle prouesse est le privilège de certaines familles, mais je ne crois pas que ce soit très observé sur celle-ci - et en tout cas certainement p...

Réponse sur : Petite étoile jaune et "velue"
Alors là, je sèche com-plè-te-ment... Je viens de passer en revue les 93 espèces d'étoiles recensées par l'INPN en France métropolitaine, et je n'arrive même pas à mettre une famille dessus... C'est possiblement une juvénile, ce qui complexifie la tâche. Ces espèces de paxilles en longues tou...

Réponse sur : Ophiure de sable en Camargue (2) ?
Reste à être sûrs que l'inventaire ait été rigoureux, et toutes les récoltes analysées par un bon spécialiste - qui ne sont pas courants sur les ophiures... Et les identifications mises à jour en fonction des espèces décrites depuis.

Réponse sur : Ophiure de sable en Camargue (2) ?
(mais Ophiura ophiura demeure une bonne candidate, on reconnaît notamment les écailles dentelées à l'insertion des bras ; je ne sais cependant pas jusqu'où ce trait est taxonomiquement distinctif : je n'ai pas de clef des ophiures de Méditerranée, et l'espèce étant décrite par Linné on n'a pas be...

Voir tous les messages

Nos partenaires