Grand bernard-l'ermite

Dardanus arrosor | (Herbst, 1796)

N° 148

Golfe de Gascogne, Méditerranée, Indo-Pacifique

Clé d'identification

Espèce d'ordinaire profonde
Couleur rouge orangé
Pinces ornées de fines bandes transversales sinueuses
Pince droite plus petite que la gauche
Surface externe du 2ème segment de la pince couverte d'écailles et de soies
Bord de la carapace non découpé

Noms

Autres noms communs français
Grand pagure, pagure à anémones
Noms communs internationaux
Greater hermit crab (GB), Paguro rugoso (I), Ermitano grande (E), Grosser Einsiedlerkrebs (D), Grote heremietkreeft (NL)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Eupagurus arrosor Herbst, 1796
Pagurus arrosor Herbst, 1796
Pagurus striatus P. Roux, 1828
Cancer arrosor Herbst, 1796
Petrochirus arrosor Herbst, 1796

Distribution géographique

Golfe de Gascogne, Méditerranée, Indo-Pacifique

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Indo-Pacifique

Du nord de l'Espagne (golfe de Gascogne) jusqu'en Méditerranée, Açores, au sud de l'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique, mais aussi aux Philippines, en Australie et Nouvelle Zélande, au Japon, à l'est de la Chine, à Taïwan et en Corée.

Biotope

On trouve ce pagure à une profondeur de 36 à 345 mètres pour l'océan Atlantique, et de 5 à 300 mètres pour la Méditerranée. Il s'agit d'une espèce que l'on rencontrera plus habituellement en profondeur, au delà des 40 mètres. Il affectionne principalement les fonds meubles.

Description

Le céphalothorax de ce pagure mesure jusqu'à 60 mm de long pour les plus gros spécimens adultes. Sa couleur tire vers le rouge orangé. Sa pince droite est plus petite que sa pince gauche même si sa forme est semblable. Le deuxième segment de la pince a sa surface externe couverte d'écailles bordées de soies. Les pattes sont ornées de fines bandes transversales sinueuses. Les yeux sont assez courts et épais. Le bord antérieur de la carapace est convexe. Les pléopodes II à V sont présents sur le côté gauche uniquement.

Espèces ressemblantes

Dardanus calidus reconnaissable à l'aspect découpé du bord de la carapace, à ses pédoncules d'antennes relativement longs (dépassant l'extrémité de la cornée), à ses appendices hérissés de nombreuses pointes (aspect de "chair de poule"), et à la teinte rose-rouge des pattes.

Alimentation

Animal charognard et nécrophage, ce bernard l'ermite se repaît des restes d'animaux morts.

Reproduction - Multiplication

Comme la plupart des crustacés décapodes, les œufs incubés sur l'abdomen de la femelle donnent naissance à des larves planctoniques, qui, après avoir subi une métamorphose, donneront de jeunes pagures.

Vie associée

Ce bernard l'ermite est fréquemment en relation de mutualisme avec l'anémone Calliactis parasitica (cette association n'est pas obligatoire), ainsi qu'avec l'éponge Suberites domuncula.

Divers biologie

Selon Steven Weinberg, il sélectionne sa coquille avec un comportement remarquable.

Informations complémentaires

D. arrosor est très proche de D. calidus. Aussi, pour ce qui concerne les rubriques "alimentation", "reproduction", "vie associée", et "divers biologie" de Dardanus arrosor, vous trouverez davantage d'informations sur la fiche de Dardanus calidus.

Origine des noms

Origine du nom français

C'est le plus grand pagure de nos côtes.

Origine du nom scientifique

Dardanus: fondateur de Troie, troyen ou encore magicien de Phénicie; philosophe stoïcien.
arrosor (= adrisor) : 1) qui sourit en approbation, ou 2) allusion à l'aspect de la coquille (ronger autour ?)

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Anomura Anomoures

Les anomoures sont caractérisés par une cinquième paire de pattes atrophiée. Ils sont essentiellement représentés par les galathées et les bernard-l'ermite.

Famille Diogenidae Diogénidés Dissymétrie générale, une pince plus grosse que l'autre. L’abdomen n’est pas protégé par l’exosquelette.
Genre Dardanus
Espèce arrosor

Nos partenaires