Crabe bombé

Carpilius convexus | (Forskål, 1775)

N° 840

Océan Indien, mer Rouge, océan Pacifique

Clé d'identification

Carapace convexe
Taille de 6 à 8 cm
Pince droite plus grosse que la pince gauche
Couleur rouge à marron avec taches irrégulières et deux petits points blancs au centre de la carapace
Une excroissance de chaque côté au-dessus de l'insertion des pinces

Noms

Autres noms communs français

Crabe des coraux, crabe rouge du corail, crabe toxique, crabe-corail

Noms communs internationaux

Convex reef crab, coral crab, red coral crab (GB), Granchio rotondo (I), Cangrejo rojo de coral (E), Rote Korallenkrabbe, Doppelpunkt-Steinkrabbe (D), Rode koraal-krab (NL), Pa'apa'a ta'ero (Polynésien)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Cancer convexus Forskal 1775

Distribution géographique

Océan Indien, mer Rouge, océan Pacifique

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Cette espèce est présente en mer Rouge, dans l'océan Indien en Tanzanie mais aussi dans le Pacifique occidental, des îles Fidji, en Indonésie, aux Philippines et aux Seychelles. Elle est présente sur les côtes pacifiques du continent américain.

Biotope

Il vit dans les récifs de corail où il se cache le jour et attend la nuit pour sortir. On peut le trouver souvent dans les Scléractiniaires à zooxanthelles* du genre Stylophora.
L'espèce évolue de 2 m jusqu'à 60 m de profondeur.

Description

Ce crabe de récif a une taille de 6 à 8 cm. Sa coloration est le plus souvent rouge mais aussi rouge marron plus clair avec des taches irrégulières plus foncées. Deux petits points blancs rapprochés se remarquent dans une tache irrégulière au centre de la carapace pouvant ressembler à une tête de mort.
Sa carapace est très bombée, non anguleuse et présente une petite excroissance en position antérolatérale*, au-dessus de l'insertion des pinces. Le bord avant est tridenté (trois petites "dents" émoussées en avant des yeux).
Les pattes sont lisses, dépourvues d'épines et se terminent en pointe. Les pinces sont grosses et épaisses avec une dissymétrie en faveur de la pince droite. L'espèce présente un dimorphisme* sexuel peu prononcé (le mâle est plus gros que la femelle).

Espèces ressemblantes

Carpilius corallinus (J. F. W. Herbst, 1783) : crabe de récif avec une distribution différente qui s'étend de la Floride jusqu'au Brésil (Atlantique Ouest et Caraïbes). Ce Carpiliidae présente des caractéristiques voisines de son cousin indopacifique. Cependant il possède des taches plus prononcées sur les appendices avant, l'extrémité des appendices est plus foncée et en outre il n'est pas toxique.

Carpilius maculatus (Linnaeus, 1758) crabe de récif tacheté : carapace gris clair marquée de sept taches rondes foncées. Deux des taches sont autour de l'œil.

Neoliomera insularis (White, 1847) : crabe rouge de corail aussi mais dont le bout des appendices est noir et la carapace présente des angles.

Alimentation

Cette espèce est nécrophage*. Il se nourrit aussi de mollusques vivants notamment du genre Turbo ou bivalves comme les jeunes bénitiers dont il casse la coquille avec ses pinces puissantes.
Il s'attaque aussi à certains oursins du récif.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée, c'est une espèce gonochorique*. Les femelles portent les œufs fécondés sur leurs pléopodes* jusqu'à éclosion des larves.

Vie associée

Il peut être parasité par une sacculine spécifique : Sacculina carpiliae.

Divers biologie

La toxicité remarquable de ce crustacé ne lui donne pas de prédateur connu du moins à l'état adulte.
Ce crabe est photophobe* et évolue dans les substrats* durs coralliens. Son attitude est presque toujours craintive. Le plongeur pourra donc le voir en plongée de nuit en prenant la peine de ne pas trop l'éclairer.

Informations complémentaires

Pour l'homme le risque est mortel en cas de consommation de ce crabe y compris en cas de cuisson. Les premiers symptômes peuvent apparaître une demi-heure après ingestion. Le poison contenu dans cet animal est une substance neurotoxique : la saxitonine, qui n'est pas thermolabile*. Cette toxine provient d'algues microscopiques existant dans les proies qu'ingère ce crustacé. Il en résulte que la toxicité est variable en fonction de la région et de la saison.

Origine des noms

Origine du nom français

Crabe bombé : nom lié à la forme de sa carapace.

Origine du nom scientifique

Carpilius : du latin [carpo ] = détacher, couper et ilius : diminutif. Il est ainsi fait référence aux pinces de l'animal qui sont capables de découper ses proies.
convexus : du latin [convexus] = arrondi, carapace de forme circulaire, bombée.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Brachyura Brachyoures Les brachyoures ont un abdomen réduit replié sous le céphalothorax. Ils sont représentés par les crabes et les araignées de mer.
Famille Carpiliidae Carpiliidés
Genre Carpilius
Espèce convexus

Nos partenaires