Stylochus visqueux

Stylochus (Stylochus) pilidium | (Goette, 1881)

N° 1059

Méditerranée, endémique.

Clé d'identification

Ver plat brun orangé, large, de belle taille
Face dorsale maculée de très nombreux petits points foncés
Surélévation centrale donnant du relief et terminée par une zone plus claire
Deux tentacules cervicaux, translucides, pointus et séparés de 2 mm
Ocelles tentaculaires caractéristiques

Noms

Autres noms communs français

Attention : Prostheceraeus moseleyi est souvent trouvé sous le nom Stylochus pilidium, ce qui est une erreur. Ces deux espèces sont très différentes, une planche de dessins anciens peu réalistes est sans doute à l'origine de cette confusion dans la littérature.

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Planaria neapolitana Goette, 1878
Stylochopsis pilidium Goette, 1881

Distribution géographique

Méditerranée, endémique.

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette espèce est endémique de la Méditerranée.

Biotope

Principalement rencontré sous les pierres et très peu profond (juste sous la surface, mais à l'abri de la lumière) jusqu'à la zone des 10-15 m. Il a aussi été observé dans les zones d'élevage de coquillages (moules, huîtres) et l'herbier de posidonies. S. pilidium n'est pas rare.

Description

Le corps de ce ver plat relativement charnu est large, ovale et presque rond au repos. Sa taille est de l'ordre de 20 à 40 mm (maximum 70 mm observée in-situ) sur 10-20 mm de large. La face dorsale est brun orangé clair maculé de très nombreux petits points plus foncés, alors que la face ventrale et quasi blanche. Contrairement à beaucoup d'autres petits vers plats, Stylochus pilidium n'est pas transparent. La zone médiane du corps est large et surélevée et finit par une tache blanchâtre bien avant le bord postérieur. La couleur de ce relief médian est plus vive que le reste du corps.
Les deux tentacules cervicaux, translucides à blanchâtres et pointus sont bien développés et éloignés l'un de l'autre de 2 à 2,5 mm. Les taches noires qui y sont bien visibles correspondent aux ocelles tentaculaires inclus dans l'épithélium. D'autres ocelles, difficilement observables, sont présents sur le bord du corps et dans la région céphalique.
Du côté ventral, dépourvu de ventouse, la bouche centrale est facilement observable. Elle est suivie par un pharynx bien développé, musclé (voir photo).
Ce ver plat sécrète beaucoup de mucus lorsqu'il est dérangé.

Espèces ressemblantes

Les représentants du genre Stylochus sont nombreux.
Il est difficile de faire la différence, sous l'eau ou sur une photo, entre les nombreuses espèces de vers plats peu colorés sous-marins. En pratique un examen des différents ocelles à la loupe binoculaire et une dissection des organes génitaux sont nécessaires pour garantir l'identification.



Parmi les espèces méditerranéennes les plus fréquemment observées, on peut citer Discocelis tigrina fort semblable mais sans tentacules ou Leptoplana tremellaris plus petit et allongé.



Planocera ceratommata est plus transparent, moins épais, il possède deux tentacules similaires mais où les ocelles ne sont présents qu'à la base.



Parmi les autres représentants de ce grand groupe des vers plats discrets et peu colorés, les genres les plus visibles en plongée sont les Notoplana, Hoploplana, Comoplana.

Alimentation

Les représentants du genre Stylochus sont des prédateurs, S. pilidium est réputé pouvoir faire des dégâts dans les élevages de moules et d'huîtres.

Reproduction - Multiplication

Chez les Turbellariés, la reproduction est principalement sexuée. Les individus sont hermaphrodites, le système de reproduction est dit réciproque, c'est-à-dire que les partenaires vont se féconder mutuellement.

Origine des noms

Origine du nom français

Stylochus : reprise du nom de genre.
visqueux : pour sa forte production de mucus lorsqu'il est dérangé.

Origine du nom scientifique

Stylochus : du grec [styl-] = pointe, colonne, pieux, poteau et du grec [ochus] = porter, supporter. Donc "porteur de tentacules".
pilidium : du grec [pilidium] = petit manteau de feutre, probablement en raison de l'aspect du corps de l'animal.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Platyhelminthes Plathelminthes Vers plats à symétrie bilatérale, portant des organes des sens simples sur la tête, tube digestif à une seule ouverture ventrale. Nombreuses espèces libres ou parasites.
Classe Turbellaria Turbellariés Vers plats libres (non parasites) mus par une ciliature ventrale. Tube digestif ramifié qui possède une seule ouverture au centre de la face ventrale.
Sous-classe Archoophora Archoophores
Ordre Polycladida Polyclades Turbellariés à intestin très ramifié. Espèces de grande taille. Planaires marines.
Sous-ordre Acotylea Acotylés Polyclades sans véritable ventouse en arrière de l'orifice sexuel femelle.
Famille Stylochidae Stylochidés Couleur très uniforme pour la majorité des espèces, avec des points obscurs irréguliers ou en bandes. Tentacules très antérieurs. Genres : Imogine et Stylochus.
Genre Stylochus (Stylochus)
Espèce pilidium

Nos partenaires