Requin-léopard

Stegostoma fasciatum | (Hermann, 1783)

N° 950

Mer Rouge, Indo-Pacifique

Clé d'identification

Longue queue
Livrée léopard
Se pose sur le fond

Noms

Autres noms communs français

Requin-zèbre

Noms communs internationaux

Zebra shark, leopard shark (GB), Tiburon acebrado (E), Pazifischer Zebrahai (D), Torafuzame (JAP), Tubarão-zebra (P), Zebrahaai (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Squalus tigrinus, Forster, 1781
Squalus longicaudus, Gmelin, 1789
Scyllia quinquecornuatum, van Hasselt, 1823
Squalus pantherinus, Kuhl & van Hasselt, 1852

Distribution géographique

Mer Rouge, Indo-Pacifique

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Stegostoma fasciatum a une large distribution indo-pacifique.‭ ‬Il est présent en mer Rouge,‭ ‬dans tout l'océan Indien du sud au nord des côtes est africaines jusqu'à l'Australie en passant par l'Indonésie et l'Inde,‭ ‬et enfin dans l'océan Pacifique Ouest jusqu'aux îles Salomon,‭ ‬Marshall,‭ ‬et Caroline,‭ ‬du sud du Japon à l'Australie et la Nouvelle-Calédonie.

Biotope

Stegostoma fasciatum‭ ‬est un requin relativement ubiquiste*.‭ ‬Il‭ ‬se rencontre sur les fonds sableux,‭ ‬du littoral à‭ ‬la pente externe‭ jusqu'à ‬70‭ ‬m de profondeur‭.
Il passe la plupart de son temps posé sur le fond.‭ ‬La face ventrale du tronc et de la tête est aplatie,‭ ‬ce qui facilite ce mode de vie.

Description

Stegostoma fasciatum peut atteindre un peu plus de 3,5 m de longueur à l'âge adulte.

La livrée de ce requin est dans les beige-jaune‭, ‭avec une multitude de‭ taches‭ noires.‭ ‬Ces taches sont plus ou moins rondes et régulières et plus ou moins intenses ou diffuses selon les individus. La tête ne porte pas les taches noires qui se retrouvent sur le reste du corps. La face ventrale‭ de l'animal est claire‭.
Le juvénile arbore une livrée très différente de l'adulte‭ ‬:‭ ‬il est noir avec des zébrures blanches.
Entre le stade juvénile et l'adulte,‭ ‬la livrée mélange ces deux motifs‭ ‬avec une évolution progressive de l'une vers l'autre.

La tête est arrondie, la bouche en position ventrale est surmontée d'appendices nasaux. ‬Les yeux sont‭ situés sur le côté,‭ ‬en arrière de la bouche.‭ ‬Juste après l'œil se trouve une ouverture,‭ ‬le spiracle‭*‬,‭ ‬dont les mouvements créent un courant qui facilite la ventilation.‭ ‬Cinq fentes branchiales sont visibles juste en arrière de la tête‭.
Des‭ carènes‭* ‬sont présentes sur le dessus du corps et finissent le long de la nageoire caudale.‭ ‬Il en existe deux de chaque côté du corps et une au milieu,‭ ‬en avant de la nageoire dorsale.‭

Les nageoires pectorales sont larges et arrondies.‭ ‬Seul le dessus ‬est recouvert de cette multitude de taches noires.
Deux nageoires dorsales sont présentes,‭ ‬positionnées bien en arrière du corps,‭ à la suite l'une de l'autre.‭ ‬La première est plus grande que la seconde.
Au même niveau‭ ‬se situent les nageoires pelviennes.‭ ‬Les individus mâles portent des ptérygopodes‭* (‬l'organe sexuel‭).

Au niveau du pédoncule caudal*,‭ ‬il y a une nageoire anale.
La nageoire caudale, unilobée‭ (il n'y a pas de lobe inférieur) est très longue,‭ ‬jusqu'à atteindre la longueur du corps.‭

Espèces ressemblantes

Sa livrée très particulière évite les confusions avec les autres requins posés sur le fond.

Alimentation

Prédateur nocturne,‭ ‬Stegostoma fasciatum‭ se nourrit‭ d'animaux benthiques : mollusques,‭ ‬arthropodes et poissons‭ (‬y compris parfois de petits requins‭)‬.‭

Le requin-léopard peut se faufiler dans des endroits difficilement accessibles à d'autres requins pour y trouver son repas.‭ ‬Il sait fouiller le sable et y détecte ses proies dissimulées grâce à ses ampoules de Lorenzini‭*.

Reproduction - Multiplication

Les‭ requins-léopard mâles seraient sexuellement matures à‭ ‬147-183‭ ‬cm de long,‭ ‬et les femelles à‭ ‬169-171‭ ‬cm.
‬Les mâles se repèrent visuellement par leurs organes sexuels‭ ‬:‭ ‬les ptérygopodes‭*. La fécondation est interne.
La femelle est ovipare*,‭ ‬elle pond jusqu'à‭ quatre œufs.‭ ‬Ils ont un aspect très caractéristique‭ ‬:‭ ‬le fœtus est abrité‭ ‬dans une capsule fibreuse,‭ ‬ovoïde,‭ ‬d'e‭nviron ‬17‭ ‬cm de long.

‬La capsule est foncée,‭ ‬verdâtre à grisâtre,‭ ‬bombée,‭ ‬légèrement translucide‭ ‬et traversée de fines lignes longitudinales.‭ ‬Une des extrémités de la capsule est arrondie et bombée,‭ ‬tandis que l'autre est rectangulaire et aplatie.

De solides filaments poilus terminent la capsule.‭ ‬Ils sont enroulés plusieurs fois et solidement autour d'un relief par la femelle lorsqu'elle a pondu.
Il est possible d'observer les œufs de requin-léopard lors de plongées au littoral,‭ ‬dans de faibles profondeurs.‭ ‬Cependant,‭ ‬il est rare de voir la femelle en train de pondre.
L'incubation dure plusieurs semaines et les juvéniles ont déjà atteint une taille de plus de‭ ‬20‭ ‬à‭ ‬30‭ ‬cm quand ils sortent de leur capsule.‭ ‬Il est rare de rencontrer les formes juvéniles‭ (‬surtout ceux qui présentent une livrée intermédiaire‭).

Vie associée

Stegostoma fasciatum‭ ‬est une espèce plutôt solitaire,‭ ‬mais qui peut être accompagné de rémoras‭ ou de petites carangues jaunes.
On lui connaît au moins quatre espèces de parasites dont Pedibothrium sp.

Divers biologie

Les dents,‭ ‬petites,‭ ‬possèdent trois cuspides*‭ ; ‬la formule dentaire est‭ ‬:‭ ‬28-33‭ ‬/‭ ‬22-34.

Il n'existe qu'un genre avec une espèce unique pour cette famille‭ ‬de Stegostomatidés.

Informations complémentaires

Stegostoma fasciatum est peu farouche à l'approche des plongeurs et s'observe aisément grâce à sa passivité.‭ ‬Il restera un moment immobile pour le plus grand plaisir des photographes,‭ mais s'en ira si le plongeur est trop curieux.‭
Même s'il ne présente pas de danger particulier pour l'Homme,‭ ‬comme pour tout animal sauvage,‭ ‬il est nécessaire de l'approcher avec prudence.

Comme presque tous les requins,‭ ‬cette espèce est pêchée sans réel contrôle. La chair de ce requin entre dans la composition des farines de poisson,‭ ‬à destination de l'aquaculture.

Les populations du golfe de Thaïlande ont été affectées par l'usage intempestif des explosifs.

Un timbre, au moins, est dédié à ce requin (Madagascar).

Réglementation

Depuis 2003, cette espèce est considérée comme "vulnérable" dans la liste rouge de l'U.I.C.N.
La situation de ce requin, dans les eaux australiennes apparaît moins préoccupante car son exploitation y est moindre.

Cette espèce est réglementée en Nouvelle-Calédonie où elle figure dans l'Article 3 de l'Arrêté n° 2013-1007/GNC du 23 avril 2013 relatif à l'exploitation des requins dans l'espace maritime de la Nouvelle-Calédonie "Sont interdits en tout temps la pêche, la capture, la détention de requins ou de tout ou partie de l'animal. La découpe, le transport, la commercialisation, l'exposition à la vente, la vente, l'achat et l'exportation de requin ou tout ou partie de l'animal, y compris les articles de bijouterie, sont interdits. La mutilation par l'enlèvement des nageoires ou parties des nageoires (« shark-finning ») est interdite."

Elle figure ausi dans l'Article 3 de la liste des espèces animales terrestres (et tortues marines) protégées à Mayotte.

Origine des noms

Origine du nom français

Requin-léopard : il s'agit d'une allusion à la livrée du requin adulte, qui présente des taches noires sur fond beige.
Requin-zèbre : ce nom rappelle la livrée du juvénile, zébrée de lignes noires et beiges.

Origine du nom scientifique

Stegostoma : du grec [stegein] = couvrir et du grec [stoma] = bouche. La lèvre supérieure très épaisse forme un bourrelet caractéristique, susceptible de masquer la gueule de l'animal.

fasciatum : du latin [fasciatum] = entouré de bandes. Ceci fait référence aux points disposés par bande sur la livrée du requin-léopard et plus visibles encore à l'état juvénile.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Chondrichthyes Chondrichthyens Squelette cartilagineux, deux nageoires dorsales et une anale (primitivement), nageoire caudale hétérocerque*, deux paires de nageoires paires, bouche disposée sur la face ventrale.
Sous-classe Elasmobranchii Elasmobranches Squelette des nageoires pectorales tribasal. Deux nageoires dorsales. 5 ou 6 paires de fentes branchiales et des spiracles.
Super ordre Euselachii Sélaciens Raies et requins.
Ordre Orectolobiformes Orectolobiformes Une nageoire anale, deux nageoires dorsales, bouche en avant des yeux.
Famille Stegostomatidae Stégostomatidés
Genre Stegostoma
Espèce fasciatum

Nos partenaires