Ver plat noir velouté

Pseudoceros velutinus | (Blanchard, 1847)

N° 3465

Méditerranée et Atlantique Est limitrophe

Clé d'identification

Ver plat de grande taille (20 à 70 mm de longueur)
Totalement noir opaque sans liseré visible in situ
Deux tentacules marginaux de belle taille et mobiles
Présence de nombreuses ondulations marginales in situ
Vit caché par petit fond

Noms

Noms communs internationaux
Black flatworm (GB), Planària negra (E), Zwarte Platworm (D)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Proceros velutinus Blanchard, 1847
Eurylepta velutina (Blanchard, 1847)

Distribution géographique

Méditerranée et Atlantique Est limitrophe

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Pseudoceros velutinus est présumé endémique* de Méditerranée. Il a été observé avec certitude notamment sur le littoral espagnol (entre autres catalan), le littoral provençal, ligure, tyrrhénien (Naples), grec (Crète) et il semble également présent en Atlantique proche (Madère).

Biotope

Pseudoceros velutinus est une espèce qui vit cachée (espèce cryptique*). Ce ver plat vit dans les fonds sableux, sous les pierres et dans les sédiments grossiers (galets mobiles) par petits fonds de 0 à 20 m.

Description

Pseudoceros velutinus est un grand ver plat à la surface lisse veloutée et à la couleur totalement noire et opaque pour sa face dorsale. Même sous un fort éclairage artificiel (flash ou lampe) il reste noir, rarement violet foncé, ce qui rend difficile l'observation du bourrelet médian surélevé. Comme la majorité des vers plats, son corps, de forme ovale, est aplati dorso-ventralement. Ce ver plat est l'un des plus grands de Méditerranée. Il peut mesurer jusqu'à 70 mm de longueur sur 50 mm de large mais montre une longueur moyenne de 20 à 50 mm le plus souvent.
Dans le milieu naturel, ce ver plat noir peut présenter de nombreuses et grandes ondulations de la marge du corps. Il possède deux tentacules* marginaux de belle taille et fort mobiles. Ces tentacules sont simplement formés par deux replis de la marge du corps.
La face ventrale est de la même couleur que celle de la face dorsale, mais moins foncée. On peut y observer parfaitement le contour du pharynx, les pores génitaux et la pseudo-ventouse qui est non protubérante mais au contraire située dans une dépression au milieu du corps.



A l'observation microscopique, on peut voir que la couleur noire est en fait violet très foncé et que la marge du corps est soulignée par une ligne externe noire ainsi que d'une seconde très fine ligne interne de couleur citrouille foncée. Mais attention, cette ligne jaune orangé n'est pas visible par l'observateur sous-marin ou par son appareil photo in situ. La bouche s'ouvre très en avant du corps et au milieu du pharynx. Les caractéristiques des appareils génitaux sont typiques du genre Pseudoceros. En arrière des deux tentacules marginaux, une petite zone centrale, blanchâtre et piriforme, porte deux zones diffuses et rapprochées d'ocelles* cérébraux. Des "yeux" marginaux sont aussi présents sur la face ventrale antérieure des tentacules.

Espèces ressemblantes

La grande taille et la couleur totalement noire de ce ver plat de Méditerranée réduit le risque de confusion avec les autres espèces de la zone.



La confusion principale peut être faite avec Pseudobiceros splendidus également bien noir, de taille similaire (50 mm) mais montrant clairement in situ un liseré marginal jaune orangé. De plus, P. splendidus vit, contrairement à Pseudoceros velutinus, à découvert.



Néanmoins, on peut aussi le confondre avec Pseudoceros maximus pour ses formes foncées. Mais Pseudoceros maximus présente toujours une certaine transparence du corps et souvent quelques taches claires irrégulières sur sa face dorsale.

Alimentation

Ce ver plat noir se nourrit d'ascidies, de bryozoaires et d'autres petits animaux.
Comme tous les Turbellariés, le tube digestif incomplet est formé d'un pharynx qui s'ouvre sur une seule ouverture sur la face ventrale, la bouche, qui sert également d'anus. Les aliments ingérés et les aliments non digérés sont régurgités par cette même ouverture.
Pour se nourrir, l'animal dévagine* une partie de son pharynx, formant une trompe sécrétant un mucus et permettant de "sucer" ses proies.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est principalement sexuée, les individus étant hermaphrodites*. Les planaires n'ayant pas de cavité vaginale, l'insémination est hypodermique par l'intermédiaire d'un stylet mâle introduit n'importe où dans le corps. Les spermatozoïdes* migrent alors directement dans le corps à la recherche des ovules. Les œufs fécondés sont déposés directement sur le substrat*.
Dans certains cas, il peut y avoir une reproduction asexuée par scissiparité*. De même, en cas de blessure, les parties manquantes peuvent être régénérées. Ce pouvoir de régénération est tel, qu'à partir d'un simple morceau, un individu peut entièrement se reconstituer.

Divers biologie

Espèce cryptique*, elle est rarement observée par les plongeurs, ce qui fait qu'elle est considérée comme rare. A tort ?



Métazoaire*, triploblastique* acœlomate*, ce ver plat, comme tous les Turbellariés, n'a pas de système circulatoire ni d'organes respiratoires et les échanges gazeux se font par toute la surface du corps.



Pseudoceros velutinus est un nageur habile.
Les planaires utilisent 2 modes de déplacement. D'une part la reptation, qui est due à l'agitation des cils qui tapissent le corps mais aussi à la contraction des muscles (longitudinaux, circulaires et transversaux). D'autre part la nage, qui est rendue possible par des ondulations de la périphérie du corps réalisées par des contractions musculaires. Notez que tous ces mouvements ne sont pas liés à un système nerveux central, il n'y a pas un "cerveau" donneur d'ordre, mais plusieurs ganglions nerveux.

Origine des noms

Origine du nom français

Ver plat noir velouté est une proposition du site DORIS.

Origine du nom scientifique

Pseudoceros : vient du latin [pseudo] = faux et de [ceras] = cornes. Ceci provient du fait qu'on a l'impression qu'il a des cornes à l'avant de son corps (tentacules marginaux).

velutinus : vient directement du latin et signifie velouté = qui est couvert de poils doux, serrés, courts, égaux, et dont l'ensemble imite la surface du velours.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Platyhelminthes Plathelminthes Vers plats à symétrie bilatérale, portant des organes des sens simples sur la tête, tube digestif à une seule ouverture ventrale. Nombreuses espèces libres ou parasites.
Classe Turbellaria Turbellariés Vers plats libres (non parasites) mus par une ciliature ventrale. Tube digestif ramifié qui possède une seule ouverture au centre de la face ventrale.
Sous-classe Archoophora Archoophores
Ordre Polycladida Polyclades Turbellariés à intestin très ramifié. Espèces de grande taille. Planaires marines.
Sous-ordre Cotylea Cotylés Polyclades caractérisés par la présence d’une ventouse ventrale permettant aux vers de se maintenir sur le fond.
Famille Pseudocerotidae Pseudocérotidés Corps ovale, lisse ou à papilles. Tentacules proéminents formés à partir de la marge.
Genre Pseudoceros
Espèce velutinus

Nos partenaires