Diagramme arlequin

Plectorhinchus chaetodonoides | Lacepède, 1801

N° 1617

Indo-Pacifique tropical Ouest et central

Clé d'identification

Adulte : couleur de fond claire à dominante blanche, verdâtre ou jaunâtre
Nombreuses taches rondes marron foncé
Ventre brun grisâtre uni
Juvénile : marron clair avec grandes taches blanches cerclées de marron
Subadulte : couleur de fond blanche avec taches sombres

Noms

Autres noms communs français

Gaterin arlequin

Noms communs internationaux

Harlequin sweetlips, many-spotted sweetlips, clown sweetlips (GB)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Gaterin chaetodonoides (Lacepède, 1801)
Et de nombreux synonymes dus à une mauvaise orthographe du nom de genre.

Distribution géographique

Indo-Pacifique tropical Ouest et central

Zones DORIS : Indo-Pacifique

On le rencontre dans l'océan Indien (présent à Mayotte et à La Réunion) et l'océan Pacifique Ouest et central. Il est présent en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française. La limite nord-sud va du sud-ouest du Japon à l'Australie.

Biotope

Le gaterin arlequin se rencontre dans les récifs coralliens entre 1 et 30 m. Il fréquente aussi les eaux saumâtres. Les adultes sont solitaires et se rencontrent souvent de jour dans des grottes, sous des surplombs ou sous les tables coralliennes.
Les juvéniles se tiennent à l'abri dans les coraux.

Description

Le diagramme arlequin a un corps ovale, comprimé latéralement pouvant atteindre 72 cm de longueur. Les lèvres sont charnues sur une bouche relativement petite.
La nageoire caudale est échancrée.
La couleur de fond est claire à dominante blanche, verdâtre ou jaunâtre, sur laquelle se rajoutent de nombreuses taches rondes marron foncé qui couvrent la tête, les nageoires et le corps, à l'exception du ventre brun grisâtre uni.

Les juvéniles (jusqu'à 10 cm) sont de couleur marron clair avec de grandes taches blanches, cerclées d'un anneau marron foncé. Le nombre de taches augmente avec l'âge puis leur couleur s'inverse pour devenir foncée (subadulte de 8 à 20 cm, de couleur de fond blanche avec des taches sombres).

Espèces ressemblantes

Il existe d'autres gaterins à pois.
Le diagramme à pois, Plectorhinchus picus, est le plus ressemblant : blanchâtre avec des petits pois bruns et un ventre blanc, la zone supérieure arrière de son opercule est bordée de noir ce qui permet de le distinguer du diagramme arlequin.

Le diagramme mélanésien, Diagramma melanacrum, est moins massif, a des lèvres plus fines, et des pois sur tout le corps, ventre compris.

D'autres gaterins ont des pois mais présentent aussi des lignes sur le museau.

Alimentation

Cette espèce se nourrit la nuit. Son régime est composé de mollusques, crustacés et de petits poissons.

Reproduction - Multiplication

Peu d'informations sont disponibles sur les Haemulidés : il semblerait que la reproduction ait lieu la nuit près de la surface.

Divers biologie

Les gaterins sont des poissons essentiellement nocturnes mais on peut les rencontrer le jour. Les individus adultes solitaires se cachent dans des grottes, sous des surplombs rocheux ou des gros massifs coralliens tabulaires.
Les jeunes, solitaires, ont un comportement différent : ils occupent un petit territoire bien défini qu'ils parcourent en ondulant.

Les juvéniles possèdent une livrée voyante très différente de celle des adultes. Les très petits juvéniles sont probablement mimétiques d'un ver plat toxique.

Ces poissons sont surnommés aussi « grogneurs » (grunt en anglais) en raison de leur capacité à produire des sons à l'aide de leurs dents pharyngiennes. Ces sons sont ensuite amplifiés par la vessie natatoire.

On peut rencontrer un à deux individus du diagramme arlequin en marge d'un banc d'autres Plectorhinchus tels que P. vittatus.

Informations complémentaires

Les juvéniles sont très beaux et très appréciés en aquariophilie.

Origine des noms

Origine du nom français

Le terme diagramme semble lié à la livrée présentant des motifs géométriques (rayures, points) et arlequin en référence à la livrée bigarrée de l'adulte et du juvénile.

Origine du nom scientifique

Plectorhinchus : du latin [plecto] = rouler, tresser, entrelacer et du grec [rhyncos] = bec (dans le cas présent : museau). Les poissons de ce genre ont de grosses lèvres ourlées (NB : cette traduction n'est qu'indicative en l'absence d'une référence accessible donnant la signification exacte du nom de genre).

chaetodonoides : du grec [chaete] = poil, soie, [odont] = dent et [eidos] = en forme de.
chaetodonoides veut dire "qui ressemble à un Chaetodon", genre qui a effectivement les dents comme des soies. Cependant, il est difficile de comprendre où est la ressemblance avec un poisson papillon !

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Haemulidae Haemulidés
Genre Plectorhinchus
Espèce chaetodonoides

Nos partenaires