Platax orbiculaire

Platax orbicularis | (Forsskäl, 1775)

N° 831

Mer Rouge, Indo-Pacifique tropical, Floride

Clé d'identification

Corps argenté arrondi allant jusqu'à 60 cm de diamètre
1 bande verticale noire au niveau de l'œil et une au niveau des nageoires pectorales
Points noirs généralement présents sur le corps
Nageoires dorsale, caudale et anale plus ou moins jaunes avec une marge noire

Noms

Autres noms communs français
Poule d'eau (nom également utilisé pour Platax pinnatus), platax rond, platax à gouttelettes, roussette (désigne aussi les espèces Scyliorhinus canicula et S. stellaris), poisson-lune (également utilisé pour Mola mola)
Noms communs internationaux
Circular batfish, circular spadefish, orbicular batfish, narrowbanded batfish, round bastfish (GB), Pesce pipistrello circulare, pesce pipistrello bruno (I), Pez murciélago (E), Rundkopf-Fledermausfisch (D), Gewone vleermuisvis, de ronde vleermuisvis (NL)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Chaetodon orbicularis Forsskal, 1775
Chaetodon vespertilio Bloch, 1787
Platax vespertilion (Bloch, 1787)
Platax blochii Cuvier, 1831
Platax ehrenbergii Cuvier, 1831
Platax guttulatus Cuvier, 1831

Distribution géographique

Mer Rouge, Indo-Pacifique tropical, Floride

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Le platax orbiculaire est présent en mer Rouge, dans tout l'océan Indien et dans le Pacifique jusqu'en Polynésie française et du sud du Japon à l'Australie et la Nouvelle-Calédonie. Depuis 1996, il a été observé sur les côtes de Floride dans l'Atlantique tropical (introduction accidentelle ?, apporté par les eaux de ballast d'un bateau ?).

Biotope

Platax orbicularis vit dans les récifs coralliens, dans les lagons et les pentes externes entre 5 m et 35 m de profondeur. Il affectionne également les épaves.
Les juvéniles fréquentent les eaux peu profondes, dans les mangroves ou en eau saumâtre. Avec leur allure de feuille morte, ils se couchent souvent sur le côté, posés sur le fond, accentuant encore le mimétisme avec une feuille.

Description

Le platax orbiculaire est un poisson au corps arrondi, fortement comprimé latéralement, pouvant atteindre 60 cm de diamètre. Il est de couleur argentée, avec une bande noire verticale au niveau de l'œil et une au niveau de la nageoire pectorale. De petits points noirs sont généralement présents sur les flancs. Suivant l'état d'excitation ou d'activité de ce poisson (de nuit, en période de reproduction, en posture pour se faire déparasiter…) la coloration générale peut varier. Le corps peut devenir très clair et les bandes noires s'estomper, ou au contraire, devenir très foncé avec notamment la moitié postérieure du corps devenant noire. La bouche est petite, avec des dents en forme de brosse. Les nageoires pelviennes sont noires avec une base jaune. Les nageoires dorsale (5 épines, 34-39 rayons mous), anale (3 épines, 25-29 rayons mous) et caudale sont jaune plus ou moins foncé avec une marge noire. Il y a une bande verticale noire en arrière du pédoncule caudal sur la queue.

Les individus âgés ont un corps plus ovale, avec un front très bombé. Les juvéniles ont des nageoires anale et dorsale plus développées et une coloration marron, les faisant ressembler à une feuille morte. Les subadultes prennent la coloration des adultes mais gardent des nageoires anale et dorsale longues, ce qui leur confère un aspect étiré.

Espèces ressemblantes

Il existe 4 autres espèces de Platax très proches :

- Platax teira : mais celui-ci possède une tache noire, juste devant la nageoire anale, sur le disque et des nageoires pelviennes entièrement jaunes.
- Platax boersii : présent uniquement dans l'ouest du Pacifique (des Philippines à l'Indonésie et Palau), a souvent une coloration plus pâle, des bandes noires beaucoup moins marquées et rarement des points noirs sur le corps.
- Platax pinnatus : présent dans le Pacifique Ouest, il a une bouche plus allongée.
- Platax batavianus : présent dans le Pacifique Ouest, il a une coloration grise et pas de marge noire sur les nageoires dorsale, caudale et anale.

Enfin, il est possible de confondre ce platax avec les poissons-disques (Drepane longimana et D. punctata). Ceux-ci ont une forme similaire au platax, mais sont de couleur gris uniforme, ont une bouche dirigée vers le bas et des nageoires pectorales plus longues (allant presque jusqu'au pédoncule caudal).

Alimentation

Platax orbicularis se nourrit d'algues, d'invertébrés et de petits poissons.
Les juvéniles se nourrissent principalement d'algues benthiques la journée et de zooplancton la nuit.

Reproduction - Multiplication

Les sexes sont séparés et il n'y a pas de dimorphisme* sexuel. Cette espèce est connue pour avoir des cas d'inversion sexuelle, où des individus mâles deviennent femelles. La reproduction a lieu toute l'année. Platax orbicularis est ovipare* et la fécondation est externe, en pleine eau. Les femelles sont matures quand elles atteignent 1,5 kg (maximum 3 kg) et libèrent alors de 75 000 à 150 000 œufs de 1,3 mm par ponte. Les larves, de 3,7 mm, éclosent au bout d'environ 24 heures. Après 18 jours, les larves ont subi leur dernière métamorphose et le juvénile d'à peine 15 mm entame sa vie près du fond.

Divers biologie

Platax orbicularis vit généralement en couple proche du fond, mais peut également former des bancs importants en pleine eau.

C'est un poisson peu craintif qui se laisse approcher des plongeurs.

Informations complémentaires

Grâce à la maîtrise de son cycle de vie, le platax orbiculaire est élevé en aquaculture, en Thaïlande (pour l'aquariophilie), à Taiwan et récemment en Polynésie française pour le marché local et asiatique. Sa croissance est rapide : 900 g au bout d'un an pour atteindre la taille "portion".

Origine des noms

Origine du nom français

Francisation du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Platax : du grec [platos] = plat, large.

orbicularis : du latin [orbicularis] = orbiculaire, arrondi, rond.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Acanthuroidei Acanthuroïdes Poissons-chirurgiens.
Famille Ephippidae Ephippidés
Genre Platax
Espèce orbicularis

Nos partenaires