Apogon doré

Ostorhinchus aureus | (Lacepède, 1802)

N° 2426

Mer Rouge, Indo-Pacifique tropical Ouest

Clé d'identification

Corps ovale, comprimé latéralement, de couleur dorée
Barre noire en forme de sablier sur le pédoncule caudal
2 nageoires dorsales
Ligne latérale bien visible
Bande noire margée de bleu iridescent partant du museau en allant vers les yeux
Ligne bleu iridescent sur la lèvre supérieure

Noms

Autres noms communs français

Poisson-cardinal doré, apogon à caudale annelée

Noms communs internationaux

Ring-tailed cardinalfish, golden cardinalfish, bandtail cardinalfish (GB) Pesce cardinale dorato, pesce cardinale dall'anello (I), Pez cardenal dorado (E), Sonnen-Kardinalbarsch (D), Gouden kardinaalbaars (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Centropomus aureus Lacepède, 1802
Apogon aureus (Lacepède, 1802)
Gronovichthys aureus
(Lacepède, 1802)
Apogon roseipinnis Cuvier, 1829
Amia aurea Bleeker, 1874

Ostorhinchus fleurieu, Lacepède 1802, est également considéré comme un synonyme de O. aureus. En effet, Lacepède (1756 - 1825) a décrit ces 2 espèces à partir de dessins et de spécimens desséchés récoltés par Commerson (1727 - 1773). Malheureusement, quand Lacepède étudia ces documents, après la mort de Commerson, il fut très difficile de relier les dessins avec les descriptions correspondantes. A la Révolution française, Lacepède dut quitter Paris et les documents de Commerson furent perdus. Lacepède écrivit donc son livre sur l'histoire naturelle des poissons sans ces documents, ce qui explique les confusions qu'il y a pu avoir et pourquoi Lacepède a souvent donné des noms différents à une même espèce.
Dans le livre de Lacepède, pour O. fleurieu il y a un dessin et une description mais pour O. aureus il n'y a qu'une description sans dessin. Par conséquent, de nos jours, O. fleurieu et O. aureus sont considérées comme deux espèces distinctes et ne sont plus synonymes.

Distribution géographique

Mer Rouge, Indo-Pacifique tropical Ouest

Zones DORIS : Indo-Pacifique

C'est une espèce indo-pacifique, présente depuis la mer Rouge, dans tous l'océan indien tropical jusqu'aux îles Tonga dans le Pacifique, et du sud du Japon à l'Australie et la Nouvelle-Calédonie.

Biotope

Ostorhinchus aureus fréquente les récifs entre 1 et 40 m de profondeur. C'est une espèce que l'on trouve dans les failles, trous et grottes, mais également dans les grands massifs de coraux branchus.

Description

L'apogon doré est un petit poisson au corps ovale, comprimé latéralement, et peut atteindre une longueur de 14 cm mais dépasse rarement une dizaine de centimètres. Sa couleur est cuivrée à dorée devenant plus pâle vers l'arrière du dos. Une barre noire en forme de sablier entoure le large pédoncule* caudal. Les nageoires sont rosées et translucides. Il y a deux nageoires dorsales. La première, constituée de 7 rayons épineux, débute à la hauteur des pectorales et est généralement repliée. La deuxième dorsale (1 rayon épineux et 8 rayons mous), triangulaire et dressée en permanence, est symétrique de la nageoire anale (2 rayons épineux + 8 rayons mous). La nageoire caudale est échancrée. On note parfois, à la base de la nageoire anale, entre chaque rayon, de petites taches bleues.
La ligne latérale est bien visible et marquée d'une succession de points noirs.
La tête porte deux gros yeux. Une bande brun foncé part du museau et traverse l'œil. Vue de face, cette bande forme un V. Elle est margée de deux lignes de couleur bleu iridescent, une en haut et une en bas, qui se réduisent à quelques points au delà des yeux.
La bouche protractile* est très large, oblique vers le bas et un trait bleu iridescent suit la lèvre supérieure.

Espèces ressemblantes

Beaucoup d'espèces dans la famille des Apogonidés se ressemblent et ne se différencient les unes des autres que par des détails dans la couleur, ou la présence de lignes sur le corps.

Ostorhinchus aureus pourrait être confondu avec :

Ostorhinchus fleurieu a la même livrée que A. aureus mais la marque noire autour du pédoncule a plus la forme d'un anneau. Même distribution géographique.
Ostorhinchus apogonoides a lui aussi la même livrée que A. aureus mais n'a pas de barre noire sur le pédoncule caudal. Cette espèce se rencontre de la mer Rouge à la Polynésie française.
Ostorhinchus komodoensis a une livrée identique à A. aureus, mais la barre noire sur le pédoncule caudal est plus indistincte et il y a une marque rouge sur le bord de l'opercule*. Cette espèce ne se rencontre que dans la région de Komodo, en Indonésie.
Ostorhinchus luteus n'a pas de barre noire sur le pédoncule caudal et possède en plus 1 ou 2 lignes verticales plus ou moins discernables sur le dos. Il n'est présent que dans le Pacifique tropical Ouest.
Nectamia annularis est un apogon très semblable à A. aureus, de même couleur et avec également une barre noire en forme de sablier sur le pédoncule caudal. Cependant, il ne présente pas les lignes bleues sur la tête. C'est une espèce uniquement de mer Rouge.
Taeniamia fucata est un apogon au ventre plus rond, de couleur dorée finement rayé d'orange. La zone noire sur le pédoncule caudale est réduite à une tache ronde. Il se rencontre depuis la mer Rouge au Pacifique tropical Ouest.

Alimentation

Ostorhinchus aureus se nourrit de petits crustacés planctoniques*. Contrairement à la plupart des apogons, cette espèce est plutôt active le jour.

Reproduction - Multiplication

C'est une espèce gonochorique* (les sexes sont séparés) et sans dimorphisme* sexuel. Des couples se forment uniquement en période de reproduction. Après une parade nuptiale plus ou moins longue, la femelle pond ses œufs aussitôt fécondés par le mâle. Ces œufs sont collants et s'agrègent en une boule, que le mâle gobe immédiatement. Ils sont alors incubés à l'intérieur de la bouche des mâles jusqu'au moment de l'éclosion, environ une semaine plus tard. Pendant toute cette période, le mâle ne peut pas se nourrir.

Vie associée

L'apogon doré forme souvent de petits bancs dans les cavités assez grandes. Il est alors possible qu'il s'associe avec d'autres apogons, comme Ostorhinchus apogonoides, en hiver et au printemps. Le reste de l'année Apogon aureus ne se mélange pas avec d'autres espèces.

Divers biologie

La famille des Apogonidés compte environ 250 espèces.

Informations complémentaires

C'est une espèce sédentaire, qui ne se déplace que très peu. Au crépuscule, la nuit ou en profondeur, dans les eaux sombres, Ostorhinchus aureus quitte son abri dans les coraux branchus pour former de petits bancs au dessus du substrat.

Origine des noms

Origine du nom français

Apogon est la reprise du nom du genre scientifique. Doré fait référence à sa couleur.

Poisson-cardinal a été également donné aux membres de la famille des Apogonidés, car ils ont souvent une couleur rouge, voir Apogon imberbis, comme la couleur de la robe d'un cardinal.

Origine du nom scientifique

Ostorhinchus : du grec [osteon] = os et [rhyncos] = bec (dans le cas présent : museau).

Apogon
: du grec [a] = sans, et du grec [pogon] = barbe.

aureus : du latin [aureus] = doré.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Apogonidae Apogonidés Famille des apogons.
Genre Ostorhinchus
Espèce aureus

Nos partenaires