Ide mélanote

Leuciscus idus | (Linnaeus, 1758)

N° 2167

Europe, Amérique, Australie, Nouvelle-Zélande

Clé d'identification

Corps long, comprimé latéralement avec dos arrondi
Tête grande à bouche terminale
Partie supérieure gris-vert à brune ; flancs avec reflets argentés ou dorés ; ventre blanchâtre
Nageoires foncées sauf pelviennes, ventrales et anale rouges
Nageoire anale concave

Noms

Autres noms communs français

Ide rouge, gardon rouge, orfe, véron

Noms communs internationaux

Golden orfe, ide, orfe, silver orfe (GB), Ido (I), Cacho, cachoelo, cachuelo (E), Orfe, Nerfling, Aland (D), Winde (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Cyprinus idbarus Linnaeus, 1758
Cyprinus jeses Linnaeus, 1758
Cyprinus orfus Linnaeus, 1758
Idus idus (Linnaeus, 1758)
Cyprinus microlepidotus Ekström, 1835
Idus melanotus
Heckel, 1843
Idus miniatus Bonaparte, 1845

Distribution géographique

Europe, Amérique, Australie, Nouvelle-Zélande

Zones DORIS : Eau douce d'Europe, Atlantique Nord-Ouest

L'ide mélanote est originaire d'Europe centrale et de l'est. Il est l'un des poissons caractéristiques des cours inférieurs du Rhin, de la Weser, de l'Elbe, de l'Oder et de la Vistule, fleuves qui débouchent sur la mer du Nord et la Baltique.

Il a été introduit dans de nombreux pays européens et américains, en Australie et en Nouvelle-Zélande. On le rencontre sporadiquement en Angleterre et en Écosse ; il est présent en Scandinavie, à l'exception du nord-ouest de la Norvège et de la Péninsule de Kola ; il est signalé dans le fleuve Po en Italie ; dans le Nouveau Monde, son aire de répartition va du nord du Canada au sud du Mexique.

En France, il a été introduit un peu partout vers 1900 pour ses qualités esthétiques. On le trouve principalement dans la Sambre, l'Aisne, la Moselle, la Sarre, la Seine, la partie basse de la Loire et le Rhône. Il est présent en Belgique.

Biotope

L'ide mélanote vit dans les eaux calmes des cours moyen et inférieur des fleuves et des rivières (zone des brèmes) ainsi que les grands lacs de plaine et même des petits lacs d'altitude. Il fréquente également les eaux saumâtres des estuaires et on le trouve dans la mer Baltique. Il a une grande capacité d'adaptation à différents habitats et est assez opportuniste.

Il vit près de la surface, généralement au milieu du plan d'eau mais les jeunes viennent se nourrir aussi près du rivage. Il aime se tenir sous les surplombs pour chasser à l'affût les insectes volants.

Il vit généralement en banc.

Description

Le corps est long et comprimé latéralement avec une bouche terminale, dirigée vers le haut. La tête est forte avec une bouche petite, un museau obtus et des yeux jaunes. Le dos est arrondi. La nageoire anale a le bord arrière concave.
Le dos et la partie supérieure de la tête sont de couleur gris-vert à brun ; les flancs brun jaunâtre ont des reflets argentés ou dorés ; le ventre est blanchâtre. Les nageoires sont foncées sauf les pelviennes, ventrales et l'anale qui sont franchement rouges.
Sa taille est généralement comprise entre 30 et 50 cm mais ce poisson peut atteindre une longueur maximum de 80 cm pour un poids de 5 kg et un âge de près de 20 ans.
Chez les spécimens plus âgés et plus gros, la couleur du corps peut tourner au jaune / bronze.

Espèces ressemblantes

Il peut être confondu avec le chevaine (Squalius cephalus) qui a des écailles plus grandes et bordées de noir (aspect réticulé), et une nageoire anale incurvée vers l'extérieur (convexe).

Alimentation

Les jeunes mangent surtout des végétaux. Les adultes se nourrissent d'insectes, de mollusques et de crustacés. Les plus grands individus peuvent mettre des petits poissons (gardons et ablettes) à leur menu.
En eau douce, la nourriture est principalement composée d'insectes alors qu'en eau saumâtre, les proies sont plutôt des mollusques et crustacés.

Reproduction - Multiplication

Le frai se déroule de mars à avril (dans une température de l'eau comprise entre 4 et 15 °C, de préférence supérieure à 12-13 °C). L'ide mélanote migre vers des eaux peu profondes. Les mâles arrivent quelques jours avant les femelles sur les zones de frai.
La ponte dure environ trois jours. Les femelles pondent de 60 000 à 160 000 œufs, d'un diamètre d'environ 2,5 mm, qui adhèrent aux pierres, aux morceaux de bois ou aux plantes. L'éclosion a lieu après environ 2 à 3 semaines.
Les larves*, d'une taille d'environ 10 mm, vivent dans des eaux calmes et se nourrissent de zooplancton*. Les juvéniles atteignent environ 13 cm après un an, 18 cm après deux ans.

La maturité sexuelle est atteinte entre deux et cinq ans à un poids d'environ 400 g. L'espérance de vie est de maximum 20 ans.

Informations complémentaires

L'ide rouge (autrefois Cyprinus orphus) est une variété d'élevage à la livrée orange brillant. S'il est remis dans le milieu naturel, la sélection restaurera la livrée sauvage.

Réglementation

De portée nationale :
Liste des espèces de poissons protégées sur l'ensemble du territoire français national : Article 1

Origine des noms

Origine du nom français

Ide : du suédois [id] en référence à à sa livrée brillante.

Origine du nom scientifique

Leuciscus : du latin [leuco] = blanc, en référence à la couleur.

idus : mot créé par Linné sur la base du suédois [id] en référence à sa livrée brillante.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Ostariophysi Ostariophysaires
Ordre Cypriniformes Cypriniformes Presque tous d’eau douce.
Sous-ordre Cyprinoidea Cyprinoïdes
Famille Cyprinidae Cyprinidés
Genre Leuciscus
Espèce idus

Nos partenaires