Agrion élégant

Ischnura elegans | (Vander Linden, 1820)

N° 1935

Mares et étangs d'Europe

Clé d'identification

Mâles de couleur bleu ciel et noire en particulier les yeux, la tête et le thorax

Dessus de l'abdomen entièrement noir sauf tache caudale bleu-ciel sur le 8e segment ; côtés jaunes

Ptérostigmas bicolores chez le mâle

Thorax vert et tache caudale bleue chez les mâles immatures

Thorax orange, rose ou lilas chez les femelles immatures, tache caudale bleue

Femelles matures avec thorax bleu et tache caudale bleue ou thorax vert-brun et tache caudale brune

Noms

Autres noms communs français

Ischnure élégante

Noms communs internationaux

Blue-tailed damselfly, common bluetail (GB), Codazzurra comune (I), Cola azul común (E), Große Pechlibelle (D), Lantaarntje (NL)

Distribution géographique

Mares et étangs d'Europe

Zones DORIS : Eau douce d'Europe

Cette espèce est présente sur la majorité du territoire européen : dans tout le Royaume-Uni ; en France (excepté en Corse) ; en Belgique ; en Espagne où son aire principale de répartition s'étend de l'est de l'Andalousie jusqu'à l'est de la Catalogne (Baléares compris), en Castille et Léon et sur la côte de la Galice ; en Italie (excepté Sardaigne et Sicile) ; dans toute l'Europe centrale, jusqu'en Russie et en Turquie ; en Scandinavie, sur la côte sud de la Norvège, le sud de la Suède et de la Finlande. Mais cette espèce est absente du Portugal. On la retrouve également en Asie jusqu'au Japon.

Biotope

Cette libellule s'observe dans les habitats eutrophes* où elle est très commune et abondante. Elle apprécie les eaux courantes mais surtout stagnantes. Elle est tolérante envers la salinité mais évite les eaux acides.

Description

C'est une demoiselle de 30 à 34 mm de long.

Les mâles sont noir-bronze avec les yeux, la tête, le thorax, la base et l'extrémité de l'abdomen marqués de bleu ciel à maturité. Le 8e segment de l'abdomen est entièrement bleu ciel uni. Les côtés de l'abdomen sont jaunes. Les ptérostigmas* sont bicolores. Le pronotum* possède un long lobe médian et une marge postérieure redressée, visible de profil. La pointe des cerques* est divergente (vue de dessus). Les branches externes des cercoïdes* sont relativement épaisses et longues (vue de derrière).

Les mâles immatures ont le thorax vert et la tache caudale est bleu ciel.

L'identification des femelles est plus difficile. Il existe 3 types fondamentaux de colorations que l'on nommera type A, B et C. La couleur dépend de l'appartenance à un type mais aussi de l'âge. Les femelles qui développent des colorations semblables à celles des mâles sont dites "andromorphes". Les autres sont "gynomorphes".

- Femelle de type A : andromorphe ; l'immature a une bande humérale* sombre ; le thorax et la base de l'abdomen sont de couleur lilas à orange ; l'individu mature a le thorax et la base de l'abdomen vert vif à bleu. La tache caudale est bleue chez l'immature comme chez l'adulte.

- Femelle de type B : gynomorphe ; l'immature a une bande humérale* sombre ; le thorax et la base de l'abdomen sont de couleur lilas ; l'individu mature est vert olive ou brun ; la tache caudale est bleue chez l'immature puis devient brune chez l'adulte.

- Femelle de type C : gynomorphe ; l'immature n'a pas de bande humérale* sombre ; le thorax et la base de l'abdomen sont roses ou orange ; l'individu mature est brun à vert et la tache caudale est bleue chez l'immature puis devient brune chez l'adulte.

Espèces ressemblantes

- Agrion nain, ischnure naine (Ischnura pumilio) : large répartition comme l'agrion élégant. Le ptérostigma* de l'aile antérieure est nettement plus grand que celui de l'aile postérieure, surtout chez les mâles ; la tache caudale des mâles est sur le segment 9 et la fin du segment 8 (et non sur S8 entièrement chez l'agrion élégant) ; les femelles n'ont pas de tache caudale. Les immatures sont orange vif avec très peu de noir sur la tête.

- Agrion de Géné, ischnure tyrrhénienne (Ischnura genei) : n'est présente qu'en Corse, archipel toscan, Sardaigne, Sicile et Malte. Les mâles et femelles andromorphes de type A ont la face, le thorax et la base de l'abdomen verts et non bleus. Les femelles ont le bout de l'abdomen sombre (la marque bleue est plus réduite).

- Agrion de Graëlls, ischnure maghribérique (Ischnura graellssi) : présente en Espagne, Portugal et Maghreb. Difficile à distinguer à distance. Les critères d'identification sont les pointes des cerques du mâle qui sont convergentes lorsque l'on regarde du dessus. Les branches internes des cercoïdes* sont divergentes lorsque l'on regarde de derrière. La bordure postérieure du pronotum* est faiblement arquée, dépourvue du redressement typique d'I. elegans.

Alimentation

La larve* est carnivore. L'adulte est insectivore, il se nourrit de moucherons.

Reproduction - Multiplication

L'ischnure élégante se reproduit de la même façon que les autres Odonates.
Cette reproduction s'effectue en deux temps :
- tout d'abord, le mâle doit se contorsionner. Ses testicules sont situés au niveau de l'extrémité abdominale alors que les pièces copulatrices se trouvent sous le second segment abdominal. Or il n'y a pas de liaison anatomique entre ces deux parties. Pour recharger les pièces copulatrices en sperme, le mâle doit donc courber son abdomen ramenant ainsi son extrémité sous le second segment.

- le mâle agrippe ensuite le cou de la femelle avec ses crochets copulatoires situés à l'extrémité de son abdomen (cerques*). C'est alors au tour de la femelle de se contorsionner. Elle recourbe son abdomen vers l'avant afin que son orifice génital soit en contact avec les pièces copulatrices du mâle. Les couples forment alors un cœur copulatoire pendant lequel le mâle libère les spermatozoïdes* et féconde les œufs de la femelle.

Cette dernière pond ensuite ses œufs sur ou dans les plantes aquatiques grâce à un ovipositeur*. Une fois l’œuf éclos, la larve mène une vie aquatique pendant plusieurs mois voire plusieurs années pendant lesquelles elle muera plusieurs fois. Elle sortira ensuite de l'eau en montant le long d'une tige de végétal pour se métamorphoser* en adulte volant.

Voir également la fiche DORIS Larves de demoiselles

Vie associée

Les Odonates peuvent être parasités aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de leur organisme :

  • endoparasites : tube digestif infesté par des Grégarines ou des vers Nématodes. On peut aussi trouver des vers plats comme des Cestodes (ténias) et des Trématodes (douves). Certains insectes de l'ordre des Hyménoptères (familles des Chalcidides, Mymarides et Trichogrammatides) mais aussi des Diptères (familles des Drosophilides, Cecidomyides) pondent dans les œufs des Odonates.
  • ectoparasites : des larves et des nymphes d'Acariens (Arachnides) peuvent être très abondantes sur les Odonates, très souvent sous les fourreaux alaires*. Des amas blanchâtres peuvent correspondre à des Entoproctes. D'autres larves aquatiques peuvent se fixer sur le corps qui sert alors de support : pupe* de Diptères et Trichoptères, moules zébrées. Ces dernières peuvent poser problème lors de l'émergence si elles sont mal placées sur la larve.

Divers biologie

Sa période de vol est de fin avril à fin septembre dans le nord et centre de l'Europe, avec une génération par an. Dans le sud, il peut y avoir plusieurs générations et des périodes de vol plus longues.

Informations complémentaires

La taxonomie de cette espèce et des espèces proches est complexe. Les taxons du sud-ouest sont considérés comme des espèces distinctes mais le statut de ceux du sud-est, où plusieurs sous-espèces ont été décrites, est encore méconnu. Les mâles du sud de l'Italie, de la Turquie, de Crète, de Chypre et du Moyen-Orient aux branches internes des cercoïdes* croisées sont rassemblés dans la sous-espèce ebneri. Chez la sous-espèce pontica, des plaines hongroises et du nord des Balkans jusqu'en Asie centrale, la marge postérieure du pronotum* n'est pas redressée.

Origine des noms

Origine du nom français

Agrion : du latin [agrios] = sauvage, farouche, âpre

élégant : traduction littérale du latin.

Origine du nom scientifique

Ischnura : du grec [ischnos] = maigre, mince et [ura] = ventre, queue (du fait de la finesse de l'abdomen).

elegans : du latin [elegant].

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Hexapoda Hexapodes Arthropodes à six pattes. Ce sont les insectes au sens large.
Classe Insecta Insectes Hexapodes terrestres et dulcicoles possédant trois paires de pattes et deux paires d’ailes (sauf chez les Diptères).
Ordre Odonata Odonates Ordre des libellules et des demoiselles. Larve possédant un masque préhenseur.
Sous-ordre Zygoptera Zygoptères Deux paires d'ailes repliées au repos, larve possédant un abdomen terminé par trois lamelles caudales.
Famille Coenagrionidae Coenagrionidés
Genre Ischnura
Espèce elegans

Nos partenaires