Oursin pointu

Gracilechinus acutus | (Lamarck, 1816)

N° 3463

Atlantique Nord-Est, Méditerranée

Clé d'identification

Oursin régulier de bonne taille
Couleur claire
Piquants assez nombreux et effilés, de 2 tailles

Noms

Autres noms communs français

Oursin blanc. On trouve parfois, à tort, "oursin jaune"

Noms communs internationaux

Yellow sea-urchin (GB), Langstacheliger Seeigel (D), Gele zee-egel (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Echinus acutus Lamarck, 1816
Echinus flemingii Forbes, 1841
Echinus sardicus Delle Chiaje, 1841
Echinus norvegicus Düben & Koren, 1846
Echinus depressus G.O. Sars, 1871
Echinus rarispinus G.O. Sars, 1872
Echinus microstoma Wyville Thomson, 1875

Distribution géographique

Atlantique Nord-Est, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

On le rencontre en Atlantique Nord-Est depuis le nord de la Scandinavie jusqu'aux côtes marocaines, et également dans toute la Méditerranée.

Biotope

Cet oursin vit sur fonds vaseux, mixtes ou détritiques*, dans une grande amplitude de profondeur, de 20 à 1 300 m. Il n'est cependant pas exclu de le trouver sur la roche ou le coralligène*.

Description

L'oursin pointu est un oursin régulier de grande taille puisque son diamètre moyen adulte est de l'ordre de 10 à 12 cm, parfois jusqu'à 17 cm.
Sa couleur générale est variable, généralement claire : il peut être entièrement blanc avec juste des lignes longitudinales plus ou moins rousses le long des ambulacres* ou de couleur crème avec le test* et le bout des piquants rougeâtres. Ses piquants, de deux tailles différentes, sont nombreux et répartis de façon assez dense, formant des lignes verticales bien distinctes. Ils sont plus resserrés sur la face ventrale. Les piquants primaires sont relativement longs (dépassant parfois 5 cm, mais leur longueur est très variable suivant les individus) et peuvent être colorés sur une partie de leur longueur. Ils sont implantés sur des arcs nets. Entre eux, on trouve les piquants secondaires, bien plus courts, généralement blanchâtres ou rougeâtres.
La forme du test est arrondie et subpentagonale, souvent légèrement conique chez les vieux individus, ce qui lui vaut l'un de ses noms, oursin pointu. Son sommet n'est jamais aplati. Quand le test est nu, il présente des mamelons, à l'insertion des épines, qui ne sont pas perforés. Toutes ses plaques* interambulacraires portent un tubercule primaire, ce qui le distingue des espèces du genre Echinus qui n'en ont qu'un toutes les 2 ou 3 plaques.

Espèces ressemblantes

Echinus melo, l'oursin melon, est une espèce méditerranéenne rare sur les côtes de Métropole. Il est plus gros, plus arrondi, avec des piquants plus courts et plus clairsemés. Il est généralement de couleur blanche avec des piquants primaires verdâtres.
Echinus esculentus que l'on trouve en Atlantique et mer du Nord, et non en Méditerranée, est une espèce très proche, plus colorée, avec des piquants plus courts et plus homogènes.

Alimentation

Comme la majorité des oursins, il est essentiellement herbivore, brouteur. Il peut aussi parfois se nourrir d'organismes benthiques* ou de détritus organiques. Ce régime omnivore se développe particulièrement s'il vit en grande profondeur.

Reproduction - Multiplication

La reproduction gonochorique* a lieu en été.

Vie associée

On trouve fréquemment des vers polychètes vivant entre les épines d'oursins. Adyte assimilis, Hermadion hyalinus et Flabelligera affinis ont été décrits en association avec G. acutus.
La planaire Syndesmis echinorum peut parasiter cet oursin.

Informations complémentaires

Il est parfois présenté une forme méditerranéenne de cet oursin : Gracilechinus acutus acutus et une forme atlantique Gracilechinus acutus norvegicus.
Certains avancent que cet oursin est typique des côtes du nord de l'Europe et que, sur les côtes françaises, on trouve plutôt des individus hybridés avec Echinus esculentus (Weinberg, 1994, Découvrir l'Atlantique).

Origine des noms

Origine du nom français

Oursin pointu : du fait du test souvent conique (ou de ses radioles* plus longues que chez le genre Echinus ?).

Origine du nom scientifique

Gracilechinus : du latin [gracilis] = mince, maigre, grêle et [echinus] = épine ;
acutus : du latin [acutus] = pointu, aigu.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Echinodermata Echinodermes Symétrie radiale d'ordre cinq (chez les adultes). Squelette de plaques calcaires bien développé sous le derme. Présence d'un système aquifère auquel appartiennent les podia souvent visibles extérieurement.
Sous-embranchement Echinozoa Echinozoaires Echinodermes non étoilés de forme globuleuse ou allongée. Ce groupe renferme les oursins et les concombres de mer.
Classe Echinoidea Echinides Ce sont les oursins. Forme globuleuse ou hémisphérique, squelette qui porte des piquants mobiles, des pédicellaires et des pieds ambulacraires. Pouvoir de régénération limité.
Sous-classe Euechinoidea Euéchinides Oursins plus ou moins sphériques, dits "oursins réguliers". Plaques ambulacraires composées. Bouche ventrale et anus dorsal. 
Super ordre Echinacea Echinacés

10 plaques péristomiales

Ordre Camarodonta Camarodontes Les épiphyses qui surmontent les demi-pyramides de la lanterne d'Aristote sont hautes et jointives.
Famille Echinidae Echinidés

Pédicellaires globifères, ambulacres généralement trigéminés

Genre Gracilechinus
Espèce acutus

Nos partenaires