Etoile de mer indienne

Fromia indica | (Perrier, 1869)

N° 2198

Indo-Pacifique tropical Ouest

Clé d'identification

Petite taille : maximum 8 cm
Couleur rouge vif ou orangée à brune
Plaques granuleuses avec peu de relief
Réticulation noire sur le corps
5 bras triangulaires et trapus à bout arrondi

Noms

Autres noms communs français

Etoile de mer rouge mouchetée

Noms communs internationaux

Indian sea star, marble starfish, blacktip starfish (GB), Estrella de mar roja (E), Stella di mar tessellata (I), Indischer-Seestern (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Scytaster indicus Perrier, 1869
Fromia tumida Bell, 1882
Fromia andamanensis Koehler, 1909
Nardoa indica Koehler, 1910
Fromia elegans Engel, 1938

Distribution géographique

Indo-Pacifique tropical Ouest

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Fromia indica est présente depuis l'océan Indien jusque dans le Pacifique, de l'Inde, Mayotte et l'Afrique du Sud à la Polynésie française et du sud du Japon à l'Australie et la Nouvelle-Calédonie. Elle est absente de la mer Rouge et du nord-ouest de l'océan Indien mais bien présente aux Maldives et aux îles Chagos.

Biotope

C'est une espèce que l'on rencontre sur les platiers et les récifs riches en algues calcaires de la surface à 30 m de profondeur.

Description

Fromia indica est une petite étoile de mer à 5 bras et 4 à 6 cm d'envergure en général mais pouvant atteindre 8 cm.
Le corps est aplati, avec une surface granuleuse, et recouvert de petites plaques calcaires (nodules) presque sans relief.

Il existe 2 livrées principales pour cette étoile de mer :

  • Certains individus sont orangés, rouges ou parfois bruns, avec des zones noires entre les nodules. Ces étoiles apparaissent alors avec une réticulation sombre bien visible sur le corps.
  • La deuxième livrée se caractérise par un corps orangé avec des nodules arrondis, en relief et souvent gris bleuté. Cette forme est parfois distinguée sous le nom Fromia elegans, mais l'éventuelle séparation de cette espèce n'est pas encore tranchée pour les scientifiques. Cette livrée n'a été observée qu'en Nouvelle-Calédonie et aux Fidji.
Dans les deux cas, l'extrémité des bras est parfois plus foncée que le reste du corps. Cette observation est plus fréquente chez les individus aux plaques grises. L'anus, situé sur la face dorsale, au milieu du disque, et la plaque madréporique*, plus excentrée, sont bien visibles.

La face ventrale est de la même couleur que le corps et les sillons ambulacraires* sont larges.
Les papules* sont isolées et les pédicellaires* sont normalement absents.

Espèces ressemblantes

Les espèces du genre Fromia sont reconnaissables à leur forme particulière : corps aplati, bras courts, triangulaires et trapus. Fromia indica se distingue des autres espèces par sa couleur orangée à brune, ses nodules peu bombés et la réticulation sombre entre ces nodules. Cependant ce genre contient un grand nombre d'espèces (au moins 13, sans compter les genres très ressemblants), souvent très variables et aux délimitations parfois peu claires.

Fromia ghardaqana : est une espèce endémique* de mer Rouge où ne se rencontre pas F. indica. Elle est rouge avec de petits pores noirs (plus ou moins visibles) et quelques gros points blancs ou bleu gris disparates.

Fromia hemiopla : également de couleur rouge orangé, avec souvent l'extrémité des bras plus claire. Elle présente des pores noirs, disposés régulièrement et formant un motif géométrique. Les plaques calcaires sur la marge des bras sont bien délimitées. Cette espèce est présente dans le Pacifique tropical Ouest.

Fromia milleporella : a une couleur similaire à celle de F. indica mais présente de petits pores noirs à la place d'une réticulation. Les plaques calcaires ne sont pas visibles car recouvertes d'un épiderme épais. C'est une espèce de l'Indo-Pacifique, que l'on trouve facilement en association avec F. indica.

Fromia pacifica : est de couleur orange à rouge, aux extrémités plus claires et avec des plaques calcaires sur la marge des bras bien visibles mais pas de nodules calcaires sur le disque et le début des bras. On la trouve dans le Pacifique tropical Ouest.

Fromia nodosa, F. monolis, Fromia heffernani, Paraferdina sohariae : ont des gros nodules bien alignés (généralement blancs ou crème) le long de la marge des bras et de plus petits nodules sur le reste des bras, souvent bien ordonnés. Il n'y a généralement pas de nodules dans la partie centrale du disque. Ce sont des espèces indo-pacifiques.

Alimentation

Cette étoile de mer se nourrit en dévaginant* son estomac sur le substrat* ; les sucs gastriques attaquent alors directement les proies. La digestion se fait donc en partie de manière externe. Elle est active aussi bien de jour que de nuit.

Reproduction - Multiplication

C'est une espèce gonochorique*, c'est à dire qu'il existe des individus mâles et des individus femelles. La reproduction est déclenchée par un signal de phéromones* qui entraîne la libération simultanée par les mâles et les femelles de leurs gamètes* dans le courant. La fécondation a lieu en pleine eau et les œufs puis les larves* sont planctoniques*. Après quelques semaines la larve se pose sur le fond et commence sa vie benthique*.

Le pouvoir de régénération des étoiles de mer est très important. Chaque bras blessé ou amputé est capable de repousser. De même, un bras arraché est parfois capable de régénérer une étoile de mer entière. Il est possible de voir des individus de Fromia indica à 4 ou 6 bras, même si la majorité en a 5.

Vie associée

Fromia indica est la proie de gros labres, de balistes ainsi que de la crevette arlequin.

Divers biologie

Les étoiles de mer se déplacent sur le sol grâce à une multitude de petits pieds ambulacraires* (podia*) présents sur leur face ventrale. Ces podia sont actionnés par un système hydraulique, appelé le système aquifère*. L'entrée d'eau dans le corps se fait par la plaque madréporique*. Celle-ci est bien visible chez Fromia indica. Elle se situe sur la face dorsale du disque central mais peut avoir une position très variable.

Informations complémentaires

Dans l'océan Indien, Fromia indica est l'espèce la plus commune du genre.

Origine des noms

Origine du nom français

Son nom est la traduction de son nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Fromia : origine inconnue
indica : du latin [indica] = indien

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Echinodermata Echinodermes Symétrie radiale d'ordre cinq (chez les adultes). Squelette de plaques calcaires bien développé sous le derme. Présence d'un système aquifère auquel appartiennent les podia souvent visibles extérieurement.
Sous-embranchement Asterozoa Astérozoaires Echinodermes de forme étoilée. Les bras, simples et parfois absents, sont en nombre variable, et contiennent des organes.
Classe Asteroidea Astérides Organismes en forme d’étoile, libres. 5 à 50 bras, squelette réduit, estomac dévaginable. Ce sont les étoiles de mer.
Super ordre Valvatacea Valvatacés
Ordre Valvatida Valvatides Etoiles de mer à 5 bras arrondis et souples. Papules* respiratoires réparties sur la face dorsale.
Famille Goniasteridae Goniastéridés Etoiles pentagonales et aplaties, bras généralement absents
Genre Fromia
Espèce indica

Nos partenaires