Eponge-vase rose

Niphates digitalis | (Lamarck, 1814)

N° 539

Atlantique tropical

Clé d'identification

Coupe évasée
Bleu lavande
Consistance fibreuse

Noms

Noms communs internationaux
Pink vase sponge, gray cornucopia sponge (GB)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Spongia digitalis Lamarck, 1814
Tuba pavonina
Duchassaing & Michelotti, 1864

Distribution géographique

Atlantique tropical

Zones DORIS : Caraïbes

Bahamas, Floride, Caraïbes

Biotope

Elle se développe sur tous types de substrats (herbiers, récifs, fonds détritiques), jusqu’ à 50 m de fond.

Description

Cette éponge est en forme de coupe évasée, aplatie latéralement, jusqu’à 50 cm de hauteur. Elle présente une large ouverture à bordure frangée. De nombreux oscules s’ouvrent à l’intérieur.
La couleur est variable, du bleu lavande au gris rosé.
Les parois sont assez minces, la surface un peu raboteuse (petites excroissances coniques), et la consistance est fibreuse : légèrement élastique mais se déchirant facilement.
La surface est très souvent colonisée par des zoanthaires de couleur grisâtre à dorée.

Espèces ressemblantes

On peut confondre avec Callyspongia vaginalis, mais celle-ci pousse en bouquets de tubes étroits et non en individus isolés, et porte de gros conules* en relief sur la surface extérieure.
Callyspongia plicifera est de taille et de forme comparable, mais la surface extérieure de celle-ci est plissée et la couleur nettement bleu fluo, en outre elle est plus exigeante vis-à-vis des conditions d’environnement (on ne la trouve pas en zone détritique).

Alimentation

Comme (presque) toutes les éponges, se nourrit en filtrant les particules microscopiques contenues dans l’eau.

Reproduction - Multiplication

Eponge vivipare*.

Vie associée

Niphates digitalis est fréquemment recouverte par des colonies de zoanthaires brun-doré (Parazoanthus parasiticus), régulièrement espacés sur la surface extérieure.
Ces zoanthaires profitent du courant de filtration créé par l’éponge, et en retour la débarrassent des sédiments qui s’accumulent à la surface en zone polluée.

Divers biologie

Le squelette est formé d’un réseau de fibres de spongine avec des spicules (oxes*) de taille régulière.

Origine des noms

Origine du nom scientifique

Niphates : du nom d’une chaîne de montagnes (Arménie), ou dérivé du grec [niphas] = la neige.
digitalis = "en forme de doigt" du latin [digitus].

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Porifera Spongiaires / Eponges Organismes exclusivement aquatiques, filtreurs, fixés au substrat, de formes variables, et percés d'orifices inhalants (ostioles ou pores) et exhalants (oscules).
Classe Demospongiae Démosponges

Eponges dont la charpente est constituée de spicules siliceux (différenciés en méga- et microsclères) et de collagène dispersé ou structuré en fibres de spongine. Ovipares ou vivipares, larve typique = parenchymula.

Ordre Haplosclerida Haplosclérides « Eponges à spicules simples ». Squelette formé de spicules* qui s’arrangent en formant un réseau de mailles polygonales, parfois renforcé par de la spongine. Mégasclères* de type oxes*, parfois des microsclères* (sigmas*, toxes*).
Sous-ordre Haplosclerina Haplosclérines
Famille Niphatidae Niphatidés
Genre Niphates
Espèce digitalis

Nos partenaires