Colpoménia sinueux

Colpomenia sinuosa | (Mertens ex Roth) Derbès et Solier in Castagne

N° 292

Cosmopolite, mers tropicales et tempérées

Clé d'identification

Boule creuse brune à jaunâtre irrégulière et fendue
Consistance ferme
Petits fonds
Présente toute l'année

Noms

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Ulva sinuosa
Hydroclathrus sinuosus
Asperococcus sinuosus
Soranthera leathesiformis

Distribution géographique

Cosmopolite, mers tropicales et tempérées

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Indo-Pacifique, Caraïbes

Cette algue brune a réellement une très large distribution qui englobe toutes les mers du monde, tropicales à tempérées. Pour nos côtes françaises, des observations fiables ont été faites à la Réunion, en Polynésie, en Corse, en Provence, à l'étang de Thau, sur les côtes atlantiques, dans les Caraïbes, et jusqu'au îles Kerguelen !

Biotope

Cette algue brune est rencontrée sur petits fonds calmes et bien éclairés (espèce photophile*) de la surface jusqu'à 10 m (parfois plus), sur les rochers et sur les autres algues. Elle tolère les eaux chargées en matières organiques, peu oxygénées et riches en composés sulfurés et azotés.
Elle tolère de grandes variations de température et de salinité.

Description

Fixée au substrat par des rhizoïdes filamenteux (large surface de contact), cette algue brune de consistance ferme mais cassante atteint la taille de 8 cm. Elle se présente comme une boule creuse irrégulière (cérébriforme*) et fendue de couleur jaune verdâtre, couverte de petites touffes de poils fins. Les sores* punctiformes sont disposés autour des touffes de poils. Les sores sont des amas de petites sphères, les sporanges* (petit sac contenant les spores*).
Dans un premier temps le thalle est globuleux, solide et sans touffe de poils, puis il prend une forme cérébriforme*. Son développement est maximum au printemps et en été, cette algue brune est néanmoins présente toute l'année.

Espèces ressemblantes

Colpomenia peregrina : thalle plus fin et moins contourné, ressemble à une balle aplatie vert olivâtre, espèce épiphyte d'introduction récente. Atlantique et Méditerranée (étangs littoraux).

Leathesia difformis : présente beaucoup plus de circonvolutions, plus profond, épiphyte des Corallines. Atlantique pour l'Europe.

Alimentation

Végétal autotrophe* : photosynthèse.

Reproduction - Multiplication

Cycle complexe avec alternance entre reproduction sexuée filamenteuse microscopique et asexuée avec sporanges* visibles sur le thalle. On parle de cycle digénétique.

Divers biologie

Commune sur petits fonds.
Défense : consistance coriace mais prédateurs spécialisés (opisthobranches = ex. Elysia viridis).

Informations complémentaires

La prolifération de Colpomenia sinuosa peut signaler une certaine pollution.

Origine des noms

Origine du nom français

Utilisation du genre en latin.

Origine du nom scientifique

Colpomenia : du grec : qui demeure creux,
sinuosa : du latin : sinueux.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Ochrophyta Ochrophytes ou Hétérokontes, ou Straménopiles: présence d'un stade unicellulaire à 2 flagelles, un lisse et un à poils tubulaires.
Classe Phaeophyceae Phéophycées Algues brunes.
Ordre Scytosiphonales Scytosiphonales Thalle de type paranchymateux, chaque cellule avec un seul chromatophore* avec un pyrenoïde* plus ou moins sphérique à l’intérieur.
Famille Scytosiphonaceae Scytosiphonacées Thalle constitué par plusieurs couches de cellules. Division cellulaire uniquement à l’extérieur, les cellules intérieures augmentent de taille et se séparent pour donner un thalle creux. Sporanges en 1 ou 2 rangées.
Genre Colpomenia
Espèce sinuosa

Nos partenaires