Buccin veiné

Euthria cornea | (Linnaeus, 1758)

N° 2776

Méditerranée, Atlantique proche

Clé d'identification

Coquille fusiforme
Coloration blanc beige chinée de brun
Canal siphonal court, recourbé vers le haut
Corps jaune orangé à petits points blancs
Opercule corné brun

Noms

Autres noms communs français
Buccin corné
Noms communs internationaux
Striated buccinum, striated whelk, spindle euthria (GB), Caracolillo mediterraneo, bucino mediterraneo (E), Hornschnecke, Sardinische Wellhornschnecke (D)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Linné a décrit cette espèce sous le nom de Murex corneus Linnaeus 1758
Buccinulum corneum (Linnaeus, 1758) (attention, ce nom a été également donné par erreur à des espèces du genre Babylonia et est toujours utilisé dans le milieu de l'aquariophilie pour ces espèces)
Euthria lignarius Lamarck, 1816
Fusus conulus Risso 1826
Purpura alba Risso 1826
Fusus aduncus Bronn 1831
Euthria gracilis Locard 1891

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique proche

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Le buccin veiné se rencontre dans toute la Méditerranée, y compris en mer Noire, et dans l'Atlantique proche (Portugal et Maroc).

Biotope

Euthria cornea fréquente les fonds rocheux de la surface à une trentaine de mètres de profondeur.

Description

Ce petit gastéropode atteint généralement la taille maximale de 70 mm.
Sa coquille fusiforme et lisse compte en moyenne 8 tours boursouflés de plus en plus réduits. L'ouverture large et ovale, de couleur blanchâtre (1/2 de la longueur totale, se termine par un canal siphonal court, recourbé vers le haut. Le bord columellaire de cette ouverture est légèrement épaissi par un cal et le bord labial est légèrement dentelé.
La couleur de fond de la coquille est blanc beige, plus ou moins chinée de brun suivant les individus. Elle est recouverte d’une mince couche cornée appelée le périostracum* qui lui donne un aspect brillant.
Le corps est de couleur jaune (orangé) avec de petits points blancs. Un opercule corné brun, situé à l'arrière du pied lorsque le buccin se déplace, vient fermer la coquille quand l'animal se rétracte à l'intérieur. La partie antérieure du corps porte 2 tentacules sensitifs ayant chacun un œil noir.

Espèces ressemblantes

Les individus de la famille des Nassaridés pourraient être confondus avec les buccins. Cependant, ils ont un canal siphonal très réduit et un cal columellaire beaucoup plus épais.

La présence du canal siphonal recourbé vers le haut, ainsi que la coquille lisse permettent de différencier Euthria cornea de la plupart des autres espèces. En Méditerranée, il existe un autre buccin, Buccinum humphreysianum, qui n'atteint que 5,5 cm, a une ouverture complètement lisse et un canal siphonal moins développé.
Buccinum undatum, présent sur le littoral européen atlantique uniquement, a des spires plus marquées et une coquille non lisse.

Certaines espèces dans le genre Babylonia (famille des Muricidés) ont une coloration et une forme proche de Euthria cornea mais ne présentent pas de canal siphonal développé et sont des espèces tropicales. Cependant certaines de ces espèces sont appelées à tord Buccinulum corneum, un synonyme de E. cornea, par les aquariophiles, ce qui induit de nombreuses erreurs d'identifications sur le net.

Alimentation

Le buccin veiné est un prédateur de bivalves. Il utilise son pied puissant pour entrouvrir les valves et y introduire sa trompe, contrairement à d'autres espèces qui percent la coquille. Il peut également se nourrir de cadavres de poissons, crustacés etc ...

Reproduction - Multiplication

Il existe peu de données sur la reproduction d'Euthria cornea. Les femelles se regroupent souvent au moment de la ponte. Elles pondent des œufs qui sont enfermés dans des capsules chitineuses blanc jaunâtre. Il y a plusieurs centaines d’œufs par capsule et chaque ponte contient de nombreuses capsules, issues de plusieurs individus, empilées les unes sur les autres et formant un amas. Les amas vides, ressemblant à du papier-bulles (celui que l'on utilise pour les emballages), sont souvent observés sur les plages, parmi les laisses de mer.

Vie associée

Les coquilles vides du buccin veiné sont très souvent utilisées par des bernards-l'hermite.

Les prédateurs d'Euthria cornea sont les poulpes ainsi que la tortue caouanne.

Divers biologie

Le buccin veiné est un animal que l'on observera plutôt de nuit.

Informations complémentaires

Les kelletinines, substances isolées chez le buccin veiné, on été très étudiées. Elles ont des effets assez variés : antiviral, antimitotique (en bloquant la duplication de l'ADN et donc la division cellulaire). Ces substances toxiques joueraient également un rôle chez le buccin en empêchant la fixation d'organismes sur sa coquille. (Les kelletinines ont été isolées d'abord chez un autre buccinidé californien Kelletia kelletii (Forbes 1850))

C'est une espèce pêchée occasionnellement par chalutage ou dragage mais qui n'a que très peu d'intérêt commercial. Elle peut être consommée fraiche.

Origine des noms

Origine du nom français

Buccin dérive de l'ancien nom scientifique Buccinum :du latin [buccina] = cornet de bouvier, cor, clairon. En effet, la forme de la coquille peut vaguement rappeler ces instruments de musique. Veiné fait référence à la coloration chinée ou veinée de la coquille.
Buccinum était le nom romain du Tritonium nodiferum dont on se servait comme trompette (buccina) (de bucca = bouche).

Origine du nom scientifique

Euthria : origine inconnue.

cornea : du latin [corneus] = cornée, en rapport avec l'aspect de la coquille.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Caenogastropoda Caenogastropodes
Ordre Neogastropoda Néogastéropodes Coquille avec canal siphonal bien développé. Un repli du manteau forme un tube extensible : le siphon. La plupart sont des prédateurs ou nécrophages. Tous marins sauf le genre Clea.
Famille Buccinidae Buccinidés

Coquille petite à moyenne (de 15 mm à 160 mm environ), ovoïde conique ou fusiforme, bord des tours avec un épaulement peu ou très marqué, canal siphonal (ou simple encoche) ouvert à l'extrémité de la columelle, celle-ci généralement lisse (sans plis). Surface lisse, à sculpture spiralée ou/et axiale. Chez de nombreuses espèces, les côtes axials forment des tubercules sur les épaulements. Animaux carnivores mais nécrophages la plupart du temps. D'après Lindner 2011:101.

Genre Euthria
Espèce cornea

Nos partenaires