Eponge à verges

Spongia (Spongia) virgultosa | (Schmidt, 1868)

N° 3966

Méditerranée, Adriatique et Atlantique proche : Açores, Canaries et Madère

Clé d'identification

Papilles tubulaires de 1 à 2 cm émergeant du substrat
Deux types de papilles terminées soit par un oscule rond ou par une « crépine » inhalante à conules
Base encroûtante quasiment toujours cachée sous divers organismes épibiontes
Couleur gris clair à gris foncé

Noms

Autres noms communs français
Eponge tubuleuse (FAO)
Noms communs internationaux
Finger sponge (GB), Esponja tubulosa (E)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Euspongia virgultosa Schmidt, 1868
Spongia virgultosa
(Schmidt, 1868)

Distribution géographique

Méditerranée, Adriatique et Atlantique proche : Açores, Canaries et Madère

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette espèce est commune sur le littoral méditerranéen et en Atlantique proche. En Méditerranée, elle est présente en mer Égée, en mer Ionienne, en mer Adriatique, du nord au sud du bassin occidental et jusqu'aux archipels de Macaronésie (Açores, Madère, îles Canaries) en Atlantique Nord-Est.

Biotope

Spongia (Spongia) virgultosa est une éponge très commune, bien que discrète, dans les zones ombragées littorales : parois verticales, grottes, coralligène*, base de Posidonia oceanica et détritique côtier. Elle est aussi décrite comme épibionte* des valves de la grande nacre Pinna nobilis. Cette éponge est présente de 0,5 à 150 m de profondeur.

Description

Spongia (Spongia) virgultosa est une éponge encroûtante qui forme des plaques de formes irrégulières, d'une épaisseur de 1 cm et dont la taille est de l'ordre de 5 cm de diamètre. Elle peut, bien plus rarement, se présenter sous forme massive (10-15 cm). Sa surface est recouverte de petits conules* espacés et hauts de 1 à 2 mm.
Cette éponge se caractérise par des papilles* dressées de 0,5 à 2 cm de hauteur et de 3 à 5 mm de diamètre et portant à leurs extrémités les ouvertures inhalantes ou exhalantes. Dans la très grande majorité des cas, seules ces excroissances digitées seront observées in situ. Celles-ci contournent les différents organismes, principalement d'autres éponges qui encroûtent sa base, pour atteindre une zone à découvert. Les papilles inhalantes sont de forme plus irrégulière et terminées par une sorte de crépine ajourée, alors que celles exhalantes, de forme clairement cylindrique, se terminent par un oscule* rond bordé d'un tube membraneux pouvant obturer l'orifice.
La portion basale de l'éponge est le plus souvent totalement cachée sous divers organismes encroûtants ou étendue dans des micro-cavités du substrat*. Mais il ne s'agit pas pour autant d'une éponge perforante disposant de l'arsenal chimique nécessaire pour attaquer le substrat calcaire, roche ou constructions coralligènes.
Elle a une consistance élastique. Sa couleur est gris clair à gris foncé, parfois jaunâtre.

Les spicules sont absents et le squelette est constitué d'un réseau de fibres (voir "divers biologie").

Espèces ressemblantes

Certaines espèces du genre Cliona, de couleur brune et présentes sous la forme alpha (forme perforante) peuvent ressembler à Spongia (Spongia) virgultosa. L'identification de ces espèces perforantes, dont seules les papilles inhalantes et exhalantes sont visibles, est difficile. Mais leurs éminences émergeant du substrat sont généralement plus courtes et perforent les organismes encroûtants superficiels, alors que Spongia virgultosa se contente de se frayer un passage entre les organismes encroûtants.
Sarcotragus pipetta, espèce confinée dans les grottes sombres, présente aussi des papilles de forme conique, plus grandes et plus massives.

Alimentation

Les éponges sont des animaux filtreurs* qui se nourrissent de microparticules : bactéries, algues unicellulaires, débris organiques, ne dépassant pas en général 3 micromètres. Le courant d'eau nécessaire est créé par le mouvement de cellules ciliées spécifiques des éponges : les choanocytes*.

Reproduction - Multiplication

La reproduction peut être sexuée ou asexuée.

Reproduction sexuée : elle a lieu principalement durant la saison estivale. La rencontre entre les ovules* et les spermatozoïdes* aboutit à la formation d'une larve* ciliée* nageuse. Après quelques heures à quelques jours, elle se fixera rapidement sur un support par son pôle antérieur pour donner une nouvelle éponge.
Les éponges sont hermaphrodites*, les gamètes* mâles et femelles d'une même éponge ne sont pas expulsés au même moment.

Reproduction asexuée : par bourgeonnement ou bouturage de fragments qui se détachent de l'éponge mère pour se fixer un peu plus loin.

Divers biologie

Spongia virgultosa fait partie des éponges cornées au squelette entièrement composé de fibres de spongine anastomosées et souvent organisées en réseaux primaire, secondaire voire tertiaire, les spicules* sont absents. Éponge sans aucune qualité commerciale, contrairement à d'autres du genre Spongia, elle n'est pas récoltée.

Origine des noms

Origine du nom français

Éponge à verges décrit l'aspect visible de cette espèce in situ.

Origine du nom scientifique

Spongia : du grec [spoggos] = éponge, substance spongieuse.
vigultosa : du latin [virgultus] branches menues, jeunes pousses, boutures. En rapport avec l'aspect digité des papilles.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Porifera Spongiaires / Eponges Organismes exclusivement aquatiques, filtreurs, fixés au substrat, de formes variables, et percés d'orifices inhalants (ostioles ou pores) et exhalants (oscules).
Classe Demospongiae Démosponges

Eponges dont la charpente est constituée de spicules siliceux (différenciés en méga- et microsclères) et de collagène dispersé ou structuré en fibres de spongine. Ovipares ou vivipares, larve typique = parenchymella.

Ordre Dictyoceratida Dictyocératides « Eponges à réseau de corne ». Squelette entièrement composé de fibres de spongine anastomosées et souvent organisées en réseaux primaire, secondaire voire tertiaire. Fibres généralement homogènes ou légèrement stratifiées avec ou sans moelle centrale. Pas de spicules. Eponges vivipares.
Famille Spongiidae Spongiidés
Genre Spongia (Spongia)
Espèce virgultosa

Nos partenaires