Ver myxicole

Myxicola infundibulum | (Montagu, 1808)

N° 559

Manche, Atlantique, Méditerranée

Clé d'identification

Ver solitaire segmenté vivant dans un tube
Tentacules réunis par une membrane
Panache brun violacé

Noms

Autres noms communs français

Sabelle de vase, ver à éventail au Québec

Noms communs internationaux

Jelly tube-worm, mud tube-worm, slime fan worm (GB), Gusano de funda (E), Schlicksabelle (D), Modderkokerworm (NL), Mudder-rørmark (N)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Terebella infundibulum Renier, 1804

Distribution géographique

Manche, Atlantique, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Atlantique Nord-Ouest

Manche, Atlantique et Méditerranée sur les côtes françaises. De l'Arctique au Maine au nord aux Açores au sud, présent également en mer du Nord (Norvège). Présent également dans l'estuaire et le golfe du Saint Laurent.

Biotope

Fonds vaseux ou sablo-vaseux du médiolittoral* inférieur et de l'infralittoral*, surtout en milieu abrité. Se rencontre également dans les estuaires car cette annélide supporte bien les variations de salinité. Aurait été observé jusqu'à 500 m de profondeur.

Description

Ce ver sédentaire fouisseur vit dans un tube transparent, épais, gélatineux, en forme de carotte. Le corps, fuselé postérieurement, peut atteindre 20 cm de long. De couleur jaune brunâtre, ce dernier possède 8 segments thoraciques et plus de 100 segments abdominaux ; chacun portant des soies et divisé en deux anneaux. Les tentacules, au nombre de 60 à 80, sont reliés par une membrane circulaire gélatineuse en deux lobes qui se réunissent en entonnoir lisse de 4 à 6 cm de diamètre dont seulement les extrémités dépassent. Ce panache, seule partie visible à la surface du sédiment, est de couleur brun violacé.

Espèces ressemblantes

Megalomma vesiculosum : panache jaunâtre ou roussâtre ponctué de blanc, tube coriace incrusté de fragments de coquilles et de petits graviers.

Alimentation

Filtreur* microphage*. Les tentacules du panache sont creusés en gouttière ciliée garnie de cellules muqueuses pour la capture des proies (fines particules du plancton). Son taux de filtration est très efficace et une faible concentration de phytoplancton lui suffit.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée et les sexes sont séparés sans dimorphisme* net. La ponte est déterminée par des sécrétions hormonales issues de cellules neurosécrétrices. Les larves*, au comportement grégaire, ont une vie pélagique* courte (6 à 10 jours environ), puis se métamorphosent avant de tomber sur le fond. La maturité sexuelle est atteinte vers 26 mois.

Divers biologie

Le panache sert également de branchies.
Lorsque les conditions sont défavorables, ce ver peut quitter son tube et se fixer ailleurs en sécrétant un autre tube rapidement.
Son comportement est souvent grégaire ; il peut en effet vivre en petites colonies.

Informations complémentaires

Le panache de tentacules se rétracte rapidement et entièrement à l'intérieur du tube lorsque l'animal est dérangé.

Origine des noms

Origine du nom français

Traduction du nom de genre.

Origine du nom scientifique

Myxicola, du grec [muxa] = mucosité, qui habite le mucus (son tube gélatineux).
infundibulum (latin) : entonnoir, en rapport avec la forme du panache.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Annelida Annélides Vers segmentés (annelés) à section cylindrique, à symétrie bilatérale constitués d’anneaux identiques. Le premier segment porte la bouche et le dernier l’anus. Nombreuses formes marines, dulcicoles ou terrestres, libres ou parasites.
Classe Polychaeta Polychètes

Annélides marines. Chez les espèces non tubicoles, chaque anneau, hormis la tête et la queue, porte des excroissances locomotrices (les parapodes) munies de touffes de soies chitineuses rigides. Chez la plupart des espèces, la tête porte plusieurs organes sensoriels, des mâchoires, et souvent un panache branchial coloré. Animaux libres, galéricoles ou tubicoles.

Sous-classe Sedentaria - Canalipalpata Annélides polychètes sédentaires - Canalipalpata

Annélides polychètes sédentaires vivant dans des tubes ou des terriers semi-permanents, avec une paire de palpes creusés d'un sillon longitudinal cilié.

Ordre Sabellida Sabellides

Métamérie très altérée, corps divisé en deux régions distinctes, une thoracique à segments peu nombreux et une abdominale à segments très nombreux. Prostomium indistinct et peristomium faisant une collerette plus ou moins développée, entière ou divisée en lobes, branchies volumineuses (2 lobes semi-circulaires ou spiralés portant de nombreux filaments ou rayons garnis de barbules ciliées) en panache terminal disposé en entonnoir entourant la bouche.

Famille Sabellidae Sabellidés

Dans des tubes de mucoprotéines à paroi mince avec ou sans vase, sable ou débris de coquille, la plupart du temps flexibles. Pas d'opercule. Panache coloré, de grande taille aux radioles en forme de plume formant une couronne symétrique.

Genre Myxicola
Espèce infundibulum

Nos partenaires