Corail piquant

Galaxea fascicularis | (Linnaeus, 1767)

N° 2141

Indo-Pacifique tropical, mer Rouge, golfe Persique

Clé d'identification

Colonies massives, en forme de coussin, dôme ou colonne
Polypiérites cylindriques, bruns, mesurant moins de 10 mm de diamètre
12 septes primaires au minimum très saillants et pointus
Tentacules épanouis de jour de couleur verte, brune, grise ou rouge
Extrémité des tentacules souvent blanche

Noms

Autres noms communs français

Corail gazonnant, corail cristal

Noms communs internationaux

Starburst coral, sunburst coral, grass coral, galaxy coral, octopus coral, fluorescence grass coral, tooth coral (GB), Madrepora erbosa (I), Galaxia (E) Rasenkoralle, Kristallkoralle (D)

Synonymes du nom scientifique actuel

Galaxea hexagonalis (Milne Edwards & Haime)

Distribution géographique

Indo-Pacifique tropical, mer Rouge, golfe Persique

Zones DORIS : ● Indo-Pacifique, ○ [Mer Rouge]

Ce corail est largement répandu dans l'Indo-Pacifique, depuis la mer Rouge, le golfe Persique et les côtes de l'Afrique de l'Est à la Polynésie. Il remonte jusqu'au Japon. Il est présent à Mayotte, La Réunion, les îles Eparses, en Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et en Polynésie française.

Biotope

On rencontre cette espèce entre 3 et 20 m de profondeur dans des environnements récifaux variés, mais à l'abri des fortes vagues. C'est une espèce commune et parfois dominante.

Description

Les colonies sont massives, généralement en forme de coussin ou de dôme, ou de forme plus irrégulière. Les grandes colonies peuvent dépasser 5 m d'envergure et avoir une forme en colonne.
Les polypiérites* cylindriques, avec une muraille fine, sont reliés entre eux par un squelette calcaire (cœnosteum*) boursouflé. De forme phacéloïde*, ils peuvent avoir des diamètres différents à l'intérieur d'une même colonie. Leur partie supérieure est de couleur brune et de forme circulaire ou ovale et mesure moins de 10 mm de diamètre. Ils portent au moins 12 septes* primaires très saillants (de 3 à 5 mm au-dessus du polypiérite) et pointus qui rayonnent à partir de la bouche du polype.
Les tentacules sont visibles épanouis de jour. Ils sont généralement de couleur verte mais peuvent aussi être bruns, gris ou rouges. Leur extrémité est souvent blanche.

Espèces ressemblantes

Le genre Galaxea comporte 7 espèces. La plus ressemblante est Galaxea astreata qui a à peu près la même aire de répartition géographique que G. fascicularis (NB : elle n'est pas présente à La Réunion). Les colonies de Galaxea astreata sont généralement encroûtantes ou en forme de colonne. Les polypiérites ne dépassent pas 5 mm de diamètre et ont entre 8 et 12 septes primaires irradient à partir de la bouche du polype. De plus, les tentacules sont rarement épanouis de jour.
Galaxea horrescens n'est pas présente dans l'océan Indien. Les colonies sont arborescentes et de petite taille (40 cm au maximum). Les septes sont très longs et pointus. Les tentacules, déployés de nuit, sont transparents avec une extrémité blanche. Cette espèce se rencontre en Nouvelle-Calédonie.
Galaxea paucisepta, Galaxea cryptoramosa et Galaxea acrhelia sont des espèces plus rares dont l'aire de répartition est limitée à l'océan Pacifique Central (absentes des eaux françaises).

Alimentation

Galaxea fascicularis est un scléractiniaire actif de jour. Comme tous les coraux hermatypiques*, il se nourrit grâce aux algues symbiotiques* contenues dans ses tissus et qui fabriquent des sucres par photosynthèse*. Les polypes, munis de cellules urticantes, les cnidocytes*, peuvent capturer de petits organismes planctoniques.

Reproduction - Multiplication

L'espèce est gonochorique*. Elle se reproduit par voie sexuée ou asexuée. Lors de la reproduction sexuée annuelle, les colonies femelles émettent des paquets d'œufs rouges qui sont fécondés en surface par des gamètes* mâles qui sont émis sous forme d'un complexe avec un faux œuf blanc qui fait office de bouée. La fécondation a lieu en surface.

Vie associée

Des algues symbiotiques, les zooxanthelles, vivent dans l'endoderme où elles fabriquent des sucres qui assurent une partie de sa nourriture.
Plusieurs espèces de copépodes parasites sont associées à ce corail.

Divers biologie

Galaxea fascicularis possède deux types de tentacules : les tentacules normaux (de 3 à 5 mm jusqu'à 10 mm de longueur maximale) et les tentacules balayeurs (sweeper tentacles), pouvant atteindre 10 cm de longueur, qui sont utilisés pour la défense de la colonie. Ces tentacules, portés principalement par les polypes de la périphérie de la colonie, sont principalement actifs de nuit.

Informations complémentaires

Ce corail fait l'objet d'un commerce pour l'aquariophilie. Il est considéré comme agressif par les aquariophiles qui recommandent de l'isoler à plus de 10 cm des autres résidents de l'aquarium.

Réglementation

Galaxea fascicularis est inscrite sur la liste rouge UICN (2008) sous le statut NT (Near Threatened, soit quasi menacée). L'UICN a motivé sa décision en considérant la dégradation de son habitat. Une nouvelle évaluation du statut sera faite d'ici 2018.
Elle est aussi présente sur la liste CITES appendice 2 depuis 1990 (référence aux annexes de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction), soumise à quotas d'exportation principalement d'Indonésie (14 550 individus en 2011) et Fidji (1 200 individus par an).

Origine des noms

Origine du nom français

Corail piquant se réfère à ses septes protubérants et piquants au toucher.

Origine du nom scientifique

Galaxea : du grec [galac-] = lait, d'où le français galaxie pour « voie lactée »,
fascicularis : du latin [fasciculus] = petit fagot, bouquet.
Ce corail est comme un petit bouquet d'étoiles.

Classification

Numéro d'entrée WoRMS : 207366

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Cnidaria Cnidaires

Organismes aquatiques (marins pour la plupart) libres ou fixés, carnivores, principalement à symétrie radiaire, caractérisés par des cellules urticantes : les cnidocytes. Deux morphologies principales : le polype et la méduse. La larve est une planula.

Classe Anthozoa Anthozoaires Cnidaires exclusivement marins, solitaires ou coloniaux, uniquement sous la forme polype (jamais de phase méduse dans le cycle de vie).
Sous-classe Hexacorallia / Zoantharia Hexacoralliaires / Zoanthaires Anthozoaires coloniaux ou solitaires, tentacules lisses, polypes à symétrie d’ordre 6.
Ordre Scleractinia Scléractiniaires / Madréporaires Hexacoralliaires coloniaux (quelques espèces solitaires) produisant un exosquelette calcaire abritant de petits polypes.
Famille Euphylliidae Euphylliidés Colonies phacéloïdes, méandroïdes ou flabello-méandroïdes avec de grands septes espacés et généralement dépourvus d’ornementation. Toutes les espèces possèdent des zooxanthelles symbiotiques dans leur endoderme.
Genre Galaxea
Espèce fascicularis

Nos partenaires