Doris verruqueuse

Doris verrucosa | Linnaeus, 1758

N° 934

Méditerranée, Atlantique Est et Ouest

Clé d'identification

Corps ovale de couleur jaune/grisâtre
Nombreuses vésicules sur le corps
Rhinophores lamellés rétractiles

Noms

Noms communs internationaux

Sponge slug (GB), Doride verrucoso (I)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Doris derelicta Fischer P., 1867
Doris biscayensis Fischer P., 1872
Staurodoris januarii Bergh, 1878
Staurodoris bobretzkii Gadzikiewicz, 1907

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique Est et Ouest

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Méditerranée et Atlantique à l’est : côtes européennes jusqu’aux îles Britanniques ; à l’ouest : du Brésil au Massachussetts. Cette limace est souvent retrouvée dans les milieux lagunaires (Arcachon, Thau).

Biotope

Ce nudibranche vit à faible profondeur, sous les pierres mais aussi sur les substrats* artificiels des ports. On le trouve également dans les herbiers de zostères.

Description

Ce nudibranche a un corps ovale, pouvant atteindre 7 cm, de coloration plutôt grisâtre ou jaune. Il existe parfois une zone plus sombre entourant le milieu du dos. De grandes verrues serrées de tailles variées (jusqu’à 4 mm) sont présentes sur le manteau. Les rhinophores* sont lamellés et rétractiles. Le panache branchial présente dix-huit tentacules pennés. Il est situé très en arrière du corps et est entouré de tubercules plus gros que les autres. Les poches des rhinophores et des branchies sont bordées par des verrues (ou tubercules), deux pour les rhinophores et huit ou plus pour les branchies.

Espèces ressemblantes

Doris pseudoargus : le doris à tubercules porte des tubercules semi-sphériques de grosseur inégale et de couleur brune.
Doris ocelligera : ce doridien, de couleur jaune clair, a la même morphologie que D. verrucosa, mais présente des points noirs au bout des papilles dorsales. Il vit sur des substrats rocheux, plutôt que vaseux. Les deux espèces sont présentes à Arcachon et la confusion est possible.

Alimentation

Doris verrucosa se nourrit d’éponges comme Hymeniacidon sanguinea et Halichondria panicea.

Reproduction - Multiplication

Cette espèce est hermaphrodite*. Les pontes sont de petite taille (2,5 cm de diamètre), disposées en rubans spiralés et de couleur blanche.

Origine des noms

Origine du nom français

Simple francisation du nom latin.

Origine du nom scientifique

Doris = genre de nudibranche dédié à Doris, épouse de Nérée et mère des cinquante Néréides,
Du latin [verrucosa] = à verrues, verruqueuse.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Opisthobranchia Opisthobranches Coquille présente, réduite ou absente. Branchies à l’arrière du cœur. Principalement marins ou d’eau saumâtre, rare en eau douce (une dizaine d’espèces, Ordre des Acochlidea).
Ordre Nudibranchia Nudibranches Cavité palléale et coquille absentes chez l’adulte. Lobes pédieux souvent absents aussi. Respiration cutanée, à l’aide de branchies, de cérates ou d’autres appendices. Tête portant une ou deux paires de tentacules, les tentacules postérieurs ou rhinophores peuvent parfois être rétractés dans des gaines. Principalement marins ou d’eau saumâtre.
Sous-ordre Doridina Doridiens Corps aplati. Anus dorsal entouré complètement ou partiellement par des branchies de remplacement ramifiées qui peuvent être rétractées (voire absentes). Mangeurs d’éponges, habituellement armés de spicules calcaires internes.
Famille Dorididae Dorididés Corps ovale allongé, manteau épais et large portant des tubercules parfois pédonculés ou disposés en rangées. Rhinophores rétractiles avec lamelles et comme les branchies souvent à proximité de tubercules « protecteurs ». Rainure sur les tentacules oraux.
Genre Doris
Espèce verrucosa

Nos partenaires