Chauvette brune

Chauvetia brunnea | (Donovan, 1804)

N° 1607

Atlantique Nord-Est et Méditerranée

Clé d'identification

Coquille étroite, brun châtain à brun rouge, de 5 mm de haut avec 5 à 6 tours
Coquille ornée de côtes saillantes et de crêtes spirales
Canal siphonal court et largement ouvert
Corps translucide blanc jaunâtre avec des points blancs opaques

Noms

Noms communs internationaux

Little brown whelk (GB)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Buccinum minimum Montagu, 1803
Chauvetia minima (Montagu, 1803)
Donovania minima (Montagu, 1803)
Lachesis minima (Montagu, 1803)
Chauvetia (Donovaniella) minima (Montagu, 1803)
Buccinum brunneum Donovan, 1804
Syntagma brunneum (Donovan, 1804)
Fusus subnigeris T. Brown, 1827
Buccinum minimum Philippi, 1836
Lachesis minima var. pallescens Jeffreys, 1867
Chauvetia minima fasciata F. Nordsieck, 1968

Distribution géographique

Atlantique Nord-Est et Méditerranée

Zones DORIS : 1 Europe (côtes françaises), 1.2 [Méditerranée française], 1.1 [Atlantique Nord-Est, Manche et mer du Nord françaises]

La chauvette brune est présente de la Manche au détroit de Gibraltar (et en mer d’Alboran), au Maroc, aux Canaries, à Madère. La distribution géographique de cette espèce est discontinue.
Cette espèce aurait été observée ponctuellement en différents endroits de la Méditerranée.

Biotope

Cette espèce peut être observée à basse mer sous les pierres et sur les algues* et jusqu’à 60 m de profondeur.

Description

La coquille, étroite, est plutôt épaisse et solide et comporte 5 à 6 tours convexes. Elle mesure 5 mm de hauteur (jusqu’à 5,7 mm). La couleur de la coquille est brun châtain à brun rouge plus ou moins homogène (les coquilles vides peuvent prendre une teinte plus rougeâtre). L’ornementation est faite de côtes saillantes et de crêtes spirales larges et plates. La suture* est assez profonde. L’ouverture de la coquille est ovale, un peu anguleuse avec un canal siphonal* court et largement ouvert. La lèvre externe est mince et peut porter 6 dents à l’intérieur et une varice* à l’extérieur.

L’animal n’a pas de museau. Les deux tentacules* céphaliques sont rapprochés à leur base et sont divergents. Ils portent chacun un œil au-dessus d’une partie plus épaisse. Le pied est étroit aux bords parallèles. Son extrémité avant est carrée, l’arrière pointue. L'arrière du pied porte un opercule* ovale. Quand l’animal se déplace, le siphon dépasse largement du canal siphonal. Le corps est translucide blanc jaunâtre avec des points blanc opaque.

Espèces ressemblantes

L’identification des espèces du genre Chauvetia est délicate.
Chauvetia brunnea et Chauvetia mamillata sont deux espèces vraiment très proches car seules quelques petites différences permettent de les distinguer.

Chauvetia mamillata vit en Méditerranée. La coquille est plus claire ou bicolore et elle est un tout petit peu plus grande. Le corps de l’animal présente une pigmentation* sombre sur un fond blanc.

Bittium reticulatum : cette espèce n’a pas de canal siphonal* et le pied est sombre avec des points blancs.

Alimentation

Le régime alimentaire de Chauvetia brunnea doit certainement être le même que celui de Chauvetia mamillata, c'est-à-dire constitué d’œufs et d’embryons d’autres gastéropodes et probablement d’œufs de poissons. On parle d’oophagie* (qui mange des œufs), cette alimentation est originale pour des représentants de la famille des Buccinidés.

Reproduction - Multiplication

Les sexes sont séparés chez Chauvetia brunnea (on parle de gonochorie*). Les mâles ont un petit pénis sur le côté droit. Après la fécondation les femelles pondent des capsules ovigères* incolores et transparentes en forme de lentille, qui sont fixées au substrat*.
Chaque capsule contient un seul œuf. L’embryon a un développement direct et c’est un petit escargot, presque identique au parent, qui éclot. De ce fait cette espèce a une capacité de dispersion réduite d’où la répartition discontinue par zones.

Vie associée

Sur la côte atlantique du Maroc, cette espèce est présente en épiphyte* sur Sargassum muticum et Cystoseira tamariscifolia au printemps.

Divers biologie

Chauvetia brunnea a probablement, comme Chauvetia mamillata, une activité nocturne.

Informations complémentaires

C’est un des plus petits représentants de la famille des Buccinidés que l’on peut rencontrer sur nos côtes.

Des coquilles fossiles ont été récoltées dans le Plio-pleistocène (- 2,7 millions d'années) en Italie.

Origine des noms

Origine du nom français

Chauvette brune : traduction du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Chauvetia : le malacologiste italien Monterosato (1841-1927) a dédié ce genre à son ami Gustave Chauvet (1840-1933) préhistorien, archéologue et géologue français.

brunnea : du latin médiéval [brunneus, a, um] = brun, pour la couleur de la coquille.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Caenogastropoda Caenogastropodes
Ordre Neogastropoda Néogastéropodes Coquille avec canal siphonal bien développé. Un repli du manteau forme un tube extensible : le siphon. La plupart sont des prédateurs ou nécrophages. Tous marins sauf le genre Clea.
Famille Buccinidae Buccinidés

Coquille petite à moyenne (de 15 mm à 160 mm environ), ovoïde conique ou fusiforme, bord des tours avec un épaulement peu ou très marqué, canal siphonal (ou simple encoche) ouvert à l'extrémité de la columelle, celle-ci généralement lisse (sans plis). Surface lisse, à sculpture spiralée ou/et axiale. Chez de nombreuses espèces, les côtes axials forment des tubercules sur les épaulements. Animaux carnivores mais nécrophages la plupart du temps. D'après Lindner 2011:101.

Genre Chauvetia
Espèce brunnea

Nos partenaires