Callocolax discret

Callocolax neglectus | F. Schmitz ex Batters, 1895

N° 5729

Atlantique Nord, Méditerranée et Pacifique

Clé d'identification

Espèce parasite de Metacallophyllis laciniata
Thalle de quelques millimètres de diamètre
Se présente sous la forme de petites proliférations, souvent lobées
Couleur variant du blanc au brun rougeâtre plus ou moins pâle, translucide

Noms

Synonymes du nom scientifique actuel

aucun

Distribution géographique

Atlantique Nord, Méditerranée et Pacifique

Zones DORIS : ● Europe (côtes françaises)

Bien que peu d’observations soient disponibles, il est probable que la répartition de cette espèce suive la répartition de son hôte Metacallophyllis laciniata.
Cette algue parasite décrite en Angleterre a été observée sur les côtes européennes de l'Atlantique (de la Norvège au nord-ouest de l'Espagne). Les signalisations provenant d'autres régions du monde (Amérique du Nord, Nouvelle-Zélande, Kerguelen et Antarctique) doivent être confirmées par une étude génétique.

Biotope

Callocolax neglectus est, dans nos eaux, un parasite spécifique de Metacallophyllis laciniata c'est-à-dire qu'il ne se rencontre que sur cette espèce.

Description

Cette algue parasite de Metacallophyllis laciniata forme de petites proliférations translucides, blanches à brun rougeâtre plus ou moins pâle, généralement lobées, de quelques millimètres de diamètre (2 à 4 mm). L’algue peut être observée sur la totalité des deux côtés de la fronde* de son hôte.

Alimentation

Cette algue présente une diminution du nombre de chloroplastes* par rapport aux algues non parasites. Elle vit aux dépens de son hôte et elle utilise les substances nutritives photosynthétisées* par son hôte.

Reproduction - Multiplication

Les cystocarpes* de cette espèce lorsqu’ils sont présents, occupent la presque totalité du thalle* qui devient alors renflé et de couleur sombre. Les spermatanges* ne sont pas connus. Les tétraspores* cruciés sont disséminés dans le cortex* du thalle.

Vie associée

Callocolax neglectus est un parasite de Metacallophyllis laciniata.

Divers biologie

Plusieurs auteurs ont réalisé des coupes transversales au niveau d’un thalle* de Callocolax neglectus pour tenter de mieux cerner la relation entre le parasite et son hôte. Il ressort de ces études que le thalle de Callocolax neglectus est étroitement imbriqué dans les tissus de son hôte et qu’il est impossible de distinguer les deux algues dans la zone médullaire de l’hôte. Par un processus de fusion cellulaire, les algues rouges parasites d'algues rouges transfèrent des organelles (plastides, mitochondries, noyaux) dans les cellules de leur hôte. Au total, 60 % des algues rouges parasites sont spécifiques à une espèce hôte, 30 % sont connues pour parasiter deux ou trois hôtes et 10 % peuvent parasiter plus de trois hôtes. De manière relativement surprenante, les algues parasites ayant plusieurs hôtes potentiels peuvent parasiter des algues appartenant à des genres différents (c’est le cas, par exemple, de Vertebrata lanosa).

Origine des noms

Origine du nom français

Francisation du nom scientifique

Origine du nom scientifique

Le nom de genre Callocolax est construit à partir du préfixe du genre de l’algue hôte (anciennement désignée sous le nom de Callophyllis laciniata, le préfixe Callo provenant du grec ancien [calos] = beau) et du suffixe grec ancien [kolas] = parasite. Ce type de construction de genre avec adjonction du suffixe colax est relativement fréquent pour désigner des espèces parasites.

Le nom d’espèce neglectus provient du latin [neglectus] = négligé (au sens pas observé). La petitesse du thalle* de cette algue la rend effectivement peu visible.

Classification

Numéro d'entrée WoRMS : 145260

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Rhodobionta / Rhodophyta Rhodobiontes Algues rouges, pour la plupart marines.
Sous-embranchement Eurhodophytina
Classe Florideophyceae Floridéophycées

Thalle élaboré formé de fins filaments branchés ou en lames.

Sous-classe Rhodymeniophycidae Rhodyméniophycidées
Ordre Gigartinales Gigartinales Intérieur du thalle presque toujours filamenteux, uni ou pluriaxial, souvent avec des incrustations calcaires. Organes fructificateurs en coussinets sur le thalle.
Famille Kallymeniaceae Kallymeniacées
Genre Callocolax
Espèce neglectus

Nos partenaires