Crevette des astérides

Zenopontonia soror | (Nobili, 1904)

N° 1304

Indo-Pacifique tropical Ouest et central, mer Rouge

Clé d'identification

Petite crevette vivant sur des astérides
Couleur mimétique de celle de son étoile de mer hôte
Nombreux petits points blancs sur le corps
Forme rouge avec une bande de couleur claire sur le dos pour les commensales d'Acanthaster

Noms

Noms communs internationaux

Starfish shrimp, seastar shrimp (GB), Gamberetto delle stelle marina (I), Variabele Partnergarnele, Seestern-Partenergarneele (D), Zeestergarnaal (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Periclimenes (Cristiger) frater Borradaile, 1915
Periclimenes bicolor Edmondson, 1935
Periclimenes frater Borradaile
Periclimenes parasiticus Borradaile, 1898
Periclimenes soror Nobili, 1904

Distribution géographique

Indo-Pacifique tropical Ouest et central, mer Rouge

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Cette crevette se rencontre dans tout le domaine Indo-Pacifique tropical, mer Rouge comprise. Elle est présente à Mayotte, La Réunion, la Nouvelle-Calédonie, et en Polynésie française.

Biotope

Cette crevette, très discrète, vit en association avec des étoiles de mer, sur les récifs coralliens à des profondeurs variant de la surface à environ 30 m.

Description

Cette crevette a une taille allant de 10 à 15 mm. Sa couleur est mimétique de celle de l'étoile de mer sur laquelle elle vit. Elle porte de nombreux petits points blancs sur le corps. Le rostre est court, large et recourbé vers le bas et présente 10 à 11 dents le long de sa partie supérieure.

Deux patrons de couleur dominent : une coloration rouge brillant avec une bande claire sur le dessus de la crevette, qui s'élargit depuis le rostre* jusqu'au telson*, pour les spécimens vivant sur des étoiles du genre Acanthaster, et une coloration plus uniforme sans bande claire pour les spécimens vivant en particulier sur les étoiles du genre Culcita. Avec ou sans bande claire, les spécimens de couleur bleue ou rouge bordeaux sont communs, ceux de couleur blanc transparent, jaune ou vert olive sont plus rares.

Espèces ressemblantes

Zenopontonia soror ressemble à une petite Zenopontonia rex (la crevette nettoyeuse impériale) mais elle vit sur des étoiles de mer dans l'Indo-Pacifique tropical, alors que Z. rex vit sur des mollusques nudibranches (tels que la danseuse espagnole Hexabranchus sanguineus) et sur des holothuries.

Alimentation

Cette petite crevette se nourrit en nettoyant la « bouche » de son étoile–hôte, ce qui explique aussi sa position fréquente à cet endroit. Il semble qu'elle se nourrisse aussi du mucus de son étoile.

Reproduction - Multiplication

La femelle garde les œufs sous son abdomen et les relâche quand ils ont atteint le stade zoé*.

Vie associée

On trouve Zenopontonia soror sur des étoiles de mer des genres Acanthaster, Culcita, Choriaster, Protoreaster, Echineaster, Halityle et Linckia (liste non exhaustive). Pour la voir, il faut retourner délicatement l'étoile car la crevette se tient généralement sur la face orale de son hôte. Le genre Acanthaster, cité dans de nombreuses publications, semble le préféré de cette crevette.

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom français de crevette des astérides vient des hôtes sur lesquels on trouve cette crevette.

Origine du nom scientifique

Zenopontonia : de Zénon, nom de plusieurs personnages célèbres dans l'antiquité (Zénon de Citium, fondateur du stoïcisme, ou Zénon d'Elée, philosophe de la secte éléatique, maître de Périclès, ou Zénon philosophe épicurien, maître de Cicéron et d'Atticus, c'est également le nom d'un empereur grec) et du latin [pontus] = la mer, la haute mer.

Periclimenes (Mythologie): du nom d'un petit-fils de Poséidon qui avait hérité de son grand-père la faculté de se transformer à volonté en aigle, en serpent, en fourmi...

Du latin [soror] = sœur, compagne, semblable. Ce nom d'espèce fait allusion au mode de vie commensal de cette crevette, à la couleur mimétique de son astérie hôte.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Caridea Caridés Les Caridés sont caractérisés par des pléopodes natatoires. C'est à ce groupe qu'appartiennent une grande partie des espèces de crevettes.
Famille Palaemonidae Palaémonidés Pinces de la seconde paire de pattes beaucoup plus fortes que la première ; carpopodite de la seconde paire de pattes non divisé en articles ; rostre généralement moyennement long avec dents sur le bord dorsal et ventral. Espèces marines littorales ou d'eaux saumâtres.
Genre Zenopontonia
Espèce soror

Nos partenaires