Triptérygion jaune

Tripterygion delaisi | Cadenat & Blache, 1970

N° 823

Méditerranée, Atlantique Est des îles Britanniques au nord du Sénégal

Clé d'identification

Nageoire dorsale en 3 parties
Corps jaune et tête noire chez le mâle en reproduction
Tons bruns chez la femelle et le mâle hors reproduction
Larges barres brunes le long du corps
Tache noire sur le pédoncule caudal des femelles et jeunes mâles

Noms

Autres noms communs français

Triptérygion à bec jaune

Noms communs internationaux

Yellow blackfaced blenny (GB), Peperoncino giallo (I), Moma nariguda (E), Gelber Dreiflossen-Schleimfisch, Gelber Spitzkopf-Schleimfisch (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Tripterygion xanthosoma Zander & Heymer, 1970
Tripterygion delaisi delaisi Cadenat & Blache, 1970
Tripterygion delaisi xanthosoma Zander & Heymer, 1970
Tripterygion atlanticus Wheeler & Dunne, 1975

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique Est des îles Britanniques au nord du Sénégal

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette espèce se rencontre couramment dans toute la Méditerranée mais on pourra aussi la rencontrer en Manche et sur les côtes Atlantiques depuis les îles Britanniques jusqu'au nord du Sénégal, ainsi que le long des côtes des îles de Macaronésie composées des archipels des Açores, de Madère, des îles Canaries et des îles du Cap-Vert.

Biotope

C'est une espèce benthique* qui vit sur les fonds rocheux peu éclairés, recouverts d'algues. On la rencontre le plus souvent entre 3 et 20 m mais elle peut être observée jusqu'à 40 m de profondeur. En Méditerranée, ce poisson fréquente les habitats obscurs (surplombs, entrée de grottes…). Au delà de 10-20 m, il se montre plus à découvert. Cela est peut-être dû à une compétition pour l'espace avec le triptérygion rouge (Tripterygion tripteronotum) qui vit dans les mêmes milieux, mais dans les zones éclairées plus proches de la surface. En Atlantique Nord, il semble préférer les zones découvertes bien éclairées.

Description

Ce petit poisson a une taille de 8 à 9 cm maximum pour les mâles. Il possède un museau assez pointu et une nageoire dorsale en 3 parties. Les femelles et les mâles non territoriaux sont plus petits et portent la même livrée : brun clair, gris brun ou brun rouge, avec de larges barres verticales sombres sur le dos et quelques taches blanchâtres à la base des nageoires dorsales.La dernière des barres forme une tache foncée sur le pédoncule caudal. En période de reproduction le mâle a le corps jaune avec la tête noire. Le premier rayon des première et deuxième nageoires dorsales peut être allongé et bleuâtre au bout.
Un fin tentacule* se trouve au-dessus de l'œil.

Espèces ressemblantes

Les femelles et les jeunes mâles peuvent être confondus avec ceux du triptérygion rouge, Tripterygion tripteronotum. Néanmoins, la femelle du Tripterygion delaisi possède une tache à la base de la queue. Par ailleurs, T. tripteronotum vit moins profond que T. delaisi et ne fréquente pas les côtes de l'Atlantique.

Alimentation

Cette espèce se nourrit de petits invertébrés vivant sur le fond, et en particulier de minuscules crustacés.

Reproduction - Multiplication

La période de reproduction commence au printemps vers mi mars, et dure 3 mois. A cette période les mâles sont territoriaux et arborent la couleur jaune d'or pour le corps et noire pour la tête. Chaque mâle défend un territoire d'environ 1 m². Une petite surface à l'intérieur de ce territoire, recouverte d'algues, est utilisée pour le nid. Par des parades sophistiquées et par sa couleur vive, le mâle y attire les femelles gravides. Les œufs y sont déposés, attachés un à un aux algues. Ils sont ensuite fécondés par le mâle au cours de mouvements de tremblements côte à côte avec la femelle.
La surveillance et les soins aux œufs sont prodigués par le mâle. Les larves* sont planctoniques*.
Les petits mâles sexuellement matures ne participent pas ou peu à la reproduction, contrairement aux mâles de l'espèce Tripterygion tripteronotum. Il semblerait que les mâles de T. delaisi deviendraient des mâles territoriaux à l'âge de 2 ans, soit sensiblement plus jeunes que ceux de T. tripteronotum.

Divers biologie

Ce sont des animaux que les plongeurs rencontreront uniquement le jour. Ils sont faciles à approcher, et les mâles sont bien visibles en période de reproduction.

Le genre Tripterygion comprend trois espèces, toutes les trois présentes en Méditerranée où elles occupent des habitats différents tant en profondeur qu'en éclairement : T. delaisi vit entre 3 et 40 m, T. tripteronotum vit entre 0 et 6 m. et T. melanurus entre 0 et 18 m.T. delaisi préfère les endroits sombres, alors que les deux autres espèces préfèrent les petites grottes. Les trois espèces ont un comportement territorial pendant la reproduction, les mâles assurent les soins aux œufs benthiques*, et les larves* ont une phase planctonique de durée très similaire. Seul T. delaisi est présent en Atlantique et en Méditerranée. Cette spécificité a été à l'origine de nombreux travaux scientifiques afin de comprendre le processus ayant conduit à la spéciation* du genre Tripterygion.
Concernant T. delaisi, deux sous-espèces ont été identifiées dans les années 70 : T. d. delaisi en Méditerranée et T. d. xanthosoma en Atlantique. Cependant des travaux récents, s'appuyant sur des analyses moléculaires, ont montré qu'il existait bien deux sous-espèces (ou clades), mais que leur répartition est différente de celle précédemment annoncée. Les individus présents dans les îles de Macaronésie formeraient une sous-espèce différente des individus présents en Méditerranée et sur les côtes de l'Atlantique des îles Britanniques au Sénégal. Affaire à suivre ....

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom français est issu du nom scientifique. Jaune désigne la couleur du mâle en période de reproduction.

Origine du nom scientifique

Tripterygion : du grec [tri-] = trois et [pterygion] = petite nageoire, petite aile. Le nom signifie poisson à trois nageoires (dorsales).

delaisi : dédié à Delais. Cadenat et Blache l'ont nommé ainsi afin de rendre hommage à M. M. Delais qui captura, à l'aide d'une sorte de petit trident, la presque totalité des spécimens qui ont été examinés lors de leur étude.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Blennioidei Blennioïdes
Famille Tripterygiidae Triptérygiidés
Genre Tripterygion
Espèce delaisi

Nos partenaires