Trachyphyllia

Trachyphyllia geoffroyi | Audouin, 1826

N° 1772

Indo-Pacifique, mer Rouge

Clé d'identification

Corail libre et charnu, de forme ondulée
Squelette flabello-méandroïde à face inférieure conique
Septes fins et réguliers
Tissu de couleurs contrastées souvent vives débordant du squelette

Noms

Autres noms communs français

Corail chair, corail cerveau ouvert

Noms communs internationaux

Open brain coral, folded brain coral, crater coral (GB), Corallo a cervello (I), Coral cerebro (E), Wulstkoralle (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Wellsophyllia radiata Pichon, 1980
Trachyphyllia radiata Borel Best and Hoeksema, 1987

Distribution géographique

Indo-Pacifique, mer Rouge

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Cette espèce est largement répandue dans le domaine indo-pacifique, depuis la mer Rouge jusqu'au Vanuatu. La limite nord est au Japon, la limite sud est en Australie. Elle est présente à La Réunion, à Mayotte, et en Nouvelle-Calédonie.

Biotope

Trachyphyllia geoffroyi affectionne plus particulièrement les zones sableuses, turbides et protégées, les zones à détritus en pente douce ou les fonds des lagons. Elle est rare sur les récifs. On la rencontre à partir de 5 m jusqu'à 40 m de profondeur.

Description

Cette espèce, en général constituée d'un unique polype* charnu, a la particularité d'être libre. Elle dépasse rarement 8 cm de diamètre. La bouche mesure environ 1 cm de longueur. Néanmoins, certains spécimens de grande taille peuvent posséder jusqu'à 3 bouches et atteindre 20 cm de longueur.
Le squelette est de structure flabello-méandroïde*, la forme est ondulée. Il présente de grands septes* fins et réguliers, des lobes paliformes* et une columelle* formée d'épines entremêlées. Le bord du polype est comme ourlé par un tissu de couleur contrastée souvent de couleur vive : jaune, verte, rouge, ou un mélange de couleurs.
La face implantée dans le substrat meuble est de forme conique.
La nuit ou bien quand il fait très sombre, les tentacules* nourriciers de forme conique se déploient en plusieurs rangées.

Espèces ressemblantes

La famille des Trachyphylliidés (une seule espèce : T. geoffroyi) est très proche de celle des Faviidés. Elle s'en distingue par la forme des colonies, la présence de grands lobes paliformes et la finesse des dents sur les septes. Néanmoins, plusieurs auteurs pointent une ressemblance des grandes colonies de Trachyphyllia geoffroyi avec le Faviidé Moseleya latistellata, qui vit dans le même type d'environnement constitué de fonds meubles. Les colonies de ce corail sont cérioïdes*, présentant un grand polypiérite* central entouré de polypiérites secondaires. La couleur varie du marron au vert. Il est présent de la Malaisie à l'Australie.

Les jeunes colonies de Mussidés (ou les espèces ne comportant qu'un seul individu), se caractérisent par l'épaisseur de leur squelette, la largeur des polypiérites et des vallées, et la taille beaucoup plus grande des dents septales, comparées à T. geoffroyi. Columelle et murailles sont épaisses et bien développées.

Alimentation

Cette espèce possède des algues symbiotiques* dans ses tissus et la photosynthèse* qui en résulte suffirait à le nourrir ; cependant la nuit, les tentacules épanouis capturent des proies planctoniques*.

Reproduction - Multiplication

Cette espèce, hermaphrodite*, se reproduit de manière sexuée par émission simultanée de gamètes*. Elle est également capable de se multiplier de façon asexuée par bourgeonnement.
Les juvéniles sont d'abord fixés sur un substrat solide puis deviennent libres lorsque sous l'effet de leur poids leur attache se brise.

Vie associée

Trachyphyllia geoffroyi vit en solitaire ou en petite colonie. On la rencontre souvent avec d'autres coraux libres (Dendrophylliidés, Caryophylliidés et Fungiidés).

Divers biologie

Le manteau débordant largement du squelette permet à Trachyphyllia geoffroyi d'évacuer le sable qui pourrait l'enliser. Ce manteau se rétracte quand il est perturbé.
Cette espèce émet de la lumière fluorescente.

Informations complémentaires

La grande variabilité de forme de Trachyphyllia geoffroyi lui a valu une longue liste de synonymes (voir la liste CITES en référence). Elle a été classée dans le genre non valide Antillia, dans lequel elle a eu quatre noms d'espèce différents.
Les aquariophiles sont très intéressés par cette belle espèce colorée. Le genre Wellsophyllia n'est plus valide mais le nom de Wellsophyllia radiata est encore largement utilisé en aquariophilie pour désigner ce corail.

Réglementation

Depuis 2008, cette espèce est inscrite sur la liste rouge des espèces menacées de l'UICN sous le statut NT (Near Threatened) soit « quasi-menacée ».

Les pays exportateurs sont l'Indonésie et les Fidji. Cette espèce est également inscrite sur la liste II de la CITES depuis janvier 1990 (Référence aux annexes de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction). Depuis 2008, la CITES autorise des quotas d'exportation de 4750 pièces pour les Fidji et entre 45 000 et 50 000 pièces pour l'Indonésie.

Depuis 1999, la Communauté Européenne interdit l'importation de Trachyphyllia geoffroyi. Le « Groupe d'examen scientifique européen » (EU Scientific Review Group) s'est prononcé contre les importations de cette espèce récoltée en milieu naturel, afin de réduire la demande en provenance de l'Europe.

La cueillette de ce corail est interdite à Mayotte par arrêté préfectoral.

Origine des noms

Origine du nom français

Corail cerveau ouvert est la traduction du nom anglais « open brain coral». La forme du polype fait penser à une circonvolution du cerveau.
Trachyphyllia: reprise du nom de genre. Il n'y a pas de confusion possible car le genre ne comporte qu'une seule espèce.

Origine du nom scientifique

Trachyphyllia: du grec [trachy-] = âpre, rude, rugueux et [phullon] = feuille. Ce corail pourrait faire penser à une feuille rugueuse.

geoffroyi : en l'honneur d'Etienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772-1844), naturaliste français.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Cnidaria Cnidaires

Organismes aquatiques (marins pour la plupart) libres ou fixés, carnivores, principalement à symétrie radiaire, caractérisés par des cellules urticantes : les cnidocytes. Deux morphologies principales : le polype et la méduse. La larve est une planula.

Classe Anthozoa Anthozoaires Cnidaires exclusivement marins, solitaires ou coloniaux, uniquement sous la forme polype (jamais de phase méduse dans le cycle de vie).
Sous-classe Hexacorallia / Zoantharia Hexacoralliaires / Zoanthaires Anthozoaires coloniaux ou solitaires, tentacules lisses, polypes à symétrie d’ordre 6.
Ordre Scleractinia Scléractiniaires / Madréporaires Hexacoralliaires coloniaux (quelques espèces solitaires) produisant un exosquelette calcaire abritant de petits polypes.
Famille Merulinidae Merulinidés
Genre Trachyphyllia
Espèce geoffroyi

Nos partenaires