Sterne pierregarin

Sterna hirundo | Linnaeus, 1758

N° 1631

Cosmopolite

Clé d'identification

Ailes très grandes
Queue très fourchue
Tête blanche, mais le front, la calotte jusqu'aux yeux et la nuque sont noirs
Bec droit, de couleur rouge orangé avec la pointe noire
Pattes rouges

Noms

Autres noms communs français

Hirondelle de mer, sterne commune, estorlet (Canada)

Noms communs internationaux

Common Tern (GB), Sterna comune (I), Charrán común (E), Flusseeschwalbe (D), Visdiefje (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Sterna hirundo hirundo Linnaeus 1758
Sterna hirundo longipennis Normann 1835
Sterna hirundo tibetana H Saunders 1876
Sterna hirundo minussensis Sushkin 1925

Distribution géographique

Cosmopolite

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Eau douce d'Europe, Indo-Pacifique, Caraïbes, Atlantique Nord-Ouest

L'aire de répartition de cet oiseau migrateur est très cosmopolite, elle s'étend sur une grande partie de l'hémisphère Nord, sur les côtes mais aussi sur les grands fleuves et les lacs. C'est un oiseau qui parcourt des distances importantes lors de sa migration hivernale :
- En Amérique du Nord, du Canada sur le Saint-Laurent jusqu'aux Caraïbes et aux côtes du Mexique pour la période d'hivernage.
- En Europe d'avril à septembre sur les côtes de la Manche, en Bretagne en particulier, et de l'Atlantique mais aussi dans les terres sur la Loire où d'importantes colonies ont été recensées autour d'Orléans, et sur le Rhin, jusqu'aux côtes de l'Afrique tropicale pour la période d'hivernage.
- A l'intérieur du continent Européen, des colonies relativement importantes ont été recensées en Pologne, en Italie, dans l'ex-Union Soviétique jusqu'en Australie et en Nouvelle-Zélande pour la période d'hivernage.
- En Asie, le long des grands fleuves et aussi jusqu'en mer de Chine et au Japon.

Biotope

Cette espèce n'est courante que localement sur le littoral français. C'est un oiseau migrateur partout ailleurs. Elle niche en colonie sur quelques cours d'eau en France comme la Loire et le Rhin. Elle est présente aussi bien sur les zones côtières qu'à l'intérieur des terres sur les rivières et les lacs.

Description

La sterne pierregarin est un oiseau au vol rapide évoquant celui de l'hirondelle. C'est un oiseau palmipède, au plumage gris pâle avec des ailes très grandes dont les extrémités sont plus foncées, tout le dessous du corps, des ailes et de la queue est blanc. La queue est longue sans toutefois dépasser les ailes en position repliée, et très fourchue comme celle des hirondelles. La tête est blanche, mais le front, la calotte jusqu'aux yeux et la nuque sont noirs, en hiver, le front est blanc. Le bec est droit, de couleur rouge orangé avec la pointe noire, chez les jeunes le bec est noir. Les pattes sont rouges. Elle mesure jusqu'à 35 cm de long et 95 cm d'envergure pour un poids de 90 à 150 g. Chez les poussins, le duvet est jaune pâle, le dos est un peu taché de noir et le bec et les pattes sont rose pâle. Les deux sexes sont identiques d'aspect.

Espèces ressemblantes

Sterna paradisaea communément appelée Sterne arctique : les différences se situent dans la couleur du bec qui est entièrement rouge vif et dans les rémiges primaires qui, vues à contre-jour, sont translucides. La sterne arctique peut atteindre les eaux subantarctiques lors de sa migration.

Alimentation

Sa principale nourriture est composée de petits poissons (genre éperlans, lançons), qu'elle attrape en effectuant un plongeon vertical spectaculaire. Elle peut aussi se nourrir d'insectes qu'elle cueille en plein vol.

Reproduction - Multiplication

Elle niche en colonie parfois très importante ou en couple séparé. La parade nuptiale a lieu au printemps, le mâle se pose à côté de la femelle et lui offre un petit poisson qui sert de cadeau et qui sera rarement mangé. Le nid est établi au sol, dans une cuvette grattée dans le sable ou les graviers, il n'est pas garni et est généralement situé dans les dunes, sur les îlots rocheux ou les marais salés. La femelle pond en une seule ponte, 2 ou 3 œufs grisâtres ou bruns, tachés de brun foncé et de gris. Ces œufs mesurent 35-48 mm x 26-32 mm. La durée d'incubation est de 22 à 26 jours. C'est la femelle qui couve les œufs, le mâle la ravitaille en poissons.
Les jeunes sont élevés par le couple, ils quittent le nid au bout de quelques jours et volent au bout de 3 semaines.

Divers biologie

Les principaux prédateurs de cette espèce pour les œufs et les poussins sont : les éperviers, les goélands, les faucons pèlerins, ainsi que les renards, les rats, les fouines. Quand les sternes sont en colonie en période de nidification, elles peuvent se montrer agressives envers les humains ou les autres espèces prédatrices.

Informations complémentaires

C'est un oiseau au vol souple et élégant qui peut effectuer des piqués spectaculaires lors de la recherche de nourriture.
Cri : elle émet un un "ki-arr" perçant et strident ou "kik-kik-kik; kirri-kirri" rapide.
Sa longévité est d'environ 25 ans.
En 1998, il a été dénombré un peu moins de 5 000 couples nicheurs en France.

Réglementation

Communautaire :
- Directive Oiseaux : Annexe I
International :
- Convention de Berne : Annexe II
- Convention de Bonn : Accord AEWA [1999]
De portée nationale :
- Oiseaux protégés : Article 1
- Oiseaux protégés : Article 5

C'est une espèce protégée qui est sur la liste rouge des oiseaux nicheurs de France métropolitaine (2008). Elle est aussi sur la liste rouge mondiale de l'UICN (2008), LC étant la catégorie de préoccupation mineure.
C'est une espèce totalement protégée : il est interdit de tuer les sternes, de les naturaliser, de plus, de toucher aux nids et de dégrader son milieu, vivantes ou mortes, de les transporter, de les vendre ou de les acheter.

Origine des noms

Origine du nom français

Sterne pierregarin : « pierre » se réfère aux terrains caillouteux qu'affectionne l'oiseau pour nidifier. Le terme « garin » se réfèrerait à « garer » qui en vieux français voulait dire : se défendre, protéger, être sur ses gardes.
Hirondelle de mer : rapprochement avec l'hirondelle terrestre.

Origine du nom scientifique

Sterna est la latinisation de l'anglais "Sterne" depuis au moins le VIIIe siècle, lui-même dérivant vraisemblablement d'un terme scandinave "Stari" qui désigne un oiseau de mer.
hirundo, hirondelle en latin, soit un oiseau de mer ressemblant à une hirondelle.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Aves Oiseaux Vertébrés à plumes, ovipares. Les membres antérieurs sont transformés en ailes.
Ordre Charadriiformes Charadriiformes

Oiseaux plus ou moins aquatiques, au bec pointu et aux pattes fines.

Famille Laridae Laridés Mouettes, goélands, et sternes.
Genre Sterna
Espèce hirundo

Nos partenaires