Grande roussette

Scyliorhinus stellaris | (Linnaeus, 1758)

N° 518

Méditerranée, Atlantique Nord-Est, Manche et mer du Nord

Clé d'identification

Grosses taches rondes noires sur le dessus du corps
Ouvertures nasales très marquées et séparées, n’atteignant pas la bouche
Museau court et très arrondi
Origine du second aileron dorsal au dessus du milieu de la nageoire anale

Noms

Autres noms communs français

Chat-rochier, gat rouquin, roussette à grandes taches



Chien, vache (Boulogne), motelle (Fécamp), rousse (Le Havre), biche (Port-en-Bessin, Cherbourg, Saint-Malo), houlebiche (Cotentin), holbiche (Granville), chienbro (Normandie), touilh rous (Bretagne), biche (Lorient), marikatote (île d'Yeu), mircle (Arcachon), gaturrraina (côte Basque), gat de mar (Port-Vendres), cata rouqiera (Narbonne), tigré, cata roussa (Sète), gat (Provence), pintou rousso, gatta d'arga (Nice), gattuciu, pesciu gattu (Corse)

Noms communs internationaux

Nursehound (GB), Gattopardo (I), Alitàn (E), Großgefleckter Katzenhai (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Squalus stellaris Linnaeus, 1758
Scyllium catulus Müller & Henle, 1838
Scyllium acanthonotum De Filippi, 1857

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique Nord-Est, Manche et mer du Nord

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

La grande roussette est présente dans toute la Méditerranée (mais absente de la mer Noire). On la trouve en Atlantique des côtes du Maroc jusqu'au nord de l'Ecosse, en Manche et mer du Nord jusqu'au sud de la Scandinavie.

Biotope

La grande roussette est une espèce benthique*, vivant sur des fonds durs ou rocheux de la surface jusqu’à plus de 100 mètres. Le jour elle se cache sous des rochers ou dans un creux et reste tapie jusqu’à la nuit où elle devient active.

Description

C’est un requin inoffensif de taille moyenne, 1 mètre environ, pouvant atteindre 2 m en Atlantique (1,50 m en Méditerranée). Le corps est parsemé de grosses taches rondes noires. Le dessus du corps est jaune sable/gris tandis que le ventre est jaune sable à blanc.
Le museau court et très arrondi, possède des ouvertures nasales très marquées, séparées, n’atteignant pas la bouche. Les yeux sont ovales.
L’origine du premier aileron dorsal se trouve au dessus des nageoires pelviennes. Le second aileron dorsal est plus petit que le premier et son origine se trouve au dessus du milieu de la nageoire anale.

Espèces ressemblantes

On peut confondre facilement la grande roussette avec la petite roussette, Scyliorhinus canicula (Linnaeus, 1758), qui ne dépasse jamais un mètre, et présente des taches plus nombreuses mais plus petites. L'origine du second aileron dorsal se trouve au dessus de la fin de la nageoire anale chez la petite roussette.



La roussette thalassa, Scyliorhinus cervigoni Maurin & Bonnet, 1971, est absente de Méditerranée. On la trouve le long des côtes ouest de l'Afrique. Elle est plus trapue avec de grosses taches brunes dispersées.

Alimentation

La grande roussette se nourrit de crustacés (crabes, crevettes), mollusques, céphalopodes (petits poulpes, calmars) et d’autres poissons.

Reproduction - Multiplication

C’est une espèce ovipare* qui pond une centaine d’œufs par an (2 à la fois), tout au long de l'année. L’œuf est contenu dans une capsule cornée mesurant environ 12 cm de longueur et 4 à 5 cm de largeur en Atlantique (plus petite en Méditerranée), de forme rectangulaire avec 4 prolongements souples spiralés longs et fins. Les œufs sont parfois parfois appelée « bourse de sirène » de par leur forme de bourse avec ses cordons torsadés.
Pour pondre, la femelle décrit des cercles autour d’un support (type gorgone ou algue) de sorte que les filaments s’entortillent dessus. Les jeunes roussettes qui mesurent environ 16 cm et sont dotées d'une vésicule vitelline, éclosent au bout d'environ 9 mois. La durée de l'incubation est plus courte lorsque l'eau est plus chaude.
La maturité sexuelle est atteinte pour les deux sexes lorsque les individus mesurent environ 80 cm.

Divers biologie

La grande roussettes est rare et largement moins fréquemment rencontrée en plongée que que la petite roussette.



En captivité les grandes roussettes peuvent atteindre une vingtaine d'année.

Informations complémentaires

Les roussettes se retrouvent sans peau ni tête sur les étals des poissonniers sous le nom de « saumonette ».

Réglementation

La situation de la grande roussette est considérée comme "Quasi Menacée" par l' U.I.C.N..

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom commum provient vraisemblablement de sa coloration beige roussâtre.
Sur les étals des poissonniers, à l’état pelé, la roussette est appelée saumonette sûrement à cause de la couleur de sa chair légèrement rosée.

Origine du nom scientifique

Scyliorhinus : du grec [scylle] = chien de mer ou roussette et [rhinus] = nez, museau. Ce qui donne pour l’ensemble = roussette avec un museau,



stellaris : du grec [stellare] = étoilé, faisant référence aux taches sombres qui couvrent son corps.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Chondrichthyes Chondrichthyens Squelette cartilagineux, deux nageoires dorsales et une anale (primitivement), nageoire caudale hétérocerque*, deux paires de nageoires paires, bouche disposée sur la face ventrale.
Sous-classe Elasmobranchii Elasmobranches Squelette des nageoires pectorales tribasal. Deux nageoires dorsales. 5 ou 6 paires de fentes branchiales et des spiracles.
Super ordre Euselachii Sélaciens Raies et requins.
Ordre Carcharhiniformes Carcharhiniformes Requins de fond.
Famille Scyliorhinidae Scyliorhinidés Les roussettes, chiens de mer et holbiches (une centaine d'espèces environ sont décrites, c'est la plus grande des familles de requins).
Genre Scyliorhinus
Espèce stellaris

Nos partenaires