Sabelle magnifique

Sabellastarte magnifica | (Shaw, 1800)

N° 974

Atlantique tropical Ouest, mer des Caraïbes

Clé d'identification

Ver annélide sédentaire de grande taille
Panache branchial en double couronne circulaire
Panache branchial à rayures
Couleur brune, beige, rouge, blanche
Tube parcheminé enfoui dans le substrat

Noms

Autres noms communs français

Ver tubicole à éventail

Noms communs internationaux

Magnificent feather duster, Fan tube worm (GB), Espirógrafo (E), Röhrenwurm, Federwurm (D), Viltkokerworm (NL), Bichi di tubo grandi (Papiamento)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Tubularia magnifica, Shaw 1800
Sabella magnifica, Savigny 1822
Sabella lingva Krøyer 1856
Sabella melania Schmarda 1861
Sabella splendida Kinberg 1867

Distribution géographique

Atlantique tropical Ouest, mer des Caraïbes

Zones DORIS : Caraïbes

La sabelle magnifique est présente en Atlantique tropical Ouest, de la Floride et des Bahamas au Brésil, et dans la mer des Caraïbes.

Biotope

La sabelle magnifique affectionne toutes sortes de substrats* durs ou meubles, entre 2 et 20 m de profondeur.

Description

La sabelle magnifique est le ver tubicole le plus grand de la zone Caraïbe, son panache branchial pouvant atteindre de 7 à 15 cm de diamètre. Le panache est organisé en une double couronne circulaire. Sa couleur n'est pas unie, les radioles* présentant souvent des rayures. Les tons dominants sont le brun, le blanc, le beige et le rouge bordeaux. La face extérieure des radioles est sombre, avec des lignes longitudinales plus claires.

Le tube qui protège le corps de la sabelle magnifique est mou, d'aspect parcheminé, souvent enfoui dans le substrat. Il protège le corps de l'animal dont la longueur varie entre 70 et 140 mm.

Espèces ressemblantes

Il n'y a pas vraiment de confusion possible dans la zone de l'Atlantique tropical Ouest, la sabelle magnifique étant la seule à avoir un panache branchial en double couronne circulaire. Dans la zone Indo-Pacifique, on note l'existence de Sabellastarte spectabilis, très ressemblante.

Dans la zone Caraïbe, Megalomma sp., la sabelle timide, ou Bispira variegata, la sabelle variée, peuvent ressembler de loin à la sabelle magnifique, mais ces deux sabelles ont un panache branchial simple, avec une échancrure en forme de V pour la sabelle timide.

Alimentation

La sabelle magnifique est une espèce sessile* qui utilise son panache branchial afin de filtrer la colonne d'eau pour y puiser sa nourriture. Elle se nourrit principalement de phytoplancton*. C'est un filtreur* actif puisqu'elle pompe activement l'eau de mer afin de capturer les organismes planctoniques*. Ce sont les battements coordonnés des cils présents au niveau des pinnules* des branchies qui génèrent un mouvement d'eau ascensionnel dirigé vers le centre de l'entonnoir. Les particules alimentaires adhèrent alors à la surface des pinnules* et sont ensuite acheminées jusqu'à des gouttières ciliées situées au centre des radioles* où un mécanisme complexe de tri intervient. Les particules les plus grosses sont éliminées tandis que les plus fines gagnent la bouche où elles sont avalées.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée. La fécondation, externe, a lieu dans l'eau de mer après émission des gamètes*. Les larves* trochophores* sont planctoniques. Après métamorphose, les juvéniles se sédentarisent et mènent une vie semblable à celle des adultes.

Divers biologie

Cette sabelle est très commune aux îles Vierges, mais sa répartition est assez inégale, la rendant peu commune sur d'autres zones.
Le corps de la sabelle magnifique est comestible alors que les radioles de son panache branchial ne le sont pas. Elle rétracte son panache branchial dans son tube si elle est inquiétée, mais moins rapidement que ne peuvent le faire d'autres espèces dont le panache branchial est moins indigeste pour des prédateurs potentiels ! Des chercheurs ont montré que plus les espèces d'annélides polychètes occupent des surfaces facilement accessibles aux prédateurs (substrat* dur, position élevée) plus elles arborent de magnifiques couleurs et moins leur panache branchial est comestible.

Informations complémentaires

Cette espèce est appréciée en aquariophilie.

Origine des noms

Origine du nom français

Sabelle magnifique est la francisation du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Sabellastarte : du latin [sabulum] = sable (cet animal vit enfoncé dans le sable ou le gravier) et de Astarté : nom de la déesse phénicienne de l'amour.
Du latin [magnificus] = magnifique, splendide.
Elle est belle, ma sabelle !

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Annelida Annélides Vers segmentés (annelés) à section cylindrique, à symétrie bilatérale constitués d’anneaux identiques. Le premier segment porte la bouche et le dernier l’anus. Nombreuses formes marines, dulcicoles ou terrestres, libres ou parasites.
Classe Polychaeta Polychètes

Annélides marines. Chez les espèces non tubicoles, chaque anneau, hormis la tête et la queue, porte des excroissances locomotrices (les parapodes) munies de touffes de soies chitineuses rigides. Chez la plupart des espèces, la tête porte plusieurs organes sensoriels, des mâchoires, et souvent un panache branchial coloré. Animaux libres, galéricoles ou tubicoles.

Sous-classe Sedentaria - Canalipalpata Annélides polychètes sédentaires - Canalipalpata

Annélides polychètes sédentaires vivant dans des tubes ou des terriers semi-permanents, avec une paire de palpes creusés d'un sillon longitudinal cilié.

Ordre Sabellida Sabellides

Métamérie très altérée, corps divisé en deux régions distinctes, une thoracique à segments peu nombreux et une abdominale à segments très nombreux. Prostomium indistinct et peristomium faisant une collerette plus ou moins développée, entière ou divisée en lobes, branchies volumineuses (2 lobes semi-circulaires ou spiralés portant de nombreux filaments ou rayons garnis de barbules ciliées) en panache terminal disposé en entonnoir entourant la bouche.

Famille Sabellidae Sabellidés

Dans des tubes de mucoprotéines à paroi mince avec ou sans vase, sable ou débris de coquille, la plupart du temps flexibles. Pas d'opercule. Panache coloré, de grande taille aux radioles en forme de plume formant une couronne symétrique.

Genre Sabellastarte
Espèce magnifica

Nos partenaires