Holacanthe duc

Pygoplites diacanthus | (Boddaert, 1772)

N° 2283

Indo-Pacifique ouest

Clé d'identification

Corps jaune, ovale, avec des rayures verticales blanches ou bleutées entourées de noir
Epine operculaire bleue
Queue, nageoires pectorales et pelviennes et museau jaunes
Tache sombre sur l’œil

Noms

Autres noms communs français

Poisson-ange duc, poisson-ange royal

Noms communs internationaux

Royal angelfish, regal angelfish, blue-banded angelfish (GB), Pfauen-Kaiserfisch (D), Pauwoogkeizersvis (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Chaetodon diacanthus Boddaert, 1772
Holacanthus diacanthus
(Boddaert, 1772)
Pomacanthus diacanthus (Boddaert, 1772)

Distribution géographique

Indo-Pacifique ouest

Zones DORIS : Indo-Pacifique

L’espèce se rencontre dans l’Indo-Pacifique : de la mer Rouge et l’Afrique de l’Est jusqu'à l’Indonésie, les Philippines et la Polynésie française. Du nord au sud, sa distribution va du sud ouest du Japon jusqu’au nord de l’Australie et la Nouvelle-Calédonie.

Biotope

Pygoplites diacanthus vit dans les lagons et les récifs coralliens entre 1 et 50 mètres de profondeur.
Il recherche principalement des endroits riches en coraux tabulaires ou les sites avec une topologie complexe (failles, anfractuosités) qui lui permettent de trouver des refuges face aux prédateurs. Les juvéniles sont peu visibles car ils sont habituellement dissimulés dans les grottes le long des tombants.

Description

Pygoplites diacanthus présente un corps ovale et comprimé latéralement pouvant atteindre 25 cm de long.
La grande épine au bord de l’opercule, qui distingue les poissons-anges (Pomacanthidés) de leurs cousins les poissons-papillons (Chaetodontidés), est bleu vif.
Il possède des couleurs vives. La couleur principale de son corps est jaune orangé. Ses flancs sont pourvus de rayures verticales blanches à bleutées bordées de noir, qui se rétrécissent vers la queue. Celle-ci ainsi que les nageoires pectorales et pelviennes sont d’un jaune uniforme. La partie postérieure de la nageoire dorsale est arrondie avec de nombreux points bleus très rapprochés, alors que la partie postérieure de l'anale est pourvue de bandes bleues et jaunes alternantes.
Le museau est jaune, et se termine par une petite bouche garnie de dents en forme de brosse. Les yeux sont entourés d'une tache sombre.



Les juvéniles de Pygoplites diacanthus présentent une robe similaire aux adultes mais avec un gros ocelle bleu foncé, situé au niveau de la base de la nageoire molle dorsale, et moins de bleu sur la nageoire dorsale.



Certaines variations inhabituelles peuvent présenter des rayures verticales qui ne sont plus parallèles mais qui se rejoignent pour former des courbes. D’autres encore ne présentent que très peu de bleu ou même pas du tout, comme certaines populations des Maldives.

Espèces ressemblantes

Comme tous les Pomacanthidés, l'holacanthe duc est très coloré. Cependant il se différencie des autres espèces par ses rayures verticales.

Alimentation

Pygoplites diacanthus se nourrit de spongiaires et de tuniciers.

Reproduction - Multiplication

Pygoplites diacanthus est hermaphrodite* protogyne*, c'est à dire qu'il est d'abord femelle puis devient mâle en vieillissant. Un mâle vit rarement avec d’autres mâles mais peut accepter plusieurs femelles avec lui.

Divers biologie

Il vit en solitaire ou en couple et plus rarement en groupe. C’est un poisson très territorial.
Son espérance de vie peut atteindre 15 ans.

Informations complémentaires

Pygoplites diacanthus est très apprécié des aquariophiles pour ses couleurs mais il survit rarement.

Origine des noms

Origine du nom français

Holacanthe duc : Holacanthe, francisation de l'ancien genre Holacanthus, du grec [hola] = entier et [acanthos] = épine. Duc, sûrement une référence à la majesté et la beauté de ce poisson (comme ange royal).

Origine du nom scientifique

Pygoplites : du grec [pyge] = croupe ou fesse et du grec [hoplite] = allusion à un fantassin pesamment armé.



diacanthus : du grec [acanthos] = épine et [di-] = 2 : deux épines. En référence aux épines operculaires de cette espèce.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Pomacanthidae Pomacanthidés
Genre Pygoplites
Espèce diacanthus

Nos partenaires