Plocamium cartilagineux

Plocamium cartilagineum | (Linnaeus) P.S. Dixon

N° 677

Manche, Atlantique, Méditerranée

Clé d'identification

Algue rouge vif
Axes plats abondamment ramifiés
Rameaux disposés sur deux rangs opposés
Chaque extrémité porte un ramule arqué ressemblant à un petit peigne

Noms

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Plocamium coccineum (Hudson) Lyngbye 1819
Plocamium vulgare J.V. Lamouroux 1813

Distribution géographique

Manche, Atlantique, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

De l’Islande à la Mauritanie, Méditerranée, Pacifique.

Biotope

Espèce médiolittorale inférieure et infralittorale. Essentiellement observée dans des milieux faiblement éclairés, sur des surfaces verticales ou sous les surplombs. Fréquemment épiphyte des stipes de Laminaria hyperborea ou d’autres algues.

Description

Algue très polymorphe, rouge vif, pouvant atteindre 15 cm de hauteur. Elle est constituée d’axes plats abondamment ramifiés. Les rameaux sont disposés sur deux rangs opposés, dans un même plan. Chaque extrémité porte un ramule arqué formé de trois à quatre petites expansions unilatérales, lui donnant l’aspect caractéristique d’un peigne.

Espèces ressemblantes

Sphaerococcus coronopifolius : aucune présence de peignes comme ramules terminaux.

Alimentation

Espèce autotrophe.

Reproduction - Multiplication

Cycle trigénétique : trois générations se succèdent dans la reproduction du thalle. Les thalles* sexués (on parle de gamétophytes) sont à l’origine, par fécondation, de la formation d’un carposporophyte (génération 1). Ce dernier libère des carpospores*. Chacune de ces carpospores donne naissance à un nouvel organisme producteur de spores (le tétrasporophyte – génération 2). Les spores de ce dernier sont libérées pour donner de nouveaux thalles (gamétophytes – génération 3). Gamétophyte et tétrasporophyte sont identiques. Les cystocarpes (renfermant le carposporophyte de première génération) sont de petites boules éparses en marge des axes de l’algue.

Vie associée

On rencontre fréquemment, parmi les rameaux, le microscopique gastéropode herbivore Rissoa parva.

Divers biologie

Espèce annuelle, commune. Très polymorphe.

Informations complémentaires

C’est une très belle espèce qui met un alguier bien en valeur. Elle conserve sa couleur à l’abri de la lumière.
Le pigment rouge fut utilisé en cosmétique jadis par les romains.

Origine des noms

Origine du nom français

L’algue est nommée ainsi de par sa consistance qui rappelle celle du cartilage.

Origine du nom scientifique

Plocamium : du grec [plokamos] = en forme de boucles de cheveux.
cartilagineum : du latin [cartilagineus] = cartilagineux, en rapport avec l’aspect de l’algue, flexible mais ferme et coriace au toucher.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Rhodobionta / Rhodophyta Rhodobiontes Algues rouges, pour la plupart marines.
Sous-embranchement Eurhodophytina
Classe Florideophyceae Floridéophycées

Thalle élaboré formé de fins filaments branchés ou en lames.

Sous-classe Rhodymeniophycidae Rhodyméniophycidées
Ordre Plocamiales Plocamiales
Famille Plocamiaceae Plocamiacées
Genre Plocamium
Espèce cartilagineum

Nos partenaires