Pageot acarné

Pagellus acarne | (Risso, 1827)

N° 2961

Méditerranée, Atlantique Nord-Est, Manche et mer du Nord

Clé d'identification

Forme générale élancée
Couleur grisâtre, à reflets rosés
Profil droit mais museau busqué
Tache sombre à la base des pectorales

Noms

Autres noms communs français

Galet, bogue ravelle, pageot blanc, pironneau, beaux yeux
On rencontre aussi l'orthographe

Noms communs internationaux

Axillary sea-bream, Spanish sea-bream (GB), Pancho, besugo chato, aligote (E), Fragolino bastardo, pagello bastardo (I), Achselfleckbrasse (D), Spaanse zeebrasem (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Pagrus acarne Risso, 1827

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique Nord-Est, Manche et mer du Nord

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

On le retrouve en Méditerranée, où il est commun, ainsi qu'en Atlantique Est, depuis le Sénégal jusqu'au Danemark, bien que plus rare au nord du golfe de Gascogne.
La FAO indique une présence à confirmer dans le golfe de Guinée.

Biotope

Il vit en bancs peu denses sur fonds rocheux ou sablonneux, entre 20 et 100 m de profondeur (maximum 420 m).
Il est considéré comme semi-pélagique, c'est à dire qu'il vit en pleine eau et juste au-dessus du fond.
Les juvéniles vivent plutôt près de la roche ou des herbiers, plus près de la côte.

Description

Le pageot acarné peut atteindre 35 cm de longueur. Sa forme générale est plutôt élancée, fusiforme et comprimée latéralement.
Le profil de la tête est plutôt droit, bien que son museau soit nettement busqué. La bouche, orangée à l'intérieur, porte, à l'avant des mâchoires, plusieurs rangées de petites dents et, à l'arrière, plusieurs séries de molaires. L'œil est de taille moyenne (diamètre inférieur ou égal à la taille du museau).
Sa couleur générale est grisâtre, parfois à reflets rosés, et ses flancs sont plus clairs, voire argentés. La bosse de la tête est rose plus sombre. Il porte une tache noire ou rouge sombre à la base haute des nageoires pectorales. La ligne latérale est claire et pratiquement droite.
Les nageoires sont translucides, à reflets rosâtres. Les dorsale, anale et caudale peuvent être bordées d'orange sombre, les pelviennes peuvent être bordées de blanc.
L'intérieur des opercules est orange soutenu.

Espèces ressemblantes

Les espèces du genre Pagellus ont toutes l'intérieur de la bouche orangé. Sur les côtes métropolitaines, on peut citer :
- Pagellus erythrinus, le pageot commun : son profil droit et son museau pointu sont caractéristiques. Il est de teinte rosée, avec souvent de petits points bleus sur le dos. Il porte une tache rougeâtre à la base des nageoires pectorales.
- Pagellus bogaraveo, le pageot rose : de couleur brun-rosé, il ne porte qu'une tache sombre derrière la tête. Il a de gros yeux : leur diamètre est supérieur à la taille du museau. Il vit sur les fonds sableux plutôt profonds.
- et Pagellus acarne.
Ces espèces sont peu rencontrées en plongée.



On peut aussi confondre le pageot acarné avec la bogue, Boops boops, dont le corps est plus fuselé. Sa ligne latérale est foncée. Elle est aussi plus petite.

Alimentation

Il mange, sur le fond, de petits poissons et de petits vers, mollusques, échinodermes ou crustacés.
Il lui arrive aussi d'attraper des proies de pleine eau.
Vorace, il est actif le jour et la nuit.

Reproduction - Multiplication

La maturité sexuelle est atteinte à 2 ans (13 à 18 cm de longueur).
Cette espèce est hermaphrodite protandre* : d'abord mâle, elle devient femelle en atteignant une longueur de 17 à 29 cm, soit entre 2 et 7 ans. On note que c'est le contraire pour le pageot commun.
La reproduction a lieu de juin à septembre en Méditerranée occidentale.

Divers biologie

La nageoire dorsale comprend 12 à 13 rayons durs et 10 à 12 rayons mous.
La nageoire anale comprend 3 rayons durs et 9 à 10 rayons mous.

Informations complémentaires

Cette espèce est fréquente sur les étals car sa chair est estimée.

Réglementation

En Méditerranée, la taille réglementaire de prise est 17 cm. Cette limite n'existe pas en Atlantique.

Origine des noms

Origine du nom français

Pageot, pagel : de l'ancien provençal pagel ou pageu, dérivé du latin populaire pagellus, diminutif de pager « pagre ».

Origine du nom scientifique

Pagellus : du latin populaire [pagellus], diminutif ou dérivé de pager « poisson de type pagre », lui-même dérivé du grec [p(h)agros].
acarne : du latin [acharne] ou [acarne] = poisson de mer.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Famille Sparidae Sparidés Une seule dorsale, corps ovale et comprimé, queue fourchue.
Genre Pagellus
Espèce acarne

Nos partenaires