Hétérocongre tacheté

Heteroconger hassi | (Klausewitz & Eibl-Eibesfeldt, 1959)

N° 2268

Mer rouge, Indo-Pacifique tropical Ouest

Clé d'identification

Corps serpentiforme de 60 cm
Couleur crème avec nombreuses petites taches noires
Une large tache sur les ouïes, une autre plus allongée plus en arrière
Vit planté verticalement dans le sable

Noms

Autres noms communs français

Anguille jardinière tachetée, anguille jardinière mouchetée, anguille de jardin tachetée, congre paysagé

Noms communs internationaux

Spotted garden eel, black spotted garden eel (GB), Grongo maculato (I), Anguila jardinera punteada (E), Ohrfleck-Röhrenaal (D), Gevlekte buisaal (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Xarifania hassi Klausewitz & Eibl-Eibesfeldt, 1959
Taenioconger haasi (Klausewitz & Eibl-Eibesfeldt, 1959)
Taenioconger hassi (Klausewitz & Eibl-Eibesfeldt, 1959)
Leptocephalus maculatus Della Croce & Castle, 1966

Distribution géographique

Mer rouge, Indo-Pacifique tropical Ouest

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Heteroconger hassi a une large répartition indo-pacifique allant de la mer Rouge à la Polynésie française et du sud du Japon à l'Australie et la Nouvelle-Calédonie. Dans l'océan Indien, il est présent à Mayotte et à la Réunion.

Biotope

C'est une espèce tropicale qui vit sur les fonds sableux entre 5 et 50 m mais on la rencontre le plus souvent sur les coulées de sable dans les récifs au-delà des 15 m, ou les plateaux sableux, soumis au courant. L'hétérocongre tacheté vit enfoui dans le sable, dans un terrier vertical. Il en sort de un à deux tiers de son corps, courbant sa partie supérieure en arc de cercle pour capturer sa nourriture. Au moindre danger, il s’enfonce progressivement, entièrement dans le sable.

Description

Heteroconger hassi est un poisson au corps serpentiforme pouvant atteindre 60 cm de longueur pour un diamètre de 1,5 cm. Il est de couleur crème avec de très nombreuses petites taches noires. Une grosse tache noire pratiquement circulaire est présente de chaque côté au niveau des ouïes*. Une autre tache noire, beaucoup plus allongée est présente également de chaque côté dans le premier quart du corps. Une tache noire plus discrète est présente autour de l'anus.
La tête, de même diamètre que le corps, présente un museau arrondi avec une grande bouche et de gros yeux jaunes à large pupille noire. La bouche est inclinée vers le haut et la mâchoire inférieure est proéminente (davantage chez les mâles que chez les femelles).
Les nageoires pectorales sont très réduites. Les nageoires dorsale et anale sont fines et transparentes. La dorsale débute en avant des ouïes et court sur tout le corps jusqu'à la queue. La nageoire anale débute quant à elle un peu avant le milieu du corps et rejoint la dorsale au niveau de la queue. La nageoire caudale, fusionnée à la dorsale et l'anale, n'est pas individualisée.

Les juvéniles seraient entièrement noirs, mais cela demande confirmation.

Espèces ressemblantes

Dans son aire de répartition, il existe d'autres anguilles jardinières, comme par exemple :

Heteroconger taylori : qui ressemble beaucoup à H. hassi. Le corps est un peu plus jaunâtre, avec lui aussi de nombreuses petites taches noires. En revanche, les grosses taches noires sont absentes. On le trouve en Malaisie, en Indonésie et en Papouasie Nouvelle-Guinée.

Heteroconger enigmaticus : ne présente pas non plus de grosses taches noires. Le corps est gris avec de nombreuses petites taches blanches. On rencontre cette espèce en Indonésie et en Papouasie Nouvelle-Guinée.

Heteroconger perissodon : a un corps brun clair avec de petites taches blanches. Une large tache blanche est présente en avant des ouïes. On le trouve aux Philippines et en Indonésie.

Heteroconger polyzona : a une robe zébrée noire et blanche. Il se rencontre du sud du Japon à l'Indonésie et aux Fidji.

Gorgasia maculata : a un corps gris avec des taches blanches disposées sur la tête et le long de la ligne latérale*. C'est une espèce indo-pacifique.

Alimentation

L'hétérocongre tacheté se nourrit de zooplancton* qu'il repère grâce à ses grands yeux. Il sort une partie de son corps du sédiment et se balance dans le courant à la recherche de nourriture.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée et les sexes sont séparés (espèce gonochorique*). En période de reproduction, il se forme des couples, chaque partenaire rapprochant son terrier de l'autre. Le mâle défendra alors ardemment sa femelle contre tout autre mâle. Les gamètes* sont émis dans la colonne d'eau et les œufs* puis les larves* ont une vie planctonique*. Dès qu'il est suffisamment grand, le jeune hétérocongre commence sa vie benthique*, en creusant son premier terrier.

Vie associée

Les prédateurs d'Heterogonger hassi sont les balistes, qui creusent le sable pour les débusquer. Ce sont aussi les anguilles-serpents qui s'enfoncent dans le sable à la périphérie des colonies et surprennent les hétérocongres par dessous ! Certains poissons plats peuvent également s'attaquer à H. hassi.

Divers biologie

Sa nageoire dorsale est constituée de 445 à 540 rayons mous et l'anale de 273 à 334 rayons mous. Le nombre de vertèbres est de 163 à 177.

C'est une espèce qui vit en colonie, pouvant compter plusieurs centaines à milliers d'individus. Les mâles sont généralement au centre de la colonie.

Le terrier a la forme d'un tube vertical, dont les parois sont tapissées de mucus sécrété par une glande de l'hétérocongre, située au niveau de son extrémité caudale. Ce mucus agglomère les grains de sable et durcit au contact de l'eau. La longueur du terrier est supérieure à celle du corps de l'occupant.

Informations complémentaires

L'hétérocongre tacheté vit planté dans le sable. C'est une espèce très timide, difficile à photographier car dès qu'une certaine distance avec le plongeur est atteinte, il commence à s'enfoncer dans le sable. Si le plongeur s'approche lentement, il s'enfonce lentement !
Il est amusant de voir que lorsque nous nous approchons d'un grand "champ" d'hétérocongres, tous ceux situés à une certaine distance de nous s'enfoncent synchroniquement alors que les autres ne bougent pas.

Quand ils ne sont pas inquiétés, les hétérocongres fichés dans le sable et se balançant face au courant, tous dans la même direction, rappellent un champ de blé balayé par le vent. C'est cette attitude qui leur a aussi valu le nom d'anguilles jardinières.

Contrairement à d'autres poissons serpentiformes (congres, anguilles, murènes ...), les anguilles jardinières ne quittent jamais leur terrier.

Origine des noms

Origine du nom français

Hétérocongre est la francisation du nom de genre. Tacheté fait référence à sa robe.

Origine du nom scientifique

Heteroconger : du grec [heteros] = différent et du latin [conger] = anguille de mer

hassi : en hommage à Hans Hass (1919 - 2013), autrichien, cinéaste sous-marin et biologiste marin.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Anguilliformes Anguilliformes Corps allongé, serpentiforme, nageoires anale et dorsale en continuité avec la caudale, pas de nageoires pelviennes.
Famille Congridae Congridés
Genre Heteroconger
Espèce hassi

Nos partenaires