Elysie ornée

Elysia ornata | (Swainson, 1840)

N° 2247

Circumtropicale, Méditerranée orientale

Clé d'identification

Couleur verte, parfois blanchâtre ou brune
Parapodes bordés de jaune ou orange, avec un liseré noir
Deux rhinophores enroulés orange avec bordure noire
Points blancs et noirs du manteau
Longueur pouvant atteindre 50 mm

Noms

Autres noms communs français

Limace ornée

Noms communs internationaux

Ornate elysia, ornate sap-sucking slug, ornate leaf slug (GB)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Elysia marginata (Pease, 1871)
Pterogasteron marginatus Pease, 1871
Thallepus ornatus Swainson, 1840

Bien que cela ne soit pas le cas dans le site WoRMS, notre site de référence, il faut noter que certains auteurs, comme Gosliner, Valdes et Behrens, présentent E. ornata comme habitant les CaraÏbes uniquement et E. marginata l'Indo-Pacifique.

Distribution géographique

Circumtropicale, Méditerranée orientale

Zones DORIS : Indo-Pacifique, Caraïbes

Son aire de répartition s'étend dans l'Indo-Pacifique Ouest tropical, depuis les côtes africaines jusqu'à la Polynésie. On la trouve également en mer Rouge.
Elle est aussi présente dans la zone Caraïbe étendue, depuis le Brésil au sud jusqu'à la Floride au nord.
Elle a été plusieurs fois rencontrée en Méditerranée orientale : 2 fois en Israël mais aussi en Turquie (voir photo). C'est donc une migrante lessepsienne*.

Biotope

Cette limace fréquente les eaux peu profondes de la zone récifale externe, notamment les fonds rocheux colonisés par les algues dont elle se nourrit, ou les zones sablonneuses avec présence d'herbiers. On peut l'observer jusqu'à la zone des 15 m de profondeur.

Description

Cette élysie est de taille moyenne de 20 à 50 mm et a un corps allongé. Sa robe est de couleur variable allant du vert translucide, gris blanchâtre au vert foncé, voire brun. Le corps est parsemé de petits points blancs et noirs. Certains individus de la zone Caraïbe peuvent avoir en plus des points marron.
Le pied s'élargit en deux voiles latéraux, grands et fins, à marge lobée, qui se rabattent sur la face dorsale et que l'on nomme les parapodes*. Ceux-ci ont l'apparence de feuilles au pourtour ondulé et sont ornés d'une bande externe orange ou jaune avec un liseré noir. Chez certains spécimens, une bande blanche vient s'insérer entre la bande interne orange et l'extrémité noire. De plus, dans la zone Caraïbe, une ligne verte peut s'intercaler entre la bordure orange et le liseré noir.
La tête est réduite et distincte du reste du corps. Les deux rhinophores* sont lisses et enroulés comme chez tous les sacoglosses. Leur extrémité présente la même coloration que la bordure des parapodes. Des yeux rudimentaires sont situés derrière les rhinophores.
Les juvéniles ont des taches blanches irrégulières.

Espèces ressemblantes

Elysia marginata (Pease, 1871) a été décrite dans l'Indo-Pacifique Ouest. Une étude récente suggère qu'elle serait la même espèce qu'Elysia ornata (voir Sea Slug Forum et Gosliner T.M., Behrens D.W. & Valdés A., 2008, INDO-PACIFIC NUDIBRANCHS AND SEA SLUGS, p79).

Elysia grandifolia
(Kelaart, 1858) est plus grande et peut atteindre 10 cm. Ses parapodes sont très fins et larges. Il n'existe pas de ligne blanche séparant la bande orange et le liseré noir. Elle est présente en zone indo-pacifique. Pour certains scientifiques, Elysia grandifolia et Elysia ornata seraient la même espèce dans l'Indo-Pacifique.

Elysia subornata Verrill, 1901, de l'Atlantique tropical Ouest a des parapodes bordés d'une fine ligne brune et des rhinophores à bandes blanches, grises ou brunes.

Alimentation

Elysia ornata se nourrit principalement d'algues vertes des genres Caulerpa, Halimeda, Codium et Bryopsis dont Bryopsis plumosa.
Les sacoglosses ont une façon originale de se nourrir : grâce à une radula* particulièrement développée, ils percent un trou dans l'algue et en aspirent les chloroplastes*.
Les chloroplastes des algues consommées, permettant le déroulement de la photosynthèse*, restent actifs pendant les 45 jours qui suivent leur ingestion. Ils sont stockés intacts dans la glande digestive. Ce sont ces chloroplastes agglomérés qui, en produisant la chlorophylle, sont responsables de la coloration verte du manteau : celle-ci dépend de la quantité d'algues ingérées présente dans la glande digestive.

Reproduction - Multiplication

On peut rencontrer des groupes d'élysies ornées lors de la période d'accouplement.
Elysia ornata
est hermaphrodite*. Lors de l'accouplement dit « simultanément réciproque », les 2 individus jouent simultanément le rôle de mâle et de femelle. Ils se disposent tête-bêche, flanc droit contre flanc droit.
Après la fécondation, Elysia ornata pond des œufs verdâtres en ruban gélatineux enroulé en spirale. L'éclosion suit de quelques jours le dépôt de la ponte. Les larves mènent une vie libre dans le plancton puis se métamorphosent en juvéniles.

Vie associée

Des observations ont montré que certains nudibranches du genre Gymnodoris, notamment G. striata et G. okinawae, se nourrissent de l'élysie ornée.

Divers biologie

C'est une espèce commune. On la rencontre le jour mais elle peut aussi être observée la nuit en activité.
Si elle est dérangée, elle peut émettre des sécrétions blanchâtres répulsives.
L'autre moyen de défense d'Elysia Ornata est plus passif : il s'agit de l'homochromie*. Elle se camoufle naturellement grâce à son alimentation qui lui fournit une couleur verdâtre.

Informations complémentaires

Une substance anticancéreuse a été isolée d'Elysia ornata et de l'algue Bryopsis qui est son mets préféré.

En 2007, des travaux japonais ont mis en évidence un nouveau genre bactérien dans le corps d'Elysia ornata.

L'espérance de vie supposée de cette élysie est de moins d'une année. Elle a alors atteint environ 50 mm de longueur.

Origine des noms

Origine du nom français

Elysie ornée est la traduction directe du nom scientifique Elysia ornata.

Origine du nom scientifique

Elysia : c'est un nom mythologique grec à rapprocher des "Champs-Elysées" [Elysium] = l'Elysée (séjour des héros et des hommes vertueux après leur mort) ;

ornata : du latin [ornatus] = orné, équipé.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Opisthobranchia Opisthobranches Coquille présente, réduite ou absente. Branchies à l’arrière du cœur. Principalement marins ou d’eau saumâtre, rare en eau douce (une dizaine d’espèces, Ordre des Acochlidea).
Ordre Sacoglossa Sacoglosses Coquille à paroi fine et en forme d’œuf ou de 2 valves, ou absente. Les espèces sans coquille sont pourvues de parapodies ou de cérates. 2 paires ou pas de tentacules sur la tête (rhinophores en tube).
Famille Plakobranchidae Plakobranchidés
Genre Elysia
Espèce ornata

Nos partenaires