Carpe commune

Cyprinus carpio | Linnaeus, 1758

N° 248

Presque cosmopolite

Clé d'identification

Corps allongé et aplati latéralement
Bouche terminale et protractile
4 barbillons sur la mâchoire supérieure
Une seule nageoire dorsale à rayons mous
Bord de la nageoire dorsale échancré

Noms

Autres noms communs français

Carpe, carpe cuir, carpe miroir, carpe koï

Noms communs internationaux

Carp, common carp, european carp (GB), Carpa (I), Carpa común (E), Karpfen, Lederkarpfen, Mooskarpfen, Schuppenkarpfen, Spiegelkarpfen (D), Karper (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Carpio flavipinna (Valenciennes, 1842)
Carpio vulgaris Rapp, 1854
Cyprinus atrovirens Richardson, 1846
Cyprinus bithynicus Richardson, 1857
Cyprinus chinensis Basilewsky, 1855
Cyprinus conirostris Temminck & Schlegel, 1846
Cyprinus fossicola Richardson, 1846

Distribution géographique

Presque cosmopolite

Zones DORIS : Eau douce d'Europe, Atlantique Nord-Ouest

De l'Europe occidentale à travers l'ensemble de l'Eurasie jusqu'en Chine, et en Asie du Sud-Est, en Sibérie et en Inde. L'une des premières espèces introduites dans d'autres pays et qui atteint maintenant une répartition mondiale. L'aquaculture en eaux douces et la pêche donnent un apport économiquement très significatif. La population sauvage du Danube à l'origine des espèces européennes est maintenant en danger (cf. remarque infra).
Elle a été introduite en Amérique du Nord à la fin du XIXème siècle.

NB : Il y a 8 000 à 10 000 ans, la carpe apparaît dans le Danube en provenance de la région de la mer Caspienne. Aux 1er et 2e siècles après J.C., les Romains présents sur la rive droite du fleuve, maîtrisent son élevage et la disséminent à travers tout leur Empire. Au Moyen-Âge, les moines achèvent sa dissémination au reste de l'Europe.

Biotope

Elle est résistante et tolérante à une grande variété de conditions mais préfère généralement les grandes étendues d'eau calme (faible courant - zone des carpes) avec fond composé de sédiments mous et une végétation abondante. La carpe commune prospère dans les grandes rivières troubles.
Plage de température de 3 à 35° C.

Description

Sa taille peut atteindre 50 cm (maximum observé : 120 cm). Le corps est allongé et aplati latéralement. La bouche est terminale avec 4 barbillons sur la mâchoire supérieure. La couleur est très variable : dos brun-vert, bleu-vert ou vert foncé ; flancs et ventre plus clairs ; nageoires souvent rouge clair. Elle possède une seule nageoire dorsale à rayons mous et à bord échancré.
Il existe de nombreuses races d'élevage : carpe cuir (presque sans écailles), carpe miroir (très grandes écailles miroitantes, réparties irrégulièrement), carpe commune/écailleuse (corps recouvert de petites écailles), etc.
Les animaux d'élevage mieux nourris croissent plus rapidement ce qui donne des individus au corps plus élevé.
C'est un animal timide aux mœurs nocturnes.
Elle hiverne en bancs sur le fond, en des endroits profonds et perd durant l'hiver de 5 à 15 % de son poids.

Alimentation

Les carpes sont omnivores, se nourrissant principalement d'insectes aquatiques, de crustacés, de vers annélides, de mollusques, de semences de végétaux, de riz sauvage, de plantes aquatiques et d'algues, principalement en fouillant le sédiment à l'aide de leur bouche protractile*.
Les adultes déracinent et détruisent la végétation aquatique submergée et donc peuvent porter préjudice aux canards et aux populations de poissons indigènes.
La température joue sur l'alimentation : au-dessous de 8° C, elles ne mangent pas ou à peine.

Reproduction - Multiplication

Frai au printemps et en été (de mai à juillet), les œufs visqueux sont pondus dans la végétation en eau peu profonde. La ponte a lieu dans une eau entre 17 et 18 °C. Cette température élevée explique pourquoi les carpes se reproduisent peu dans les carrières inondées situées trop au nord.
Le poids des ovules peut dépasser le tiers du poids de la mère. Une femelle de 47 cm de longueur produit environ 300 000 œufs (250 000 œufs/kg de la femelle).
Les œufs éclosent au bout de 3 à 8 jours (environ 100 degrés x jours* sont nécessaires).
Les larves ont une vésicule vitelline et restent attachées passivement aux plantes ou au fond pendant 2 à 3 jours. Les jeunes sont des proies pour les brochets et les perches.
La maturité sexuelle est atteinte après 3 ou 4 ans pour une durée de vie de 20 ans (maximum rapporté : 70 ans).

(*) "100 °C x jours" est une notation très utilisée pour signaler la durée d'incubation en fonction de la température de l'eau. Par exemple :
- si l'eau est à 12 °C, l'incubation durera 8 jours ;
- si l'eau est à 15 °C, l'incubation durera 7 jours ;
- si l'eau est à 20 °C, l'incubation durera 5 jours.

Divers biologie

Cyprinus carpio est célèbre pour sa capacité à faire des bonds hors de l'eau en retombant dans un grand "splash". Les raisons en sont encore inconnues.
La carpe dispose d'une excellente ouïe grâce à quatre osselets constituant l'appareil de Weber (appareil présent chez les cypriniformes tels les vairons, les tanches, les ablettes).
Lors de vos plongées en hiver, évitez de trop déranger les carpes. En effet, celles-ci cessent de manger pendant leur hivernage et vivent sur leurs réserves. Trop d'agitation les amènera à trop consommer de leurs réserves.

Informations complémentaires

C'est une espèce qui a une grande importance commerciale. De nombreux étangs d'élevage la produisent pour la consommation humaine.

Au Japon, la carpe koï est un symbole d'amour et de virilité.
Dans la culture chinoise, la carpe représente la persévérance et la réussite au niveau social et aux examens (dans les maisons chinoises, les salles d'études des garçons étaient décorées d'une peinture de carpe).
Son introduction en Australie a été une véritable catastrophe écologique : destruction des œufs et des larves des espèces indigènes, compétition alimentaire, comportement fouisseur troublant l'eau et empêchant le développement de la flore aquatique. Son transport et sa vente sont désormais interdits, et son éradication recommandée.

Origine des noms

Origine du nom français

Traduction directe du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Cyprinus : du latin [cyprinus] = carpe,
carpio : du latin [carpa] = carpe.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Ostariophysi Ostariophysaires
Ordre Cypriniformes Cypriniformes Presque tous d’eau douce.
Sous-ordre Cyprinoidea Cyprinoïdes
Famille Cyprinidae Cyprinidés
Genre Cyprinus
Espèce carpio

Nos partenaires