Béret basque

Codium bursa | (Olivi) C. Agardh

N° 261

Méditerranée, Atlantique Nord-Est

Clé d'identification

Couleur vert foncé et consistance douce et spongieuse
Thalle en forme de boule, recouvert d'un fin duvet, creux
Souvent aplatis quand ils sont grands

Noms

Autres noms communs français

Codium boule, algue feutrée en boule

Noms communs internationaux

Ball-alga (GB), Palla di mare, palla marina (I), Codio sferico (E), Ball-alge, Meerball (D), Balwier (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Fucus bursus Linnaeus
Alcyonium bursa Linnaeus
Lamarckia bursa Olivi

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique Nord-Est

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Codium bursa est présent en Méditerranée et dans l'Atlantique Nord-Est (de l'Irlande aux Canaries).

Biotope

Codium bursa est une espèce photophile* qui vit entre 1 et 50 m de profondeur (signalée à 90 m ?). Cette chlorophycée (algue verte) occupe les endroits bien éclairés (sub-horizontaux à faiblement inclinés).
Elle ne peut vivre que sur un support solide, le plus fréquemment sur des rochers. Elle est présente toute l'année.

Description

Le thalle de cette algue se présente sous forme d'une boule feutrée, creuse, mesurant entre 5 et 35 cm de diamètre et de couleur vert sombre, voire noirâtre. La paroi du thalle, épaisse d'environ 1 cm, est constituée de filaments microscopiques siphonés (tubes sans cloison transversale) entrelacés et formant une juxtaposition de petites ampoules (utricules*) à la surface du thalle (visible à la loupe). Ce codium est doux au toucher, flasque et spongieux, recouvert d'un très fin duvet constitué de poils.
Sa paroi externe peut devenir assez sale et d'autres espèces d'algues adhèrent souvent à sa surface.
Les spécimens de grande taille sont souvent aplatis ou déprimés et incrustés de sédiment.

Espèces ressemblantes

On peut confondre Codium bursa avec Colpomenia peregrina de même forme mais très fragile, à paroi très fine membraneuse translucide, de couleur brun verdâtre, à petits points noirs.

Alimentation

La photosynthèse*, processus de transformation de l'énergie lumineuse en énergie chimique, n'est possible, comme pour toutes les algues vertes, que dans une situation d'éclairement.

Reproduction - Multiplication

La reproduction, par organes spécialisés, est sexuée. Certaines utricules* produisent latéralement deux organes reproducteurs ou gamétocystes* où se différencient soit des gamètes* mâles, soit des gamètes femelles. La partie interne du gamétocyste se gonfle et rejette à l'extérieur les gamètes en nuage. Il y a copulation entre le gamète mâle, petit, et le gamète femelle, plus gros. Le zygote* germe en un filament qui donne naissance à un nouvel individu.

Vie associée

De nombreuses algues, et des ascidies coloniales, vivent accrochées sur la superficie du codium.

Divers biologie

L'intérieur de la boule est riche en cyanobactéries rougeâtres.

Informations complémentaires

Cette algue est peu appréciée des aquariophiles : elle est un support important d'autres végétaux ou animaux qui, en mourrant, se décomposent lentement avec une trop grande consommation d'oxygène.
En plongée, il est fréquent d'en rencontrer par dizaines, comme un tapis de grosses balles, qui ont été décrochées et sont ballottées par le courant. Sont-elles alors toujours vivantes ?

Origine des noms

Origine du nom français

Béret basque : sa forme, lorsqu'il est gros et aplati, rappelle celle de cette coiffure.
Les autres termes sont directement « francisés ».

Origine du nom scientifique

Du grec [codium] = fourrure, du fait de sa surface feutrée.
Du latin [bursa] = peau, cuir.
La surface (peau) de cette algue a donc l'aspect d'une fourrure.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chlorophyta Chlorophytes

Embranchement très vaste et hétérogène de plus de 7000 espèces d'algues vertes. Unicellulaires (flagellées ou non), coloniales, filamenteuses, thalles* siphonés* ou non. Benthiques* et fixées ou planctoniques*. Subaériennes, eaux douces, saumâtres et marines.

Classe Ulvophyceae Ulvophycées

Organismes multicellulaires. Zoïdes et spores possèdent généralement 2 et 4 flagelles respectivement. Cycle de reproduction variable. Habitat essentiellement marin et benthique.

Ordre Bryopsidales Bryopsidales Thalles* siphonnés*. Cycles de reproduction diphasiques*, haplodiplontiques*, algues monogénétiques majoritairement haplontiques (n chromosomes, le genre Codium serait une exception) ou digénétiques*. Majoritairement marines (un genre d'eau douce).
Famille Codiaceae Codiacées
Genre Codium
Espèce bursa

Nos partenaires