Gobie grêle zébré

Chromogobius zebratus | (Kolombatovic, 1891)

N° 3830

Méditerranée, Atlantique proche

Clé d'identification

Corps longiligne beige à brunâtre de 5 à 6 cm
Tête aplatie mouchetée
2 barres sombres rayonnant de l'œil
Tache claire et barre sombre indentée à la base de la pectorale
Marbrures ou mouchetures grossièrement rassemblées en 7 à 8 barres, sur le flanc

Noms

Noms communs internationaux

Zebra-striped goby (GB) Ghiozzo rigato (I), Quergestreifte Grundel (D). On trouve également le nom de Kolombatovic's goby pour cette espèce, mais ce nom a été donné depuis à une autre espèce.

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Gobius depressus zebratus Kolombatovic, 1891
Chromogobius zebratus zebratus (Kolombatovic, 1891)
Chromogobius zebratus levanticus Miller, 1971

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique proche

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Chromogobius zebratus est une espèce de Méditerranée, signalée dans sa partie Nord : des côtes de l'Espagne à l'Israël. Elle est aussi signalée en Atlantique, exclusivement dans le golfe de Cadix.

On distingue deux sous-espèces : Chromogobius zebratus zebratus présente depuis la mer Adriatique jusqu'au golfe de Cadix, et C. zebratus levanticus restreint à la Méditerranée orientale.

Biotope

C'est une espèce cryptique*. Le gobie grêle zébré vit sur les littoraux rocheux où il se cache dans des failles, sous des pierres ou dans des algues. On le trouve dans les flaques à marée basse et généralement jusqu'à 5 m de profondeur (12 m maximum).

Description

Le gobie grêle zébré se reconnaît à sa tête légèrement aplatie mouchetée, avec 2 barres sombres rayonnant en dessous de l'œil. Quelques points marron sont également présents sur la tête. Un masque clair couvre souvent la zone yeux-museau.
De forme longiligne, ce gobie peut mesurer jusqu'à 5 à 6 cm de longueur. Le corps est beige à brunâtre. Sur le flanc, on distingue des marbrures ou mouchetures grossièrement organisées en 7 à 8 barres. A la base de la nageoire pectorale une tache claire suivie d'une barre sombre avec un décrochement vers l'avant sont également visibles.
La caudale, de forme arrondie, ainsi que les autres nageoires, sont bordées de blanc.

Espèces ressemblantes

Chromogobius zebratus peut être confondu avec un autre gobie ayant le même habitat : le gobie à quatre bandes (Chromogobius quadrivittatus).

C. quadrivittatus porte également des dessins réticulés sur la joue, mais 3 barres sombres rayonnent sous l'œil. Contrairement à C. zebratus, la bande claire au niveau de la nageoire pectorale de C. quadrivittatus s'étend jusqu'à la nuque et la barre sombre qui la borde au niveau de la pectorale ne présente pas d'indentation. De plus, C. quadrivittatus ne porte qu'une selle claire entre les deux nageoires dorsales et éventuellement des barres sombres sur les flancs.

Alimentation

Le gobie grêle zébré est carnivore : il se nourrit de petits animaux vagiles*.

Reproduction - Multiplication

Il n'existe que très peu de données concernant le cycle de vie de Chromogobius zebratus. Une population de cette espèce étudiée en Corse était composée de femelles adultes âgées d'un an et de juvéniles : ce qui suggère un temps de génération d'un an ou plus !

Les œufs sont en forme de poire.

Vie associée

Certains scientifiques qui se sont intéressés à cette espèce ont rapporté avoir observé des individus cachés dans des algues rouges calcaires du genre Lithophyllum ou Lithothamnion.

Les juvéniles sont parfois associés à des oursins.

Divers biologie

C'est une espèce présentée comme occasionnelle à commune dans son habitat par les scientifiques. Mais si elle est finalement très peu observée, même par les spécialistes, c'est qu'elle est extrêmement discrète à la faveur d'un mode de vie caché.

L'association des juvéniles avec des oursins est un moyen de défense passif contre les prédateurs, utilisé par de nombreuses espèces.

Informations complémentaires

Comme beaucoup d'espèces cryptiques, ce poisson se rencontre plus facilement la nuit. Pour le voir dans les petits fonds côtiers, il vous faudra certainement être discret : si vous l'observez, envoyez-nous vos photos !

Réglementation

Cette espèce est classée dans la liste rouge 2010 UICN sous le statut LC (Least Concern), c'est-à-dire "préoccupation mineure".

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom commun est la traduction du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Chromogobius : du grec [chromis], le nom d'un poisson dont Aristote parlait dans son "Histoire des animaux" et du latin [gobio] = goujon.

zebratus = du latin [zebratus] = zébré, en référence à l'aspect de ces poissons.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Gobioidei Gobioïdes
Famille Gobiidae Gobiidés
Genre Chromogobius
Espèce zebratus

Nos partenaires