Callionyme bélène

Callionymus risso | Lesueur, 1814

N° 3410

Méditerranée et Atlantique proche

Clé d'identification

Petit poisson fusiforme, aplati dorso-ventralement, de 5 à 8 cm de longueur
Tête triangulaire avec yeux proéminents
De couleur brun jaunâtre à sable avec petites taches noires et blanches, imitant le sable
Deux nageoires dorsales séparées
Chez la femelle, première nageoire dorsale noire

Noms

Autres noms communs français
Dragonnet de Risso, lamberte
Noms communs internationaux
Risso's dragonet, dotted dragonet (GB), Dragoncello minore, guatto (I) Fardatgo (E), Rissos Leierfisch (D), Rissos fløjfisk (DK)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Callionymus rissoi Lesueur, 1814
Callionymus belenus Risso, 1827
Callionymus morissonii Risso, 1827

Distribution géographique

Méditerranée et Atlantique proche

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette espèce est présente sur tout le pourtour méditerranéen, y compris en mer Noire. Elle est observée plus rarement en Atlantique proche, jusqu’au sud du Portugal.

Biotope

On rencontre Callionymus risso sur les fonds sableux, près des côtes de 1 m à 80 m, voire 150 m de profondeur.

Description

Ce petit Callionymidé est un poisson fusiforme, aplati dorso-ventralement, pouvant mesurer jusqu’à 8 cm de longueur pour les femelles et jusqu’à 11 cm pour les mâles.
On peut apprécier sa tête de forme triangulaire, assez large et aplatie. Son museau est petit. Il a des yeux proéminents et sa mâchoire supérieure est protractile* : c'est-à-dire que celle-ci est en avant de la mâchoire inférieure. Le préopercule* porte un éperon à 3 dents, difficile à voir en plongée.

Sa coloration est brun jaunâtre à sable avec de petites taches irrégulières noires et blanches, le rendant quasi indécelable sur le sable. Ses flancs sont mouchetés de noir.

Il a deux nageoires dorsales, bien séparées. La première dorsale est réduite à 3 rayons épineux. Elle est noire chez la femelle, tandis que chez le mâle, elle est jaunâtre et un peu plus haute. La deuxième nageoire dorsale, constituée de 8 à 9 rayons mous, court sur plus du tiers du dos, jusqu'au pédoncule* caudal.

Le callionyme bélène est dépourvu d’écailles.

Espèces ressemblantes

Il existe sept autres espèces du même genre en Méditerranée. Les femelles et les juvéniles peuvent être facilement confondus entre eux. On peut confondre le callionyme bélène avec le callionyme élégant, Callionymus pusillus. Ce dernier s'en distingue par des flancs de couleur blanche, contrairement à C. risso qui a un museau pointu.

Alimentation

Le callionyme bélène se nourrit de petits invertébrés, principalement de vers et de crustacés.

Reproduction - Multiplication

C'est une espèce gonochorique* (les sexes sont séparés) au dimorphisme* sexuel marqué, notamment au niveau de la première nageoire dorsale (voir le § description). La reproduction a lieu de février à août, le soir de préférence. Les œufs et les larves* sont pélagiques*.

Vie associée

L’uranoscope, le grondin morrude, le grondin strié et la cardine franche (Lepidorhombus whiffiagonis) sont les principaux prédateurs du callionyme bélène.

Divers biologie

C'est une espèce assez peureuse, que l'on observe le jour posée sur la sable. La nuit elle vit enfouie.

Informations complémentaires

C'est une espèce commune en Méditerranée mais assez rare en Atlantique.

Du fait de sa forme aplatie, on verra le callionyme bélène principalement de dessus.

Lorsqu’il se sent menacé, le callionyme s’enfuit par petits bonds rapides. Si cela ne suffit pas à semer le prédateur... ou le photographe, il s'enfouit aussi vite que l'éclair dans le sable.

Origine des noms

Origine du nom français

Callionyme bélène est la francisation de son ancien nom scientifique : Callionymus belenus. Belenus dérive de Belenos, le nom du dieu gaulois de la lumière.

Origine du nom scientifique

Callionymus : du grec [kallion] = beau, joli et du grec [onyma] = nom. Qui signifie donc "qui a un joli nom".

risso : en hommage à Joseph Antoine Risso (1777-1845), professeur français de botanique et de chimie. Il est plus connu pour ses travaux de systématique portant sur les poissons méditerranéens, les crustacés et les céphalopodes.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Callionymoidei Callionymoïdes
Famille Callionymidae Callionymidés
Genre Callionymus
Espèce risso

Nos partenaires