Prêtre

Atherina presbyter | Cuvier, 1829

N° 423

Mer du Nord, Manche, Atlantique Nord-Est

Clé d'identification

Ligne argentée sur les flancs
Chair translucide laissant voir les orbites et l'encéphale
Deux nageoires dorsales séparées
Nageoires pelviennes en position abdominale

Noms

Autres noms communs français
Athérine, capelan, faux éperlan, rosette ou roseré (Normandie), grasdeau ou grado, petit curé, belek ou belek bihan ou prêtro (breizh), petit prêtre, prêteau, troyne, joyeux, trogue (Arcachon), kanchua (Euskadi)
Noms communs internationaux
Silverside, common sand smelt (GB), Chuclet, sula, abichon (E), Aterina (I), Priesterfisch, Ährenfisch (D)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Hepsetia presbyter (Cuvier, 1829)

Distribution géographique

Mer du Nord, Manche, Atlantique Nord-Est

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Mer du Nord, Manche et Atlantique Nord-Est ; de la Norvège au Maroc, et aux îles Canaries.
Plus rare en Méditerranée.

Biotope

Cette espèce fréquente les petits fonds des zones côtières et les estuaires des petits fleuves côtiers bretons. On la trouve aussi dans les lagunes côtières ou les marais littoraux. Ce poisson grégaire peut former des bancs de plusieurs milliers d'individus nageant près de la surface au-dessus de fonds de quelques mètres d'eau.

Description

Ce petit poisson possède un corps élancé et une bouche large et protractile* qui présente une forme oblique. Les deux nageoires dorsales sont bien séparées. Les nageoires pelviennes sont en position abdominale. Les nageoires pectorales sont insérées très haut. On note la présence d'une bande argentée caractéristique sur les flancs ; la chair est translucide et permet de voir par transparence les os du crâne, les orbites et les viscères. Taille maximale de 20 cm pour 4 ans.

Espèces ressemblantes

Atherina boyeri (Risso, 1810). Fréquente en Méditerranée, ligne latérale plus contrastée.
Atherina hepsetus (Linné, 1758). Espèce méditerranéenne également, ligne latérale plus foncée, bleutée.
Les trois espèces d'athérines sont confondues en Méditerranée sous les noms vernaculaires d'athérine, joël ou cabot (Roussillon), carnaru ou corbaccione ou cornari (Corse).

Alimentation

L'athérine se nourrit de petits invertébrés. Alimentation moins fréquente en hiver et absente pendant la ponte. L'espèce est peu spécialisée et les proies varient suivant la taille de l'athérine et des disponibilité qu'offre le milieu.

Reproduction - Multiplication

La maturité sexuelle est atteinte à la fin de la première année. Le frai a lieu entre avril et mai de la deuxième année. Les œufs (1,9-2,0 mm) possèdent un grand nombre de filaments qui permettent l'adhésion au substrat ou aux algues et les uns aux autres. La larve mesure 7 mm à l'éclosion. La croissance est rapide avec près de 7 cm à la fin de la première année.

Divers biologie

Ce poisson commun nage, le jour, en petits bancs près de la surface. La nuit, on peut le rencontrer près du fond, attiré par les lampes des plongeurs.

Informations complémentaires

Ce poisson ne fait guère l'objet d'une pêche commerciale.
Il est pêché à la balance à partir des pontons et jetées par les estivants et leurs enfants. L'appât classique était de la rogue* mélangée à du sable ; maintenant que les morues sont plus rares, on utilise un mélange farine-sable.
Il est excellent en friture.

Origine des noms

Origine du nom français

Prêtre, en référence à la ligne argentée des flancs, comparée à une étole (douteux).

Origine du nom scientifique

Atherina : nom grec du poisson, en référence à [athèr, athèros] = pointe, épine.
presbyter est la traduction en latin ou en grec de prêtre.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Atheriniformes Athériniformes
Sous-ordre Atherinoidei Athérinoïdes
Famille Atherinidae Athérinidés Deux nageoires dorsales bien séparées; pectorales insérées haut sur les flancs; pelviennes abdominales; ligne latérale absente ; une bande latérale brillante, argentée, parfois soulignée de noir, courant le long du milieu du corps jusqu’à la base de la caudale.
Genre Atherina
Espèce presbyter

Nos partenaires