Algue chevelue rouge

Asparagopsis taxiformis | (Delile) Trevisan de Saint-Léon

N° 2074

Cosmopolite dans les mers chaudes

Clé d'identification

Touffes roses au contour pyramidal jusqu'a 30 cm de hauteur
Nombreux ramules qui donnent à l'ensemble la forme d'asperge sauvage
Petits pompons roses cotonneux dans une des phases de reproduction

Noms

Noms communs internationaux

Red sea plume, iodine weed (GB), Plumero común (E), Limu kohu (Hawaï), Limu mumu (Samoa)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Fucus taxiformis Delile 1813
Asparagopsis delilei Montagne 1841
Dasya delilei Montagne 1841
Lictoria taxiformis (Delile) J. Agardh 1841
Asparagopsis sandfordiana Harvey 1855
Asparagopsis sanfordiana Harvey 1855
Polysiphonia hillebrandii Bornet 1883
Falkenbergia hillebrandii (Bornet) Falkenberg 1901

Distribution géographique

Cosmopolite dans les mers chaudes

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Indo-Pacifique, Caraïbes

Cette algue tropicale et subtropicale a une répartition mondiale. Pour les zones DORIS, elle est présente aux Antilles, à Mayotte, en Polynésie française, en Nouvelle-Calédonie, en Méditerranée et sur la façade atlantique de la France.
NB : Elle est très probablement présente à la Réunion car elle a été signalée à l'île Maurice et à Madagascar.

Il existe plusieurs souches d'Asparagopsis taxiformis. En Méditerranée, deux souches très voisines sont présentes : une souche atlantico-méditerranéenne, présente en Méditerranée orientale et peut-être en Afrique du Nord et une souche introduite originaire de la zone Indo-Pacifique qui est envahissante en Méditerranée occidentale et dans l'Adriatique. En attendant qu'elles soient parfaitement caractérisées, les deux souches sont rangées sous le même nom.

Biotope

Cette algue pousse sur des rochers et se rencontre dans les zones peu profondes et plutôt bien brassées.

Description

Le thalle* d'Asparagopsis taxiformis est de couleur marron rouge à gris rose et se présente en touffes au contour pyramidal, pouvant atteindre 30 cm de longueur. L'axe principal, cylindrique d'un diamètre proche de 1 mm, est ramifié irrégulièrement. Les axes portent une succession alternée de rameaux qui sont plus denses vers l'apex. Les rameaux, garnis de fins filaments (ou ramules*), forment de petites touffes coniques (ou pyramidales) dans la partie supérieure de l'algue.
A la base du thalle, des stolons plus ou moins ramifiés contribuent à sa fixation sur la roche.

Cette description correspond au stade gamétophyte* qui est visible en Méditerranée de l'hiver à la fin du printemps, et de juin à octobre dans le Pacifique. Le tétrasporophyte* qui a d'abord été décrit comme une espèce distincte (Falkenbergia hillebrandii), est présent toute l'année. Il est formé de filaments très fins, subdichotomes et ressemble à un petit pompon de coton rose de 1 à 2 cm de diamètre, épiphyte* ou libre sur le fond, souvent présent en très grandes quantités.

Espèces ressemblantes

L'algue chevelue rouge peut être confondue avec l'algue à crochets Asparagopsis armata, qui lui ressemble beaucoup, mais possède des ramules basaux en forme de harpons sur sa phase gamétophyte* alors qu'A. taxiformis en est dépourvue. En revanche, les phases tétrasporophytes* (Falkenbergia) des deux algues sont morphologiquement indistinguables.

Alimentation

Cette algue est autotrophe* photosynthétique* : elle élabore ses composés organiques à partir de dioxyde de carbone, d'eau, de minéraux et de lumière, grâce à des pigments qui lui permettent de faire la photosynthèse.

Reproduction - Multiplication

Le cycle biologique de reproduction est trigénétique* hétéromorphe*, c'est-à-dire qu'il y a succession de 3 générations de formes différentes.
Les gamétophytes* mâles et femelles d'Asparagopsis taxiformis sont en effet très différents du tétrasporophyte* Falkenbergia hillebrandii qui fut longtemps considéré comme une autre espèce. Sur les gamétophytes femelles (première génération) on peut voir des petites boules, de 1 à 2 mm de diamètre, qui sont les cystocarpes* (contenant le carposporophyte = deuxième génération). Ils vont produire des spores (carpospores) donnant naissance aux pompons roses connus sous le nom de Falkenbergia hillebrandii et qui représentent le tétrasporophyte (troisième génération).

Asparagopsis taxiformis
est dioïque* : son thalle est mâle ou femelle. La dissémination et la prolifération de l'algue sont facilitées par une multiplication végétative importante des gamétophytes et du tétrasporophyte.

Vie associée

Les sites d'aquariophilie suggèrent l'introduction d'un prédateur herbivore qui se nourrit de cette algue, l'escargot turbo du Pacifique, Turbo fluctuosus, pour limiter sa présence dans les aquariums récifaux.

Informations complémentaires

Le genre Asparagopsis contient trois espèces : A. taxiformis, A. armata et A. svedelii (décrite des îles Galapagos).

L'espèce Asparagopsis taxiformis a été décrite de Méditerranée orientale (Alexandrie, Egypte) en 1813 par Delile. Cette souche atlantico-méditerranéenne pourrait être native ou provenir d'une introduction ancienne. La souche introduite d'A. taxiformis qui envahit le bassin occidental et l'Adriatique, est d'origine Indo-Pacifique. Elle a été découverte pour la première fois à la fin des années 90 aux Baléares. Les deux souches sont génétiquement proches.

A. taxiformis
est comestible et est utilisée fraîche ou en lamelles salées pour assaisonner les plats à Hawaii.
Cette algue contient des principes actifs aux propriétés antibiotiques, antifongiques et antiprotozoaires et de nombreux composés halogénés.

Origine des noms

Origine du nom français

Algue chevelue rouge : nom donnée à cette algue dans les sites d'aquariophilie, où elle est jugée fort importune car elle se développe bien en aquarium récifal.

Origine du nom scientifique

Asparagopsis : du grec [asparagos] = asperge, jeune pousse et [opsis] = ressemblance,
taxiformis : en forme de Taxus, nom de genre des ifs (9 espèces, conifères, Taxacées).
Donc, une algue qui ressemble à une asperge en forme d'if.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Rhodobionta / Rhodophyta Rhodobiontes Algues rouges, pour la plupart marines.
Sous-embranchement Eurhodophytina
Classe Florideophyceae Floridéophycées

Thalle élaboré formé de fins filaments branchés ou en lames.

Sous-classe Rhodymeniophycidae Rhodyméniophycidées
Ordre Bonnemaisoniales Bonnemaisoniales
Famille Bonnemaisoniaceae Bonnemaisoniacées
Genre Asparagopsis
Espèce taxiformis

Nos partenaires