Petite Aplysina des grottes

Aplysina sp13 |

N° 4300

Méditerranée occidentale Nord et Atlantique proche (Portugal)

Clé d'identification

Petits (5 à 15 mm) lobes irréguliers placés les uns à côté des autres
Couleur jaune vif à jaune sale
Nombreux petits bourgeons cylindriques
Typiquement dans les grottes obscures par très petits fonds en mode battu

Noms

Distribution géographique

Méditerranée occidentale Nord et Atlantique proche (Portugal)

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette Aplysina a été observée à divers endroits du littoral méditerranéen français (Provence et Corse avec certitude). Une publication ancienne l'indique sur la côte portugaise. Le manque de données et son identité incertaine ne permet pas de connaître avec exactitude son aire de répartition.

Biotope

Cette Aplysina jaune soufre présente un biotope* très spécifique ; principalement celui des petites grottes obscures présentes par petits fonds en mode battu. Elle encroûte les surfaces dures de la roche.

Description

Remarque préalable : cette fiche traite d'une espèce nouvelle ou d'une forme non identifiée d'une éponge du genre Aplysina, voir le § Divers biologie.

Cette éponge du genre Aplysina se présente sous la forme de nombreux petits lobes de forme irrégulière et placés les uns à côté des autres. Dans la majorité des observations ces petits lobes ne se touchent pas, ceci n'exclut pas la présence d'une connexion rampante cachée. La taille de chaque lobe est de l'ordre de 5 à 15 mm de diamètre. La couleur de cette éponge est d'un beau jaune vif plus ou moins sale. Elle est le plus souvent recouverte de petits bourgeons cylindriques de quelques mm de long et qui lui confèrent un aspect hispide. Sa surface est percée de nombreux petits cribles correspondant sans doute aux pores inhalants. Les oscules* (pores exhalants) sont le plus souvent discrets et de très petite taille (1 mm voire moins).

Espèces ressemblantes

Aplysina aerophoba, ne se trouve que dans des espaces éclairés et peu profonds. On ne peut donc pas les confondre en plongée car elles ne partagent pas le même biotope. Aplysina aerophoba est d'une couleur jaune soutenu, et porte sur sa base et ses tubulures des excroissances allongées. Sa taille est bien plus grande, de l'ordre de 10 à 20 cm.

Aplysina cavernicola, espèce endémique* de Méditerranée, ne se trouve que dans des espaces à l'ombre. Elle est également jaune vif et porte de grands tubes réguliers de 3 à 6 cm de long. Les bourgeons sont plus rares.

Alimentation

Les éponges sont des animaux filtreurs* qui se nourrissent de microparticules : bactéries, algues unicellulaires, débris organiques, ne dépassant en général pas 3 microns. Le courant d'eau nécessaire est créé par le mouvement de cellules ciliées spécifiques des éponges : les choanocytes*.

Reproduction - Multiplication

Aplysina sp13 est probablement, comme les autres Aplysina, une éponge ovipare*.
Comme d'autres membres de la famille des Aplysinidés (anciennement Vérongidés), cette éponge peut dans certaines conditions produire des bourgeons : il s'agit alors de multiplication asexuée.

Divers biologie

Les échantillons observés par le professeur Jean Vacelet (La Ciotat 2016, prélèvements Jean-Pierre Miquel) ont bien des fibres d'Aplysina, à moelle de fort diamètre, mais pas faciles à voir ni à isoler. De plus les photos montrent des bourgeons sur plusieurs individus. C'est donc bien une Aplysina, mais qui est en cours d'étude depuis longtemps. On ne sait pas bien si c'est une morphose de Aplysina aerophoba ou de Aplysina cavernicola, ou une espèce différente, à décrire. Comme les Aplysina, les échantillons de cette espèce deviennent violets ou noirs dans l'alcool.

Origine des noms

Origine du nom français

Petite Aplysina des grottes est une proposition des auteurs du site DORIS pour cette petite éponge à l'aspect typique mais mal identifiée.

Origine du nom scientifique

Aplysina : du grec [aplusias] = non lavé, désignait une espèce d'éponge d'un jaune sale

sp13 : est une numérotation arbitraire des auteurs du site DORIS en attendant une détermination valide de cette forme d'Aplysina. 13 pour les Bouches-du-Rhône où ont été prélevés les échantillons.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Porifera Spongiaires / Eponges Organismes exclusivement aquatiques, filtreurs, fixés au substrat, de formes variables, et percés d'orifices inhalants (ostioles ou pores) et exhalants (oscules).
Classe Demospongiae Démosponges

Eponges dont la charpente est constituée de spicules siliceux (différenciés en méga- et microsclères) et de collagène dispersé ou structuré en fibres de spongine. Ovipares ou vivipares, larve typique = parenchymula.

Ordre Verongiida Vérongides

Eponges à squelette composé de fibres de spongine en réseau. Les fibres ont une écorce et une moelle nettement distinctes. Pas de spicules.

Famille Aplysinidae Aplysinidés

Eponges à squelette de fibres cornées anastomosées formant un réseau de mailles polygonales.

Genre Aplysina
Espèce sp13

Nos partenaires