Barbier

Anthias anthias | (Linnaeus, 1758)

N° 597

Méditerranée, Atlantique Est

Clé d'identification

Coloration rose vif
Caudale fortement échancrée
Pelviennes très allongées
3 bandes jaunes sur la tête

Noms

Autres noms communs français

Anthias, barbier hirondelle, castagnole rouge

Noms communs internationaux

Swallowtail seaperch (GB), Castagnola rossa, sarago pizzuto (I), Tres colas, espárido (E), Roter Fahnenbarsch, Mittelmeer Fahnenbarsch (D), Rode kanarie (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Labrus anthias Linnaeus 1758
Serranus anthias (Linnaeus 1758)
Anthias sacer Bloch, 1792
Aylopon canariensis Guichenot, 1868

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique Est

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Atlantique oriental : du Portugal en Angola, y compris les Açores, Méditerranée.

Biotope

Cette espèce grégaire* est inféodée aux fonds coralligènes* jusqu’à 200 mètres de profondeur.
Elle forme des bancs importants le long des tombants et à proximité des surplombs, des grottes sous-marines et des épaves à partir de 20 mètres de profondeur.

Description

Le corps est ovale, assez haut et comprimé. Chez le mâle, les nageoires sont plus développées que chez la femelle : les nageoires pelviennes sont particulièrement allongées et le troisième rayon de la nageoire dorsale est prolongé par un filament. La caudale est fortement échancrée. La coloration est rose vif et les écailles sont bordées de jaune d’or. Les nageoires sont transparentes avec des reflets bleutés. Chez le mâle, les extrémités des rayons épineux, des nageoires dorsales et anales sont jaune d’or. Les extrémités des pelviennes sont également dorées. La tête est barrée de trois lignes jaunes. L’opercule présente 3 épines et son bord postérieur est dentelé. La taille maximale est de 25 cm.

Espèces ressemblantes

Chromis chromis : corps plus haut et plus massif, coloration brune.

Alimentation

Carnivore, l’Anthias se nourrit de petits crustacés, de vers annélides et d’alevins de poissons à l’aide de sa bouche protractile*.

Reproduction - Multiplication

C’est une espèce hermaphrodite* protogyne*, qui change, en effet, de sexe, d’abord femelle le barbier devient mâle.
La reproduction a lieu de juin à octobre.

Vie associée

Le barbier forme des bancs importants très souvent associés à la castagnole, Chromis chromis.
Le long des tombants, on le trouve souvent à proximité des gorgones (Paramuricea clavata).

Informations complémentaires

Aux Açores, le barbier est une des proies de la sériole Seriola rivoliana et la mostelle de roche Phycis phycis.
Sa chair est comestible et il peut être pêché au filet, à la ligne (palangrotte) ou à la nasse.
Le barbier peur s’élever en aquarium mais son acclimatation est difficile.

Origine des noms

Origine du nom français

Barbier : ce nom lui viendrait de sa nageoire dorsale qui serait tranchante comme un rasoir.

Origine du nom scientifique

Anthias : nom grec donné par Aristote à un poisson inconnu dans son "Histoire des animaux".

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Serranidae Serranidés 1 à 3 épines sur l’arrière de l’opercule.
Genre Anthias
Espèce anthias

Nos partenaires