Sterlet

Acipenser ruthenus | Linnaeus, 1758

N° 240

Eurasie

Clé d'identification

Museau étroit, pointu et relevé vers le haut
4 barbillons frangés devant la bouche placée à la face inférieure de la tête
Nageoire caudale avec un lobe supérieur plus grand que le lobe inférieur
5 rangées longitudinales de grandes plaques osseuses

Noms

Autres noms communs français

Esturgeon du Danube, esturgeon de Sibérie

Noms communs internationaux

Sterlet, sterlet sturgeon (GB), Esterlete, esturión de Siberia (E), Sterlet, Störl (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Acipenser ruthensis Linnaeus, 1758 erreur d'impression
Acipenser pygmaeus Pallas, 1814
Acipenser kostera Fitzinger, 1832
Acipenser marsiglii Brandt, 1833
Acipenser kamensis Lovetsky, 1834
Acipenser aleutensis Fitzinger, 1836
Acipenser gmelini Fitzinger, 1836

Distribution géographique

Eurasie

Zones DORIS : Eau douce

Eurasie : bassins des mers Noire et Caspienne ; drainages arctiques des mers Blanche, de Kara et d'Azov.
Introduit localement dans certains plans d'eau.

Biotope

Le sterlet est un poisson qui habite les fleuves et leurs affluents ainsi que les grands lacs.
Il passe l'hiver dans des dépressions du fond où il fait preuve de peu d'activité et ne se nourrit presque pas. Au printemps, il remonte les cours d'eau pour frayer. Le frai a lieu dans le lit du fleuve là où le courant est rapide et le fond couvert de gravier.

Description

Le sterlet est un poisson qui peut atteindre la longueur de 125 cm pour un poids de 16 kg et un âge de 20 ans.
Le dos et les flancs sont de couleur grise à beige, les parties ventrales et latérales sont plus claires (presque blanches). Cinq rangées longitudinales de grandes plaques osseuses sont disposées le long du corps.
Le lobe supérieur de la nageoire caudale est plus développé que le lobe inférieur.
Le museau est étroit, pointu et relevé vers le haut avec quatre longs barbillons frangés. La lèvre inférieure est échancrée au milieu.
Le sterlet est doté d'une bouche protractile* placée sur la face inférieure de la tête.

Espèces ressemblantes

Il y a 26 espèces d'esturgeons et plusieurs s'hybrident entre-elles.

Alimentation

Le sterlet doté d'une bouche protractile placée sur la face inférieure de la tête, se nourrit des animalcules du fond : mouches de mai, vers de vase = larves de chironomes, petits mollusques et vers. Il ne se nourrit presque pas pendant l'hiver.

Reproduction - Multiplication

Au printemps, le sterlet remonte les cours d'eau pour frayer. Les mâles arrivent les premiers et le frai a lieu en mai-juin dans le lit du fleuve là où le courant est rapide et le fond couvert de gravier. La femelle pond de 110 000 à 140 000 œufs visqueux de 1,5 mm. L'éclosion a lieu au bout de 4 à 5 jours.
La maturité sexuelle est atteinte chez le mâle à l'âge de 4 ou 5 ans, et chez la femelle entre 5 et 9 ans.

Divers biologie

Contrairement au grand esturgeon qui vit en mer et remonte les cours d'eau pour frayer, le sterlet vit en eau douce.
Le sterlet est un poisson peu craintif qui se laisse facilement approcher par le plongeur. La tentation est alors forte de le caresser, ce qu'il faut absolument éviter de faire car ces caresses enlèvent le mucus protecteur et risquent d'entraîner une infection de la peau qui n'est plus protégée.
En Belgique, les sterlets rencontrés par les plongeurs ont été introduits dans les plans d'eau. Ce sont généralement des hybrides d'élevage qui sont stériles.

Informations complémentaires

Ce poisson est exploité pour ses œufs qui donnent un caviar à grains fins. C'est pourquoi l'espèce est règlementée.



L'élevage expérimental de l'esturgeon sibérien a commencé en Hongrie au début des années 1980. Des esturgeons sibériens mâles ont été croisés avec des sterlets, indigènes en Hongrie. L'hybride et le sterlet ont été produits en mai 1987 durant la période de reproduction naturelle du sterlet du Danube. La comparaison entre leurs taux de croissance a établi que l'hybride grandit mieux. De plus, s'agissant d'un hybride, il échappe à la stricte réglementation régissant le commerce des espèces d'esturgeon. Il peut ainsi être librement commercialisé sans certificat de capacité spécifique pour les vendeurs. Ce sont donc des hybrides que les plongeurs croisent dans les carrières inondées. Et le sterlet hybride n'est pas seul : l'esturgeon hybride adriatico-russe est également présent dans nos eaux.

Réglementation

Communautaire :
Directive Habitats-Faune-Flore : Annexe V
Règlement communautaire CITES : Annexe B
International :
Convention de Bonn : Annexe II
CITES (Convention de Washington) : Annexe II
Convention de Berne : Annexe III



Son commerce international est limité (CITES II, depuis 01/04/98 ; Annexe II de CMS à la population de Danube).
Extrait du journal LE MONDE du 22/01/2006
Un monde sans caviar sauvage : cette perspective fait cauchemarder les gourmets fortunés. Le 3 janvier, la Cites (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction), un organisme qui regroupe 80 Etats, a décidé de suspendre les exportations d'œufs d'esturgeon en provenance de la mer Caspienne pour faire face à la raréfaction du poisson. Les accros au caviar de la Caspienne - 90 % de la production mondiale - ne sont pas les seuls à trembler. Ceux qui en font le commerce s'inquiètent aussi. Parmi eux, emblématique, symbole du mets de luxe, Armen Petrossian.



Espèce présente dans la liste rouge UICN (International Union for Conservation of Nature and Natural Resources) avec le statut VULNERABLE (VU A1c+2d) : elle n'est pas en danger, ni de manière critique, ni simplement en danger, mais vulnérable car elle fait face à un gros risque d'extinction dans la nature à moyen terme :
1) Réduction de population observée, estimée ou suspectée d'au moins 20 % sur les 10 dernières années ou sur trois générations (le délai le plus long des deux) basée sur (et indiquant) un déclin de l'aire d'habitat et/ou de la qualité de l'habitat ;
2) Réduction au moins de 20 %, projetée ou suspectée dans les dix années à venir ou sur trois générations (le délai le plus long des deux) basée sur (et indiquant) les niveaux actuels ou suspectés d'exploitation.

Origine des noms

Origine du nom français

Sterlet : du mot russe
Esturgeon : du francique sturjo

Origine du nom scientifique

acipenser : du latin [acipenter] = esturgeon.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Chondrostei Chondrostéens Poissons osseux avec quelques parties cartilagineuses.
Ordre Acipenseriformes Acipensériformes

Groupe des sterlets et des esturgeons.

Sous-ordre Acipenseroidei Acipenséroïdes
Famille Acipenseridae Acipenséridés
Genre Acipenser
Espèce ruthenus

Nos partenaires